Tour cycliste de Guadeloupe 2013

Le Tour cycliste de Guadeloupe 2013 est la 63e édition du Tour cycliste de Guadeloupe. Il s'est élancé le à Pointe-à-Pitre et s'est achevé le à Basse-Terre. Il a été remporté par le coureur français du Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys Pierre Lebreton. Il devance le Vénézuélien José Chacón (Gwada Bikers 118) et le Japonais Miyataka Shimizu (Bridgestone Anchor), vainqueur du classement de la montagne ainsi que du combiné. Le Letton Toms Skujiņš s'adjuge les maillots blanc de meilleur jeune et vert du classement par points. Les classements points chauds et combativité sont remportés par un autre Letton, Armands Bēcis. Enfin, grâce notamment à Diego Milan Jimenez, César Bihel et Jānis Dakteris, qui terminent respectivement 8e, 10e et 11e du classement général, la formation Differdange Losch gagne le classement par équipe.

Tour cycliste de Guadeloupe 2013
Généralités
Course
63e Tour cycliste de Guadeloupe
Étapes
9 + 1 prologue
Date
Distance
1 243 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Pointe-à-Pitre (Lauricisque)
Lieu d'arrivée
Coureurs au départ
144
Coureurs à l'arrivée
84
Vitesse moyenne
41,651 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Super-combatif
Vainqueur du combiné
Meilleure équipe

PrésentationModifier

ParcoursModifier

En l'absence du Mur de Saint-Claude pour des questions d'innovation, le col des Mamelles est la difficulté majeure du tour. Il sera d'ailleurs gravi deux fois lors des 4e et 6e étapes. Le comité propose ainsi un parcours certes moins montagneux que le précédent, mais qui rend la course plus nerveuse.

Le prologue de l'épreuve, de 4,6 km, se déroule à Pointe-à-Pitre, un contre-la-montre par équipe sans autre enjeu que la distribution des maillots du fait de sa courte longueur. La première étape, la plus longue, rallie la commune de Pointe-à-Pitre à celle de Saint-François. La 2e étape se déroule en deux tronçons qui conduit les coureurs vers Basse-Terre en passant par Salé et Sapotille, puis vers Gourbeyre l'après-midi lors d'un contre-la-montre individuel dont l'arrivée se juge au sommet de la côte de Dolé. Les coureurs reprennent la direction de la Grande-Terre le lendemain avec une arrivée au Gosier.

La 4e étape, première étape de montagne, est marqué par le triple enchaînement "L'Estomac à Frédérique - Baille Argent - col des Mamelles" qui conduit le peloton à Sainte-Rose. Après une nouvelle étape de plat de 143 km, les coureurs prennent la direction de Vieux-Habitants via le col des Mamelles et la montée de Loquet Pigeon. Le peloton se dirige ensuite vers Capesterre, puis Les Abymes où se dispute un nouveau contre-la-montre individuel avant de reprendre la direction de Basse-Terre où est jugée l'arrivée finale face à la Préfecture[1].

ÉquipesModifier

Cette 63e édition du Tour de Guadeloupe compte 25 équipes inscrites, dont six invitées par l'organisateur. Parmi ces dernières, outre les traditionnelles Sélections de la Martinique et de la Guyane, quatre équipes professionnelles continentales étaient conviées : la Belge Doltcini-Flanders, la Japonaise Bridgestone Anchor, la Luxembourgeoise Differdange Losch, et la Lettone Rietumu-Delfin[2].

Équipes invitéesModifier

Nom de l'équipe Pays Code UCI
Bridgestone Anchor   Japon BGT
Rietumu-Delfin   Lettonie RBD
Differdange Losch   Luxembourg CCD
Doltcini-Flanders   Belgique DOL
Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys   France
Hed By Staps   Allemagne
Sélection Martinique     France
Sélection Guyane     France

Équipes régionales   GuadeloupeModifier

Nom de l'équipe régionale   Ville
ACL – Association Cycliste du Levant Saint-François
CCSBT – Club Cycliste Sud Basse-Terre Basse-Terre
CSCA/RDA Les Abymes
Excelsior Baie-Mahault
JCA – Jeunesse Cycliste des Abymes Les Abymes
Gwada Bikers 118 Saint-François
Orange USR Vélo Sainte-Rose
PPN Pointe-Noire
UCM Le Moule
USL Lamentin
UVMG Grand-Bourg, Marie Galante
UVN Anse-Bertrand
VCG Saint-Martin
VCS Sainte-Anne
VCTR Trois-Rivières
VO2C Les Abymes
AS Police 13 Les Abymes

ÉtapesModifier

Étape Date Villes étapes Type

[3]

Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue Ven. 2 août Pointe-à-PitrePointe-à-Pitre    4,0   Rietumu-Delfin   Andris Smirnovs
1re étape Sam. 3 août Pointe-à-PitreSaint-François   163,0   Jānis Dakteris   Jānis Dakteris
2e étape (1er tronçon) Dim. 4 août Saint-FrançoisBaillif   100,0   Johan Coenen   Pierre Lebreton
2e étape (2e tronçon) Dim. 4 août Trois-RivièresGourbeyre    7,5   Ludovic Turpin   Pierre Lebreton
3e étape Lun. 5 août GourbeyreLe Gosier   145,7   Cédric Eustache   Pierre Lebreton
4e étape Mar. 6 août Le GosierSainte-Rose   139,1   Diego Milán   Pierre Lebreton
5e étape Mer. 7 août Sainte-RosePetit-Bourg   145,4   César Bihel   Pierre Lebreton
6e étape Jeu. 8 août Petit-BourgVieux-Habitants   143,0   Ludovic Turpin   Miyataka Shimizu
7e étape Ven. 9 août Vieux-HabitantsCapesterre   149,0   Kéran Barolin   Miyataka Shimizu
8e étape (1er tronçon) Sam. 10 août CapesterreLes Abymes   100,0   Stéphane Larochelle   Pierre Lebreton
8e étape (2e tronçon) Sam. 10 août Les AbymesLes Abymes    20,0   Ludovic Turpin   Pierre Lebreton
9e étape Dim. 11 août Les AbymesBasse-Terre   126,0   Diego Milán   Pierre Lebreton

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. [2]
  3. Typologie de l'étape, c'est-à-dire son profil, appréciable au nombre de difficultés, à la pente moyenne et au kilométrage de chacune de ces difficultés, ainsi qu'à l'incidence potentielle de la dernière difficulté sur le résultat de la course. Aussi, annotation spéciale si la course est courue contre-la-montre.