Ouvrir le menu principal

Trèfle alpin

espèce de plantes
(Redirigé depuis Trifolium alpinum)

Trifolium alpinum

Le trèfle alpin (Trifolium alpinum L.), appelé aussi trèfle des Alpes ou réglisse des montagnes, est une petite plante très basse, formant parfois d'importantes touffes. On le rencontre exclusivement en montagne au-dessus de 1 000 m d'altitude. Ses fleurs roses sont odorantes, et sa racine sucrée, à goût de réglisse, constitue une petite friandise lors de balades ou de randonnées (on peut aussi en faire des décoctions recommandées pour les maladies des bronches). Il appartient au genre Trifolium et à la famille des Fabacées (ou Légumineuses). On en connaît deux variétés :

  • var. alpinum
  • var. nanum Rouy 1899

On considère que cette plante fait partie de la flore obsidionale de France[1].

Sommaire

DescriptionModifier

 
Trifolium alpinum, habitat

Habitat et écologieModifier

Plante vivace poussant en montagne de 1100 à 3 000 m, commune dans les Alpes et les Pyrénées, ainsi que dans le Massif central. On la rencontre sur sol siliceux (prés secs, pelouses, rocailles). Floraison de juin à août.

Morphologie générale et végétativeModifier

Plante herbacée glabre, très basse (5 à 20 cm), en touffes. Les feuilles sont presque toutes basales (tige pratiquement inexistante), avec un pétiole à deux stipules étroites et pointues. Les trois folioles sont longues et étroites, lancéolées, parfois linéaires.

 
Fleurs de Trifolium alpinum

Morphologie floraleModifier

Fleurs hermaphrodites, groupées en têtes assez lâches. Ces têtes sont solitaires à l'extrémité d'un pédoncule assez long et portent de 3 à 12 fleurs. En général les fleurs sont roses, mais on rencontre parfois des fleurs crème ou blanches. Petit calice à dents étroites et de longueur inégale. Corolle assez grande (2 cm environ) à pétales parfumés. Pollinisation par les insectes.

Fruit et grainesModifier

Le fruit est une petite gousse enveloppée par les restes fanés de la corolle. Dissémination épizoochore.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. François Vernier, Plantes obsidionales : L'étonnante histoire des espèces propagées par les armées, Vent d'Est, , 191 p. (ISBN 979-10-90826-49-6)