Tioumen

ville de Russie

Tioumen
(ru) Тюмень
Blason de Tioumen
Héraldique
Tioumen
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Tioumen Oblast de Tioumen
Maire Rouslan Kouharouk
Code postal 625000 – 625053
Code OKATO 71 401
Indicatif (+7) 3452
Démographie
Population 788 666 hab. (2019)
Densité 1 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 09′ nord, 65° 32′ est
Altitude 49−121 m
Superficie 69 800 ha = 698 km2
Fuseau horaire UTC+05:00 (YEKT)
Heure de Iekaterinbourg
Divers
Fondation 1586
Statut Ville depuis 1782
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tioumen
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Tioumen
City locator 14.svg
Tioumen
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Tioumen
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Tioumen
Liens
Site web www.tyumen-city.ru
Sources

Tioumen (en russe : Тюмень) est la capitale administrative de l'oblast de Tioumen, en Russie. Sa population s'élevait à 788 666 habitants en 2019.

GéographieModifier

SituationModifier

Tioumen se trouve dans la plaine de Sibérie occidentale. Elle est arrosée par la rivière Toura, dans le bassin de l'Ob. Elle est située à 320 km à l'est de Iekaterinbourg, à 437 km au nord-ouest d'Omsk et à 1 712 km à l'est de Moscou[1].

DémographieModifier

Contrairement à la plupart des grandes villes de Russie, Tioumen a connu une forte croissance démographique (39 %) depuis la dislocation de l'Union soviétique.

Recensements ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1856 1897 1913 1923 1926 1939 1959
11 20029 54439 20042 40050 16179 205150 195
1970 1979 1989 2002 2006 2010 2012
268 526358 992476 869510 719542 500581 907609 650
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
634 171679 861697 037750 575744 554768 358788 666

ClimatModifier

Relevé météorologique à Tioumen
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −18,9 −17,8 −10,3 −1,1 5,5 11,3 13,6 11,1 5,5 −0,3 −10,2 −16,6 −2,4
Température moyenne (°C) −14,9 −13,2 −5,2 3,8 11,3 17,1 18,8 15,9 9,7 3,2 −6,9 −13 2,2
Température maximale moyenne (°C) −10,8 −8,1 −0,1 9,2 17,5 23,2 24,3 21,2 14,7 7,3 −3,6 −9,2 7,1
Record de froid (°C)
date du record
−46,2
1979
−43,7
1976
−38,4
1971
−29,5
1957
−10,2
1952
−1,9
1992
0,7
1973
−2,7
1953
−8,6
1955
−26,7
1969
−41
1953
−49,2
1958
−49,2
1958
Record de chaleur (°C)
date du record
5,6
1948
7
2004
17,1
1995
30,7
1982
34,9
1952
36,2
1969
37,5
1952
37,4
1936
31,2
2003
24,1
1936
12,8
2008
6,7
1982
37,5
1952
Source : pogoda.ru.net[3] )


HistoireModifier

Tioumen fut la première ville russe de Sibérie, bâtie en 1589 par Fédor Ier de Russie sur le site de la ville des Tatars de Sibérie Chimgui-Toura, première capitale du khanat de Sibir. Son nom vient du turco-mongol tümen : « 10 000 », qui désignait également une unité militaire chez les Göktürk et les Turco-mongols de la Horde d'Or (Dans l'armée moderne turque, le "tümen" est l'équivalent de la "division"). Elle fut annexée par Ermak Timofeïévitch en 1585 et l'année suivante Tioumen fut créée comme poste fortifié russe. Les Streltsy et Cosaques constituèrent d'abord la majorité de la population de Tioumen.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Tioumen devint un important centre commercial sur les routes de l'Asie centrale, de la Chine et de la Perse, ainsi qu'un important centre artisanal du travail du cuir. En 1763, la ville comptait environ 7 000 habitants.

En 1836, le premier bateau à vapeur de Sibérie fut construit à Tioumen. La ville fut atteinte par le chemin de fer Transsibérien en 1885.

Pendant la guerre civile, Tioumen fut d'abord contrôlée par l'amiral Alexandre Koltchak et l'Armée blanche de Sibérie. En janvier 1918, elle fut prise par l'Armée rouge.

Dans les années 1930, Tioumen devint un important centre industriel de Sibérie. Des bateaux à vapeur, des cargos, des meubles, des vêtements en fourrure et en cuir étaient produits dans la ville.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le corps de Lénine fut déplacé de Moscou à Tioumen et placé dans une tombe discrète dans ce qui est devenu l'Institut d'agronomie de Tioumen. De nombreuses usines furent également évacuées à Tioumen depuis la partie européenne de l'Union soviétique. D'importantes quantités d'équipements militaires furent alors produits dans la ville. Le , Tioumen devint la capitale d'une oblast agrandie.

En 1948, du pétrole fut découvert dans la région et dans les années 1960 et 1970, l'industrie pétrolière devint une composante essentielle de l'économie de la ville.

TransportsModifier

La ville dispose d'un aéroport, l'aéroport international Roshchino.

JumelagesModifier

Tioumen est jumelée avec :

PersonnalitésModifier

Personnalités résidant à TioumenModifier

Personnalités nées à TioumenModifier

La ville moderneModifier

Tioumen est un centre important de l'industrie pétrolière russe. De grandes entreprises telles que Gazprom, LUKoil et Yukos ont concentré une bonne partie de leurs activités à Tioumen. UTair Airlines a également son siège à Tioumen. Le niveau de vie des habitants n'est dépassé en Russie que par Moscou.

SportModifier

La ville de Tioumen, dont sont originaires Anton Shipulin et sa sœur Anastasia Kuzmina, possède un stade de biathlon qui accueille pour la première fois une étape de la Coupe du monde en 2018, constituant sa neuvième et dernière étape, du 22 au [5]

La ville abrite par ailleurs le club de football du FK Tioumen, qui évolue depuis 2014 en deuxième division russe. Celui-ci a notamment évolue en première division russe au cours des années 1990.

La ville abrite le club de futsal du MFK Tyumen, devenu champion de Russie pour la première fois en .

Patrimoine architecturalModifier

 
Vue de l'église du Sauveur.

Notes et référencesModifier

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru.
  3. (ru) « Погода и Климат - Климат Тюмени », sur pogoda.ru.net (consulté le 28 septembre 2012)
  4. (de) Celle (Allemagne) Jumelages, « Partnerstädte », sur Stadt Celle (consulté le 5 décembre 2017).
  5. (en) Centre des Sports Tioumen, « BMW IBU World Cup Biathlon Tyumen », sur csp72.com (consulté le 19 mars 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :