Oblast de Tioumen

oblast, sujet fédéral de Russie

Oblast de Tioumen
(ru) Тюменская область
Blason de Oblast de Tioumen
Armoiries de l'Oblast de Tioumen.
Drapeau de Oblast de Tioumen
Drapeau de l'Oblast de Tioumen.
Oblast de Tioumen
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Statut politique Oblast
Création 14 août 1944
Capitale Tioumen
Gouverneur Alexandre Moor
Démographie
Population 3 723 984 hab. (2019)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 50′ nord, 69° 00′ est
Superficie 160 122 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+5
Code OKATO 71
Code ISO 3166 RU-TYU
Immatriculation 72
Localisation
Localisation de Oblast de Tioumen
Liens
Site web http://admtyumen.ru

L’oblast de Tioumen (en russe : Тюме́нская о́бласть, Tioumenskaïa oblast) est un sujet fédéral (oblast) de la Russie. Son chef-lieu est la ville de Tioumen. L’oblast exerce juridiction sur deux okroug autonomes : celui des Khantys-Mansis et celui de Iamalie. Tioumen, avec plus d'un demi-million d'habitants, est la plus grande ville de l'oblast, et depuis 2006, l’oblast est de loin le plus riche sujet fédéral de Russie, avec un revenu brut par tête plusieurs fois supérieur au revenu moyen de la fédération[1]. C'est le pôle économique essentiel de la région économique de Sibérie de l'Ouest. Il abrite des villages comme Abalak.

Géographie modifier

La faune et la flore de cette région est particulièrement riche : la partie nord abrite le lagopède, le phoque et le renard arctique[2]. On trouve aussi des ours polaires dans l’extrême-nord, mais génétiquement distincts de ceux des autres régions circumpolaires[3].

L’oblast de Tioumen inclut deux districts autonomes, Khantys-Mansis et Iamalie, qui sont néanmoins considérés comme des sujets fédéraux à part entière. La superficie et la population de la région qui en englobe d’autres sont données en incluant les parties imbriquées, qui est de 1 464 173 km2 (superficie inférieure à celle de l'Alaska) au total. La superficie de la région de Tioumen proprement dite est de 160 122 km2[4].

Climat modifier

Le climat de l'oblast est un climat continental, la température annuelle moyenne de l’air s'élevait à +2,1 °C en 2022. Les précipitations totales cette année-là ont été de 466 mm, soit 98 % de la norme 1991-2020[5].

Urbanisme modifier

Voies de communication modifier

 
Route à Drobinina.

Fin 2022, en ne prenant pas en compte les districts autonomes, selon Rosstat, la longueur totale des voies publiques dans l'oblast de Tioumen de 19 391 km, dont 1 128 km de routes d'importance fédérales, 8 668 km de routes d'importance régionale et 9 595 km de routes d'importance locale. La longueur des routes à revêtement dur est de 14 816 km (76,4 % du total), tandis que la densité des voies publiques est de 93 km/ 10 000km2 dans l'oblast[6].

Fin 2022, en ne prenant pas en compte les districts autonomes, selon Rosstat, l'oblast de Tioumen possède 877 km de voies ferrées, et la densité du réseau ferré, en prenant en compte les districts autonomes, est de 17 km/ 10 000km2[7].

Répartition des terres modifier

La répartion des terres selon le rapport d'État « Sur l'état et la protection de l'environnement de la fédération de Russie en 2022 » du ministère des ressources naturelles et de l'environnement russe est, selon les catégories du code foncier russe, la suivante (n'inclut pas les districts autonomes)[4]:

Répartition des terres selon les catégories du code foncier russe en 2022[4]:
Répartition 2022
(km2)
2022
(%)
Terres agricoles 37 098 23.2
Terres des localités 2 211 1.4
Terres d'industrie et autres fins spéciales 683 0,4
Terres de territoires et des objets protégés 29 0,0
Terres du fonds forestier 111 302 69,5
Terres du fonds aquatique 4 766 3.0
Terres de réserve 4 039 2.5
Total 160 128 100
Note : les districts autonomes ne sont pas inclus.

Villes modifier

Ville Nom russe habitants
Tioumen Тюмень 538 320
Tobolsk Тобольск 101 145
Ichim Ишим 65 527
Ialoutorovsk Ялуторовск 36 433
Zavodooukovsk Заводоуковск 25 228
Borovski Боровский 15 832
Golychmanovo Голышманово 13 672
Vinzili Винзили 11 789
Bogandinski Богандинский 9 839
Ouvat Уват 4 964
Soumkino Сумкино 4 250

Histoire modifier

 
Récipient en céramique de la culture de Kozlov (Néolithique).

Le peuplement de la région a commencé à l'ère mésolithique il y a 10 400 ans[8], comme en témoigne la découverte de l'os du talus (supraheel) près du village de Poluyanovsk de Baygara (au-dessus de Tobolsk sur la rive droite de l'Irtych)[9],[10]. Le plus ancien découvert en Eurasie du Nord est un bateau funéraire en bois provenant du cimetière chalcolithique « Buzan-III » dans la vallée d'Ingal[11].

Jusqu'en 1704, le nom « Tumen » (1562 - Description de la Russie, de la Moscovie et de la Tartarie d'Antonio Jenkins) était trouvé sur des cartes anciennes, ainsi que « Tartares de Tumen » (« La plus récente carte générale de tout l'empire de Moscou » 1704)[12].

En 1708, l'ordre de Tobolsk fut aboli et Tobolsk fut nommée centre administratif de la plus grande province de Russie, le gouvernement de Sibérie. En 1782, à partir du territoire de la province liquidée de Tobolsk, fut formé le gouvernorat de Tobolsk, transformé en 1796 en gouvernement de Tobolsk[13].

Le 3 novembre 1923, le gouvernement de Tioumen fut liquidé et à la place de ses ouïezds, des raïons furent formés, qui devinrent une partie de la région de l'Oural. De janvier à décembre 1934, il y avait un oblast d'Ob-Irtych avec un centre à Tioumen, correspondant territorialement à l'oblasy moderne de Tioumen, puis elle fut abolie et son territoire fut inclus dans l'oblastn d'Omsk. La région de Tioumen a été créée le 14 août 1944 en séparant un certain nombre de raïons des oblast d'Omsk et de Kourgan[14].

Politique et administration modifier

Autorité modifier

Le sujet possède son propre gouverneur ainsi que son propre organe législatif, les deux avec un mandat de 5 ans.

Résultats électoraux modifier

Scrutin 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e % 4e %
Présidentielle 2012[15] ER 73.10 KPRF 11,41 LDPR 7,07 SE 5.15 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2014[16] ER 86,56 LDPR 6,21 SRZP 5,36 Victoire au premier tour
Législative 2016[17],[18] ER 58,35 LDPR 14,12 KPRF 12,27 SRZP 11,45 Tour unique
Législative régionale 2016 ER 56,59 LDPR 17,94 KPRF 11,77 SRZP 8,82 Tour unique
Présidentielle 2018[19] ER 79.75 KPRF 8.22 LDPR 7.63 GRANI 1,39 Victoire au premier tour
Gouvernorale 2018[20] ER 65,86 LDPR 12,99 KPRF 12,83 SRZP 5,77 Victoire au premier tour
Législative 2021[21] ER 51.33 KPRF 13,50 LDPR 11,68 SRZP 10,24 Tour unique
Législative régionale 2021[22] ER 50,07 LDPR 12,72 KPRF 11,94 SRZP 7,47 Tour unique
Gouvernorale 2023[23] ER 78.77 KPRF 8,26 LDPR 7.93 SRZP 3,62 Victoire au premier tour
Présidentielle 2024[24] ER 84.76 KPRF 6,27 NL 6.17 LDPR 2.03 Victoire au premier tour

Population et société modifier

Démographie modifier

Au , la population sans les districts autonomes de Khantys-Mansis et de Iamalie s'élève à 1 608 500 habitants, dont 519 700 habitants en milieu rural. La densité de population de l'oblast est de 10 hab./km2[a].

