Ouvrir le menu principal
Les plénipotentiaires du traité de Londres dans la Somerset House, 19 août 1604. Délégation anglaise à droite: Thomas Sackville (à côté de la fenêtre), Charles Howard, 1er comte de Nottingham, Charles Blount (8e Baron Mountjoy) (en), Henry Howard, 1er comte de Northampton et Robert Cecil. À gauche la délégation hispano-flamande : Juan de Velasco (à côté de la fenêtre), Juan de Tassis y Acuña, Alessandro Robido, Charles de Ligne, Jean Richardot et Louis Verreycken.

Le Traité de Londres, signé le 18 août (ancien style soit le 28 août nouveau style) 1604, a mis fin à la guerre anglo-espagnole qui a duré de 19 ans. Les négociations entre les deux délégations représentant Jacques Ier, le nouveau roi écossais d'Angleterre, et Philippe III, le nouveau roi d'Espagne, se déroulèrent à Londres dans la Somerset House d'où l'appellation fréquente de « Conférence de Somerset House ».

L'Angleterre et l'Espagne acceptent de cesser leurs interventions militaires respectives en Irlande et dans les Pays-Bas espagnols, et les Anglais renoncent à la piraterie. Si les deux parties ont bien réalisé certains de leurs objectifs, leurs trésors ont presque été épuisés.

Sommaire

DélégationsModifier

Délégation anglaiseModifier

  • Robert Cecil, 1er Comte (earl) de Salisbury, Secrétaire d'État (Secretary of State), « Premier ministre » de James Ier
  • Charles Blount, 1er Comte de Devonshire, soldat
  • Charles Howard, 1er Comte de Nottingham, Lord Haut-Amiral (Lord High Admiral)
  • Thomas Sackville, 1er Comte de Dorset, Lord Trésorier (Lord Treasurer)
  • Henry Howard, 1er Comte de Northampton, Gouverneur des Cinq-Ports (Lord Warden of the Cinque Ports)

Délégation espagnoleModifier

La délégation espagnole représentait d'une part le Roi d'Espagne, d'autre part l'archiduc Albert d'Autriche et l'infante Isabelle-Claire-Eugénie d'Autriche pour les Pays-Bas.

Pour les Pays-Bas espagnols :

Liens externesModifier