Ouvrir le menu principal

Trenèl ou tripou trenèl
Image illustrative de l’article Trenèl
Trenèls.

Lieu d’origine Aveyron, Massif central
Place dans le service Plat principal des repas ou de déjeuner au petit matin
Température de service Chaude
Ingrédients Ventrèche, jambon (parfois) et couenne de cochon, panse d'agneau, ail, clous de girofle, eau, tomate (parfois), vin blanc, carottes, céleri, poireau, oignon, thym commun ou serpolet, sel, poivre, laurier
Accompagnement Pommes de terre à l'eau

Les trenèls ou tripous trenèls (occitan rouergat, « tripettes tressées » en français) compose un plat de ménage rural élaboré sur les territoires d'élevage de la brebis laitière de l'Aveyron méridional dans le Massif central.

Sommaire

PrésentationModifier

Les trenèls, que la ville de Millau a érigés en spécialité renommée, sont composés d'une panse d'agneau farcie, pliée et maintenue par une ficelle[1].

Suivant les différents charcutiers et les familles qui en confectionnent, les recettes varient.

IngrédientsModifier

La panse de mouton (à l'origine de race caussenarde puis, depuis quelques dizaines d'années, de race lacaune) sert de contenant pour la farce composée le plus souvent de jambon, ventrèche, ail piqué de clous de girofle. Le trenèl mitonnera dans un bouillon salé et poivré, composé d'eau, de vin blanc, de couenne, de carottes, de céleri, de poireau, d'oignon, de thym et de laurier[2],[1].

PhotosModifier

FolkloreModifier

Chaque année. une confrérie (les Taste-trenèls) se réunit pour promouvoir leur vision de « l'art et la manière de préparer et de consommer le trenèl[1] ».

Préparations similairesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Tripous ou trénel ? Et si le salut était dans les tripes aveyronnaises ? », aveyron.com (consulté le 20 mars 2019).
  2. « La confrérie des Maîtres taste-trenels de Millau », www.confrerie-pouteille.com (consulté le 20 mars 2019).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier