Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 1980

course cycliste
Tour d'Italie 1980 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course63e Tour d'Italie
CompétitionSuper Prestige Pernod 1980
Dates15 mai – 7 juin 1980
Distance4 025,5 km
PaysITA Italie
Lieu de départGênes
Lieu d'arrivéeMilan
Équipes13
Partants130
Arrivants89
Vitesse moyenne35,897 km/h
Résultats
VainqueurFRA Bernard Hinault (Renault-Gitane)
DeuxièmeITA Wladimiro Panizza (Gis Gelati)
TroisièmeITA Giovanni Battaglin (Inoxpran)
Classement par pointsITA Giuseppe Saronni (Gis Gelati)
Meilleur grimpeurITA Claudio Bortolotto
Meilleur jeuneSWE Tommy Prim (Bianchi-Piaggio)
Meilleur au combinéFRA Bernard Hinault (Renault-Gitane)
Meilleure équipeITA Bianchi-Piaggio
◀ 19791981 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 63e édition du Tour d'Italie s'est élancée de Gênes le et est arrivée à Milan le 7 juin. Long de 4 025,5 km, ce Giro a été remporté par le Français Bernard Hinault, devant les Italiens Wladimiro Panizza et Giovanni Battaglin. Le champion Breton est le second Français après Jacques Anquetil à remporter cette épreuve. Il récidivera en 1982 et 1985.

Équipes participantesModifier

La courseModifier

Double vainqueur du Tour de France en 1978 et 1979 et lauréat de la Vuelta en 1978, Bernard Hinault se présente au départ de son premier Giro à Gênes le 15 mai 1980. Il est leader de l'Équipe cycliste Renault dirigée par Cyrille Guimard. Ses adversaires principaux sont les Italiens Giuseppe Saronni, Wladimiro Panizza, Giovanni Battaglin, Gianbattista Baronchelli et le Suédois Tommy Prim. Quelques heures avant le départ de la course, le "Blaireau" s'est rendu dans le petit village de Castellania afin de se recueillir sur la tombe de Fausto Coppi[1].

Le début de course voit les Italiens se disputer les étapes et le maillot rose, lequel reste cinq jours sur les épaules de Francesco Moser, vainqueur du prologue. Bernard Hinault s'empare du maillot de leader lors du contre-la-montre Pontedera-Pisa, remporté par Jorgen Marcussen, et le perd le surlendemain, à l'arrivée de l'étape Castiglione della Pescaia-Orvieto, gagnée par Silvano Contini. D'Orvieto jusqu'à la quatorzième étape, Roberto Visentini est en tête de la course. Entre Foggia et Roccaraso, après une étape longue de 186 km avec quatre cols au menu, Bernard Hinault s'impose à l'arrivée et Wladimiro Panizza ravit le maillot rose à Visentini[2]. Panizza compte deux minutes d'avance sur Bernard Hinault avant l'étape du Stelvio.

Le 5 juin, lors de la 20e étape entre Cles Val di Non et Sondrio, avec passage au sommet du légendaire Col du Stelvio (27 km à 7,7 %), Hinault mène une échappée de 60 km en compagnie de son lieutenant de chez Renault-Gitane Jean-René Bernaudeau. Ce dernier fait la descente à bloc du Stelvio pour que Hinault creuse l'écart avec Wladimiro Panizza. « Putain, on va les assassiner » hurlent les deux Français[3]. Bernaudeau gagne l'étape devant Hinault et les deux Français ont repris 4 minutes et 22 secondes à Panizza. Hinault prend le maillot rose et accroît son avance sur Panizza lors du dernier contre-la-montre entre Saronno et Turbigo remporté par Giuseppe Saronni. Le 7 juin, il remporte à Milan son premier Giro devant Panizza à 5 minutes 43 secondes et Giovanni Battaglin à 6 minutes 3 secondes[4].

