Ouvrir le menu principal

Tour méditerranéen cycliste professionnel

compétition de cyclisme française
(Redirigé depuis Tour méditerranéen)
Tour méditerranéen cycliste professionnel
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1974
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Éditions 41 (en 2014)
Catégorie UCI Europe Tour 2.1
Type / Format course à étapes
Périodicité annuel (février)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Flag of Provence Alpes Cote d Azur.png PACA
Participants 142 (en 2012)
Statut des participants professionnels
Site web officiel letourmed.fr

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Royaume-Uni Steve Cummings
Plus titré(s) Drapeau : Pays-Bas Gerrie Knetemann
(3 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Tour méditerranéen 2014

Le Tour méditerranéen cycliste professionnel (T.M.C.P.) est une course de cyclisme sur route française de début de saison. Il se déroule chaque année au mois de février. Durant son existence de 1974 à 2014, il s'agit de la deuxième épreuve par étapes sur le territoire français après l'Étoile de Bessèges. De 2005 à 2014, il fait partie de l'UCI Europe Tour en catégorie 2.1.

HistoriqueModifier

Il a été créé en 1974 par l'ancien cycliste, vainqueur du Tour de France 1966, Lucien Aimar, qui en assura l'organisation plus de 38 ans épaulé par Claude Escalon. À la suite de différends avec le conseil d'administration de la Ligue nationale de cyclisme, il quitte sa place et est remplacé à partir de 2013 par André Martres et Claude Primard[1]. L'édition 2015 est annulée en raison de primes de courses non versées sur l'épreuve 2014. En mars 2015, Lucien Aimar obtient auprès du Tribunal de grande instance de Draguignan la résiliation du contrat de vente de l'épreuve à André Martres[2]. Ce dernier n'a versé qu'une partie des 105 000 euros prévus lors de la vente[3].

La course emprunte essentiellement les routes de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur mais aussi à quelques reprises les routes italiennes. Le haut lieu du "Tour Med" est le mont Faron à Toulon, où se joue chaque année l'une des étapes.

En 2016, une course par étapes avec un organisateur et un parcours différent réapparaît aux mêmes dates sous le nom de « La Méditerranéenne »[4].

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1974   Charles Rouxel   Cyrille Guimard   Jacky Mourioux
1975   Joseph Bruyère   Bernard Labourdette   Patrick Perret
1976   Roy Schuiten   Roland Salm   Michel Laurent
1977   Eddy Merckx   Wilfried Wesemael   Jean Chassang
1978   Gerrie Knetemann   Joseph Bruyère   Jean-Luc Vandenbroucke
1979   Michel Laurent   Gerrie Knetemann   Adri Schipper
1980   Gerrie Knetemann   Henk Lubberding   Michel Laurent
1981   Stefan Mutter   Graham Jones   Marcel Tinazzi
1982   Michel Laurent   Greg LeMond   Raniero Gradi
1983   Gerrie Knetemann   Joop Zoetemelk   Steven Rooks
1984   Jean-Claude Bagot   Stephen Roche   Stefan Mutter
1985   Phil Anderson   Éric Caritoux   Stephen Roche
1986   Jean-François Bernard   Joël Pelier   Jean-Marie Grezet
1987   Gerrit Solleveld   Eric Van Lancker   Francesco Moser
1988   Jan Nevens   Charly Mottet   Luc Leblanc
1989   Tony Rominger   Luc Roosen   Roland Le Clerc
1990   Gérard Rué   Tony Rominger   Viatcheslav Ekimov
1991   Phil Anderson   Tony Rominger   Julián Gorospe
1992   Rolf Gölz   Ronan Pensec   Laurent Madouas
1993   Charly Mottet   Heinz Imboden   Pascal Lance
1994   Davide Cassani   Evgueni Berzin   Laurent Brochard
1995   Gianni Bugno   Roberto Petito   Davide Rebellin
1996   Frank Vandenbroucke   Fabio Baldato   Wladimir Belli
1997   Emmanuel Magnien   Michele Bartoli   Francesco Frattini
1998   Rodolfo Massi   Bo Hamburger   Richard Virenque
1999   Davide Rebellin   Michael Boogerd   Wladimir Belli
2000   Laurent Jalabert   Bobby Julich   Jonathan Vaughters
2001   Davide Rebellin   David Moncoutié   Laurent Brochard
2002   Michele Bartoli   Paolo Tiralongo   Michael Boogerd
2003   Paolo Bettini   Laurent Brochard   Sylvain Chavanel
2004   Jörg Jaksche   Ivan Basso   Jens Voigt
2005   Jens Voigt   Fränk Schleck   Franco Pellizotti
2006   Cyril Dessel   Alexandre Botcharov   Pietro Caucchioli
2007   José Iván Gutiérrez   Ricardo Serrano   Vladimir Efimkin
2008   Alexandre Botcharov   David Moncoutié   Michael Albasini
2009   Luis León Sánchez   Jussi Veikkanen   Daniel Martin
2010   Rinaldo Nocentini[5]   Maxim Iglinskiy   Johnny Hoogerland
2011   David Moncoutié   Jean-Christophe Péraud   Wout Poels
2012   Jonathan Tiernan-Locke   Michel Kreder   Daniel Navarro
2013   Thomas Lövkvist   Jean-Christophe Péraud   Francesco Reda
2014   Steve Cummings   Jean-Christophe Péraud   Riccardo Zoidl
2015 annulé[6]
 
Gerrie Knetemann (ici en 1977) détient le record de victoires.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier