César Bihel

coureur cycliste français

César Bihel, né le à Cherbourg, est un coureur cycliste français actif dans les années 2000 et 2010. Professionnel pendant cinq ans, il porte les couleurs de l'équipe continentale luxembourgeoise Differdange-Losch entre 2012 et 2014[1] puis de la formation HP BTP-Auber 93 en 2015 et 2016. Il arrête sa carrière de coursier fin 2017 mais ne quitte pas le milieu cycliste et devient responsable des partenariats de l'équipe continentale professionnelle française Arkéa-Samsic.

César Bihel
Image dans Infobox.
César Bihel lors du Grand Prix de Denain 2015
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2002-2007UC Bricquebec
2008USSA Pavilly Barentin
2009CM Aubervilliers 93
2010CM Aubervilliers 93-BigMat
2011Côtes d'Armor-Marie Morin
2017Pays de Dinan
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Carrière professionnelleModifier

 
César Bihel à la Ronde pévéloise le .

2012-2014 : Differdange-LoschModifier

Après plusieurs bonnes années et quelques résultats probants au sein de différentes équipes amateurs dont l'UC Bricquebec (avec qui il devient trois fois champion de la Manche et est sélectionné en équipe de Normandie), le CM Aubervilliers 93-BigMat en 2010 et l'équipe bretonne Côtes d'Armor-Marie Morin la saison suivante (club avec lequel il se classe neuf fois dans les dix premiers d'épreuves inscrites au calendrier de l'UCI Europe Tour et connaît l'honneur d'être sélectionné en équipe de France[2]), César Bihel signe un contrat avec la formation continentale luxembourgeoise Differdange-Magic-SportFood.de en 2012[1].

Pour ses premiers pas chez les professionnels, le néophyte français obtient son meilleur résultat lors du Grand Prix de Vianden au Luxembourg qu'il termine en cinquième position, il est également sixième de la quatrième étape du Sibiu Cycling Tour, dixième du Grand Prix Belvaux et vingtième du Grand Prix Pino Cerami.

Début 2013 il termine septième de la première étape de la Boucle de l'Artois. Par la suite, il est second du Grand Prix de Kayl, monte sur la troisième marche du podium d'une étape du Sibiu Cycling Tour et se classe neuvième du Grand Prix de Pérenchies. Au cours de l'été César Bihel remporte sa première victoire sous ses nouvelles couleurs lors de la cinquième étape du Tour cycliste international de la Guadeloupe[3], il est également dixième du classement général final de l'épreuve antillaise et se classe à trois reprises parmi les dix premiers de différentes étapes de cette course. Le premier septembre il s'adjuge la onzième place de la cinquante-septième édition du Ronde van Midden-Nederland aux Pays-Bas. Il renouvelle son contrat pour une durée d'un an avec sa formation en fin de saison[4].

Au printemps 2014, il se classe neuvième de la dernière étape du Tour de Normandie et remporte le prix Éco-Citoyen de cette course. Par la suite il se classe vingtième du Tour du Luxembourg en juin et quinzième du Sibiu Cycling Tour le mois suivant. Durant l'été c'est de nouveau sur le Tour cycliste international de la Guadeloupe que César Bihel s'illustre. Il termine huitième du classement général, remporte le maillot rose du classement par équipes[5] et porte celui du classement par points pendant deux étapes. En septembre il gagne le classement par équipes du Tour du Frioul-Vénétie julienne avec la formation Differdange-Losch.

2015-2016 : HP BTP-Auber 93Modifier

Après trois années au sein de la formation luxembourgeoise Differdange-Losch[6], il revient en France en 2015 et signe un contrat avec l'équipe continentale Auber 93[7]. Pour ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs il se classe cinquième de Manche-Atlantique et glane ses premiers points UCI de l'année en finissant à la huitième place de Paris-Troyes au mois de mars. Plus tard dans la saison il s'adjuge quelques places honorifiques sur des courses comme le Prix Souvenir André-Gislard qu'il termine en huitième position ou la nocturne de Bar-sur-Aube qui le voit obtenir la sixième place. Il travaille également pour son leader Steven Tronet à de nombreuses reprises. Il est conservé par ses dirigeants pour l'année suivante[8].

