Ouvrir le menu principal
Ursula Holliger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Nationalité
Formation
Musik-Akademie der Stadt Basel (en)
Conservatoire royal de BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Heinz Holliger (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Hochschule für Musik Freiburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Site web
Ursula Holliger (1937–2014).jpg
Vue de la sépulture.

Ursula Holliger (née Hänggi ; Bâle, ) est une harpiste suisse, connue pour son engagement pour la musique contemporaine.

Sommaire

BiographieModifier

Ursula Holliger effectue ses études à l'Académie de Bâle, puis au Conservatoire de Bruxelles. Elle mène ensuite une carrière de soliste, soi seule, soi avec son époux, le hautboïste, chef d'orchestre et compositeur, Heinz Holliger[1].

Elle figure parmi les harpistes les plus importantes, notamment dans le domaine de la musique contemporaine, répertoire où elle joue et créer de nombreuses œuvres qui lui sont dédiées, ou à son mari[1] : Elliott Carter (Trilogy, 1992 ; Mosaic, 2004), Alberto Ginastera (Concerto) Hans Werner Henze (Double concerto pour hautbois et harpe, 1966), André Jolivet (Controversia, 1969), Witold Lutosławski (Double concerto pour hautbois et harpe, 1980), Ernst Křenek (Kitharaulos, 1972), Frank Martin (Petite symphonie concertante, 1945), Alfred Schnittke (Concerto pour hautbois et harpe, 1970 Eucalypts I, 1970) Isang Yun (Double concerto pour hautbois et harpe, Gong-Hu, In balance, 1987), Tōru Takemitsu (Concerto pour hautbois et harpe) et Heinz Holliger (Mobile, 1962 ; Trio, 1966 ; Praeludium I et II 1987).

Elle a joué, notamment, sous la direction de Michael Gielen, Pierre Boulez, Simon Rattle, André Previn, Neville Marriner et Heinz Holliger. Dans le répertoire classique, elle a joué avec les flûtistes Peter-Lukas Graf et Aurèle Nicolet pour le concerto de Mozart ou des œuvres de Spohr ; et en musique de chambre, en duo de harpes avec la harpiste Catherine Einsenhoffer et en duo régulier, avec la violoniste Hanna Weinmaster.

En tant que professeur, elle a enseigné à la Musikhochschule de Freibourg et à Bâle.

DiscographieModifier

Ursula Holliger a enregistré pour Accord, Camerata, Philips, Deutsche Grammophon/Archiv, Claves Records, Néos et Novalis.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes et de l'interprétation musicale, Paris, Laffont, coll. « Bouquins », , 4e éd., 1278 p. (ISBN 2221080645, OCLC 901287624), p. 405

Liens externesModifier