Classement généralModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erBernard Hinault     FranceRenault-Gitane112 h 08 min 20 s
2eWladimiro Panizza   ItalieGis Gelati+ 5 min 43 s
3eGiovanni Battaglin   ItalieInoxpran+ 6 min 03 s
4eTommy Prim    SuèdeBianchi-Piaggio+ 7 min 53 s
5eGianbattista Baronchelli   ItalieBianchi-Piaggio+ 11 min 49 s
6eMario Beccia   ItalieHoonved-Bottecchia+ 12 min 47 s
7eGiuseppe Saronni    ItalieGis Gelati+ 12 min 53 s
8eJosef Fuchs   SuisseGis Gelati+ 20 min 25 s
9eRoberto Visentini   Italie+ 20 min 37 s
10eLeonardo Natale   ItalieMagniflex-Olmo+ 21 min 30 s


ÉtapesModifier

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
Prologue 15 mai Gênes 7,5   Francesco Moser   Francesco Moser
1re étape 16 mai GênesImperia 123   Giuseppe Saronni   Francesco Moser
2e étape 17 mai Imperia - Turin 179   Giuseppe Saronni   Francesco Moser
3e étape 18 mai TurinParme 243   Giuseppe Saronni   Francesco Moser
4e étape 19 mai ParmeMarina di Pisa 193   Dante Morandi   Francesco Moser
5e étape 20 mai PontederaPise 36   Jørgen Marcussen   Bernard Hinault
6e étape 22 mai PortoferraioPortoferraio 126   Carmelo Barone   Bernard Hinault
7e étape 23 mai Castiglione della PescaiaOrvieto 199   Silvano Contini   Roberto Visentini
8e étape 24 mai OrvietoFiuggi 216   Juan Fernández Martín   Roberto Visentini
9e étape 25 mai FiuggiSorrente 247   Giovanni Mantovani   Roberto Visentini
10e étape 26 mai SorrentePalinuro 177   Giovanni Mantovani   Roberto Visentini
11e étape 27 mai PalinuroCampotenese 145   Gianbattista Baronchelli   Roberto Visentini
12e étape 28 mai Villapiana LidoLecce 203   Yvon Bertin   Roberto Visentini
13e étape 29 mai LecceBarletta 220   Giuseppe Saronni   Roberto Visentini
14e étape 30 mai FoggiaRoccaraso 186   Bernard Hinault   Wladimiro Panizza
15e étape 31 mai RoccarasoTeramo 194   Tommy Prim   Wladimiro Panizza
16e étape 1er juin GiulianovaGatteo a Mare 229   Giuseppe Martinelli   Wladimiro Panizza
17e étape 2 juin Gatteo a MareSirmione 237   Giuseppe Saronni   Wladimiro Panizza
18e étape 3 juin SirmioneZoldo Alto 239   Giovanni Battaglin   Wladimiro Panizza
19e étape 4 juin LongaroneCles 241   Giuseppe Saronni   Wladimiro Panizza
20e étape 5 juin ClesSondrio 221   Jean-René Bernaudeau   Bernard Hinault
21e étape 6 juin SaronnoTurbigo 50   Giuseppe Saronni   Bernard Hinault
22e étape 7 juin Milan - Milan 114   Pierino Gavazzi   Bernard Hinault

Classements annexesModifier

Classement par points Giuseppe Saronni 301 points
Deuxième Giovanni Mantovani 215 points
Troisième Tommy Prim 179 points
Classement de la montagne Claudio Bortolotto 670 points
Deuxième Wladimiro Panizza 400 points
Troisième Bernard Hinault 350 points
Classement des jeunes Tommy Prim 112 h 16 min 13 s
Deuxième Roberto Visentini -
Troisième Leonardo Natale -
Classement par points Bianchi 336 h 28 min 31 s
Deuxième Gis -

SourcesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christophe Laborde, Bernard Hinault, L'épopée du Blaireau, page 166, Mareuil Éditions, mai 2015
  2. Christophe Laborde, Bernard Hinault, L'épopée du Blaireau, pages 167 à 175, Mareuil Éditions, mai 2015
  3. L'Équipe, Légendes No 5, Bernard Hinault 1978-1986, "Le Blaireau" montrait les dents, propos de Van Impe, pages 20 et 21, juillet 2008
  4. Claude Sudres, Dictionnaire international du cyclisme, édition du centenaire du Tour de France, palmarès du Tour d'Italie page 211, avec la participation de Cofidis, mars 2004, (ISBN 2-9515023-6-2)