Il connait un mois d'avril 2016 fructueux, se classant dix-septième de la Route Adélie de Vitré le 1er, dixième de Paris-Camembert deux jours plus tard, septième de La Gainsbarre le 9[9] puis dix-neuvième sur le Tour du Finistère le 16. Au premier semestre il décroche également une dix-neuvième place sur Paris-Troyes et le GP de la Somme. Néanmoins, ces performances ne lui permettent pas d'obtenir le renouvellement de son contrat avec l'équipe continentale HP BTP-Auber 93 pour la saison 2017[10]. Faute de pouvoir poursuivre sa carrière au sein du peloton professionnel, il fait le choix de privilégier sa reconversion et rejoint les rangs de l'équipe Pays de Dinan, club de DN2[11].

Retour chez les amateurs et fin de carrièreModifier

Régulier dans ses performances (il se classe plus de vingt fois dans les dix premiers des courses où il est engagé entre février et juillet 2017), il permet plusieurs fois à son club de glaner des points lors des épreuves de la coupe de France des clubs cyclistes. Il doit cependant attendre la deuxième quinzaine de juillet pour remporter sa seule victoire individuelle de la saison à l'occasion du Grand Prix de Dinan[12]. Le même mois il porte quelque temps le maillot de leader du Super Manchot (un challenge regroupant différentes épreuves organisées dans le département de la Manche)[13], termine quatrième du Souvenir Gérard Gaunelle à Coutances et du Grand Prix de la Sainte-Anne à Bricquebec, cinquième de la nocturne de La Haye-du-Puits et huitième du Circuit des Remparts à Saint-Lô. Comme annoncé en début de saison il arrête sa carrière de coureur cycliste à l'issue d'une course qu'il organise, La gentleman César Bihel, au mois d'octobre[14].

Reconversion professionnelleModifier

Fin 2017, il devient le responsable des partenariats de l'équipe continentale professionnelle française Arkéa-Samsic[15],[16].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 1 072e[17] nc[18] 673e[19] nc[20] 1 100e[21]
UCI America Tour 353e[22]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. a et b Mathilde L'Azou, « Interview de César Bihel », sur velo101.com, (consulté le 25 septembre 2013)
  2. Josselin Riou, « C Bihel, La gazette Des Sports », sur lagazettedesports.com (consulté le 28 juillet 2017)
  3. Frédéric Gachet, « Tour de Guadeloupe - Et. 5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 25 septembre 2013)
  4. « Cyclisme. César Bihel prolonge au Luxembourg », sur ouest-france.fr, (consulté le 25 octobre 2013)
  5. « attribution définitive des maillots à l'issue de la manifestation officielle (résultats officiels) », sur toursdeguadeloupe.com, (consulté le 11 août 2014)
  6. « J'étais coureur pro à 500 € par mois », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2016)
  7. Valentin Glo, « Transfert - César Bihel signe chez BigMat-Auber93 », sur cyclismactu.fr, (consulté le 29 novembre 2014)
  8. Jérémy Blais, « Auber 93 avec au moins 10 coureurs en 2016 », sur cyclingpro.net, (consulté le 22 octobre 2015)
  9. « Cyclisme », sur leparisien.fr, (consulté le 28 juillet 2016)
  10. Nicolas Mabyle, « Du mouvement chez HP BTP-Auber 93 », sur directvelo.com, (consulté le 5 septembre 2016)
  11. Nicolas Mabyle, « César Bihel tient sa nouvelle équipe », sur directvelo.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  12. « Critérium de Dinan. César Bihel gagne sous un déluge », sur letelegramme.fr, (consulté le 22 juillet 2017).
  13. Quentin Carudel, « César Bihel, le Super Manchois à Coutances », sur ouest-france.fr, (consulté le 28 juillet 2017).
  14. Mathilde Duriez, « Le bilan du Normand César Bihel », sur velo101.com, (consulté le 5 janvier 2018).
  15. Nicolas Gachet, « César Bihel au service de Fortuneo-Oscaro », sur directvelo.com, (consulté le 5 janvier 2018)
  16. Mathilde Duriez, « César Bihel — Création d'un Club Partenaires chez Fortuneo Samsic », sur velo101.com, (consulté le 5 janvier 2018)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :