Pierre Lebreton

cycliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lebreton.
Pierre Lebreton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
CM Aubervilliers 93
Équipes amateurs
2011-2012UC Vallée de la Risle
2013-2014Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
2015-2016USSA Pavilly Barentin
2017-2018CM Aubervilliers 93
2019-USSA Pavilly Barentin

Pierre Lebreton, né le à Rouen, est un coureur cycliste français, membre du CM Aubervilliers 93. En parallèle de sa carrière sportive, il travaille en médecine à Rouen dans l'hématologie[1].

BiographieModifier

Pierre Lebreton commence la compétition cycliste à l'âge de quatorze ans. Tout en conciliant le sport avec ses études de médecine, il prend une licence en première catégorie au Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys en 2013[2]. Au mois de juin, il obtient son premier succès sur le Prix de Paris 14e, où il s'impose en solitaire devant Anthony Turgis[3]. Durant l'été, il s'illustre en gagnant en solitaire la deuxième étape du Tour de la Dordogne, disputée sur un parcours difficile, et endosse les maillot vert et jaune, de leader et du meilleur sprinteur[4]. Finalement, il recule les deux jours suivants et termine au pied du podium final, à la quatrième place. Toujours en été, il remporte le Souvenir Sylvain-Eudeline, la Classique de l'Eure, le Grand Prix de Guerville[5] et surtout le Tour de Guadeloupe, course par étapes figurant au calendrier de l'UCI Europe Tour[6].

En début d'année 2014, il se classe deuxième de la Ronde du Pays basque, manche de l'Essor basque. Au mois de juin, il gagne le Grand Prix de Meaux, devant son coéquipier Sébastien Failla[7], puis il prend la troisième place d'À travers le Pays Montmorillonnais, en juillet[8]. En septembre, il se classe deuxième du Chrono de Tauxigny puis cinquième du Tour de Rhuys, dernière manche de la Coupe de France DN2.

En 2015, il est recruté par le club de DN1 de l'USSA Pavilly Barentin[9]. Il connait un début de saison discret, en raison d'une emploi du temps chargé par des gardes de nuits à Rouen[10]. Au mois d'avril, il se met en valeur en triomphant au Grand Prix de Luart, après un raid solitaire de 30 kilomètres[11]. En mai, il se classe deuxième d'une étape sur le Tour du Jura, derrière son compagnon d'échappée Sylvain Georges[12], puis troisième du Grand Prix de Luneray et septième du Tour du Loiret. Durant l'été, il remporte le Grand Prix de Gommegnies[13].

En 2016, il décide de poursuivre une saison supplémentaire au sein de l'USSA Pavilly Barentin, malgré en relégation en DN2 et les difficultés financières que connait le club[14]. En raison d'une activité en médecine chargée, aucun résultat sportif d'importance n'est à mettre au crédit de Pierre Lebreton en ce début d'année. Il participe toutefois aux championnats de France en juin, où il se classe sixième de l'épreuve contre-la-montre et quatorzième de la course en ligne, dans la catégorie amateurs. Entre-temps, il parvient à prendre la deuxième place du Prix de Paris XIVe[15]. Au cours de ce second semestre, il remporte le Circuit des remparts à Saint-Lô[16] et le championnat de Normandie du contre-la-montre[17]. En Coupe de France DN2, il termine cinquième de la Classique Champagne-Ardenne.

Pour la saison 2017, il est recruté par le CM Aubervilliers 93[18], réserve de l'équipe professionnelle HP BTP-Auber 93. Sous ses nouvelles couleurs, Pierre Lebreton est vainqueur du Powerade Chrono Classic[19], troisième du Grand Prix Christian Fenioux (Coupe de France DN2)[20], cinquième du Grand Prix de Plouay amateurs, sixième du Tour des Deux-Sèvres et la Ronde mayennaise, ou encore dixième du Trophée des champions, « super-finale » des Coupes de France des clubs. Engagé au championnat de France amateurs, il participe à la toute première échappée de la course, finalement reprise à une vingtaine kilomètres de l'arrivée[21].

En 2018, il termine troisième du championnat d'Île-de-France du contre-la-montre, quatrième d'une étape sur le Tour de Mareuil-Verteillac-Ribérac, sixième du Tour du Pays du Roumois et du Tour Nivernais Morvan. À compter de 2019, il retrouve son ancien club de l'USSA Pavilly Barentin[22].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2013
UCI Europe Tour 198e[23]

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Pruneta, « Le médecin hématologue qui veut être coureur pro », sur leparisien.fr,
  2. Pierre Carrey, « La Grande Interview : Pierre Lebreton », sur directvelo.com, 20 mas 2014
  3. Nicolas Gachet, « Prix de Paris 14e : Classement », sur directvelo.com,
  4. Bertrand Queneutte, « Tour de la Dordogne : exploit de Pierre Lebreton », sur francebleu.fr,
  5. Patrice Meunier, « Pierre Lebreton sur sa lancée », sur directvelo.com,
  6. Quentin Lafaye, « Pierre Lebreton : « Gagner en Guadeloupe, c'était un rêve » », sur directvelo.com,
  7. Frédéric Gachet, « Grand Prix de Meaux : Classement », sur directvelo.com,
  8. « A travers le Pays Montmorillonnais : Les réactions », sur directvelo.com,
  9. Pierre Carrey, « Pierre Lebreton à l'USSA Pavilly Barentin », sur directvelo.com,
  10. Dominique Turgis, « Pierre Lebreton attend les longs jours », sur directvelo.com,
  11. « Le futur médecin Lebreton enrhume ses adversaires », sur ouest-france.fr,
  12. Nicolas Gachet, « Tour du Jura - Et. 2 : Les réactions », sur directvelo.com,
  13. Frédéric Gachet, « Grand Prix de Gommegnies : Classement », sur directvelo.com,
  14. Pierre Carrey, « Pierre Lebreton se consacrera au vélo... en 2017 », sur directvelo.com,
  15. Robin Bruno, « Pierre Lebreton : « Il faudra que ça marche du tonnerre » », sur directvelo.com,
  16. « Circuit des remparts 2016 à Saint-Lô : Pierre Lebreton fait cavalier seul et gagne », sur lamanchelibre.fr,
  17. « Pierre Lebreton maître du temps », sur ouest-france.fr,
  18. Nicolas Gachet, « Pierre Lebreton change d'équipe », sur directvelo.com,
  19. « Pierre Lebreton, roi du chrono », sur lanouvellerepublique.fr,
  20. Cédric Congourdeau, « Grand Prix Christian Fenioux : Les réactions », sur directvelo.com,
  21. Jean-Michel Ruscitto, « Pierre Lebreton : « Je me suis surpris » », sur directvelo.com,
  22. Pauline Baumer, « Pierre Lebreton change de club », sur directvelo.com,
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier