Ouvrir le menu principal
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre Karađorđević (homonymie).
Tomislav Karađorđević
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Tomislav

Titres

Héritier présomptif du trône de Yougoslavie


(9 ans, 4 mois et 2 jours)

Prédécesseur Aleksandar Karađorđević (prince héritier)
Successeur Petar Karađorđević (prince héréditaire)

Héritier présomptif du trône de Yougoslavie


(10 ans, 10 mois et 8 jours)

Prédécesseur Petar Karađorđević
Successeur Aleksandar Karađorđević
Biographie
Titulature Prince de Yougoslavie
Dynastie Karađorđević
Naissance
Belgrade (Yougoslavie)
Décès (à 72 ans)
Topola (Serbie)
Père Alexandre Ier
Mère Marie de Roumanie
Conjoint 1) Princesse Margarita de Baden
2) Linda Mary Bonney
Enfants Premier lit :
Prince Nikola Karađorđević
Princesse Katarina Karađorđević
Deuxième lit :
Prince Đorđe Karađorđević
Prince Mihailo Karađorđević

Description de cette image, également commentée ci-après

Tomislav Karađorđević (en serbe cyrillique : Томислав Карађорђевић), prince de Yougoslavie, est né le à Belgrade, dans le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, et mort le à Topola, en Serbie. Deuxième fils du roi Alexandre Ier de Yougoslavie, c'est un membre de la dynastie des Karađorđević.

Sommaire

FamilleModifier

Le prince Tomislav est le deuxième fils du roi Alexandre Ier de Yougoslavie (1888-1934) et de la reine Marie de Roumanie (1900-1961). Par son père, il descend du roi Pierre Ier de Serbie et de la princesse Zorka de Monténégro tandis que, par sa mère, il a pour grands-parents le roi Ferdinand Ier de Roumanie (1865-1927) et la princesse Marie de Saxe-Cobourg-Gotha (1875-1938).

Le prince Tomislav est donc à la fois un descendant de la reine Victoria du Royaume-Uni (1819-1901), surnommée la « grand-mère de l'Europe », du roi Nicolas Ier de Monténégro (1841-1921), surnommé le « beau-père de l'Europe », et de la reine Marie de Roumanie (1875-1938), surnommée la « belle-mère des Balkans ».

Le prince s'est marié une première fois le à Salem, en Allemagne de l'Ouest, avec la princesse Margarita de Baden (1932-2013). Le couple a divorcé en 1981. Ils ont eu deux enfants :

Le , Tomislav s'est remarié à Linda Mary Bonney (née le , à Londres) ; de ce mariage sont nés deux fils :

BiographieModifier

Naissance et éducationModifier

Le prince Tomislav est né le , le jour de l'Épiphanie selon le calendrier julien qui était encore utilisé par l'Église orthodoxe serbe. Il était le second fils du souverain du Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, Alexandre Ier (1888–1934) et de la Reine Marie (1900–1961).

Il fut baptisé le 25 janvier, dans un salon du Nouveau palais à Belgrade, par Kennard, qui représentait le roi George V, avec l'eau du Vardar, du Danube et de la mer Adriatique. Le prince fut nommé d'après Tomislav Ier de Croatie, qui fut roi de l'État croate médiéval[3].

Le prince effectua ses études élémentaires dans le palais puis, de 1937 à 1941, il suivit les cours de la Sandroyd School à Cobham, en Angleterre, puis ceux de la Oundle School de 1941 à 1946 et ceux du Clare College, Cambridge, en 1946 et 1947.

Bien que le roi de Yougoslavie Pierre II et ses conseillers soient opposés à l'Allemagne nazie, le prince régent Paul, déclara que la Yougoslavie allait adhérer au pacte Tripartite. Le , le roi Pierre fut déclaré majeur et participa à un coup d'État renversant le régent et s'opposant au pacte. En représailles, les nazis bombardèrent Belgrade et envahirent la Yougoslavie. Le roi Pierre se réfugia en Angleterre.

ExilModifier

Après l'Université de Cambridge, le prince Tomislav se consacra à la culture des fruits. Tout en suivant des cours d'agriculture, il travaillait pendant l'été comme simple ouvrier dans un verger du Kent. En 1950, il acheta une ferme dans le West Sussex et se spécialisa dans la production de pommes ; il détenait ainsi 17 000 arbres répartis sur 80 ha.

Retour en YougoslavieModifier

En 1992, au début de la guerre, le prince Tomislav fut le premier membre de l'ex-famille royale à revenir s'installer définitivement en Serbie : il logea à la fondation du roi Pierre Ier de Serbie, dans le complexe commémoratif d'Oplenac, qui attira alors de nombreuses personnes désirant rencontrer le prince.

Tomislav devint bientôt une figure populaire, surtout grâce à ses visites fréquentes aux soldats serbes de la République serbe de Bosnie et de la République serbe de Krajina et aux secours qu'il dispensa avec sa femme, la princesse Linda. Il y eut même des initiatives pour couronner le prince dans la partie de la Bosnie-Herzégovine contrôlée par les Serbes mais ces tentatives furent rejetées par les autorités politiques locales[réf. nécessaire].

Après qu'il eut publiquement accusé le président serbe Slobodan Milošević d'avoir « trahi » la République serbe de la Krajina, tombée aux mains des Croates au cours de l'opération Tempête en 1995, sa présence médiatique fut fortement réduite[réf. nécessaire].

Le prince passa les cinq dernières années de sa vie à lutter contre la maladie ; pourtant, en 1999, il déclina les offres d'hospitalisation à l'étranger au moment du bombardement de la Serbie par les forces de l'OTAN[réf. nécessaire]. Il mourut le et fut enterré dans la crypte de la famille dans le mausolée royal d'Oplenac.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Presse en ligneModifier

Autre siteModifier

Notes et référencesModifier