Tuathal mac Augaire

Tuathal mac Augaire ou Túathal mac Úgaire (mort en 958) est un roi de Leinster du sept Uí Muiredaig issu des Uí Dúnlainge une lignée royale du Laigin. La résidence royale de ce sept était située à Maistiu (Mullaghmast) dans le sud du comté de Kildare. Il est le fils de Augaire mac Aililla et le petit-fil de Ailill mac Dúnlainge précédents souverains de Leinster. Il règne de 947 à 958[1]

Tuathal mac Augaire
Fonctions
Roi de Leinster
Biographie
Décès
Famille
Père
Enfants

RègneModifier

Tuathal est mentionné pour la première fois dans les Chroniques d'Irlande lorsque les Annales fragmentaires d'Irlande notent qu'il devient le roi du sept Uí Muiredaig en 908[2] l'année précédant celle où son père devient lui-même roi de Leinster. En 935 il tue Bruadar mac Duibhghilla seigneur des Uí Cheinnselaigh[3]. En 948 il succède à Bróen mac Máelmórda du sept Uí Faelain et accède au trône de Leinster et en 950 il remporte une victoire sur les gens de Laighis et les Ui-Faircheallain[4]. Le Chronicon Scotorum et les Annales d'Inisfallen notent sa mort en 958[5] Il a comme successeur Cellach mac Fáeláin du sept Uí Dúnchada[6]

PostéritéModifier

Tuathal laisse deux fils qui seront également roi de Leinster:

Notes et référencesModifier

  1. (en) Byrne, Table 9 p. 289
  2. Annales fragmentaires d'Irlande: AF 908
  3. Annales des quatre maîtres AFM 935
  4. AFM 950
  5. CS 958 & AI 958
  6. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, , 690 p. (ISBN 978-0-19-959306-4), p. 134 & 200 Kings of Leinster to 1171.

Article liéModifier

Sources primairesModifier

Sources secondairesModifier

  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, , 690 p. (ISBN 978-0-19-959306-4), p. 134 & 200 Kings of Leinster to 1171
  • (en) Francis John Byrne, Irish Kings and High-Kings, Dublin, Four Courts Press, , 341 p. (ISBN 978-1-85182-196-9)