Évolution démographique
2002 2014 2016 2019 2021
3 264 8413 546 3453 615 4853 723 984-
Indice de fécondité et taux de natalité
Année Fécondité Fécondité urbaine Fécondité rurale
1990 1,99 1,85 2,55
1991 1,84 1,70 2,42
1992 1,61 1,45 2,23
1993 1,44 1,34 1,86
1994 1,47 1,40 1,77
1995 1,41 1,33 1,70
1996 1,35 1,29 1,59
1997 1,32 1,27 1,53
1998 1,37 1,32 1,58
1999 1,28 1,23 1,52
2000 1,30 1,25 1,51
2001 1,38 1,33 1,61
2002 1,47 1,42 1,71
2003 1,50 1,46 1,70
2004 1,53 1,47 1,80
2005 1,49 1,44 1,70
2006 1,50 1,44 1,75
2007 1,62 1,53 1,99
2008 1,70 1,60 2,15
2009 1,76 1,67 2,15
2010 1,81 1,70 2,24
2011 1,83 1,72 2,33
2012 1,99 1,86 2,58
2013 2,00 1,86 2,71
2014 2,07 1,94 2,71
2015 2,07 1,95 2,64
2016 2,01 1,90 2,53
2017 1,88 1,82 2,14
2018 1,85 1,79 2,15
2019 1,76 1,71 2,00

Groupes ethniques modifier

Nationalité nombre en 2002,% (*)
Russes 71,6
Tatares 7,4
Ukrainiens 6,5
Bachkirs 1,4
Azéris 1,3
Tchouvaches 0,9
Nenets 0,86
Allemands 0,83
Khantis 0,82
Kazakhs 0,57
Arméniens 0,45

Environnement modifier

Faune et flore modifier

En 2022, 1 500 espèces végétales et 291 espèces animales ont été recensées sur le territoire de l'oblast[4].

La superficie totale des terres sur lesquelles se trouvent des forêts est en 2022 de 11 587 000 hectares.

Aires protégées modifier

Fin 2022, la superficie des aires protégées d'importance régionale et locale a augmenté de 178 572 hectares par rapport à 2021 et s'élève à 1 113 447 hectares, tandis que la superficie des aires protégées d'importance fédérale s'élève à 71 900 hectares.

Pollution modifier

Le volume total des émissions de polluants atmosphériques en 2022 s'élevait à 211 600 tonnes, soit une diminution de 1,3 % par rapport à 2021. Les émissions du transport routier se sont élevées à 44 800 tonnes, soit 5,5 % de moins par rapport à 2021 et 3,7 fois moins par rapport au niveau de 2013. Les émissions des sources fixes se sont élevées à 163,2 milliers de tonnes, augmentant de 29 milliers de tonnes par rapport aux indicateurs de 2021[25].

Économie modifier

En 2021, le produit intérieur brut de l'oblast s'élevait à 1 536 milliards de roubles, soit le 20e des 85 sujets russes[b], compris entre la Iakoutie au-dessus et l'oblast de Léningrad en-dessous. Le PIB par habitant était lui de 992 400 roubles[25][26].

La ville de Tioumen abrite l'essentiel des services destinés aux sociétés pétrolières et gazières de Russie. Sa situation privilégiée, au carrefour des voies de communication routières, ferroviaires, fluviales (l’Ichim et le Tobol, navigables de mai à octobre) et aériennes, ainsi que son climat relativement doux font de Tioumen le relais idéal pour desservir les sites industriels de l'Ouest sibérien. C'est ce qui a décidé plusieurs multinationales pétrolières comme Gazprom, LUKoil et Gazpromneft, TNK-BP, Shell (Salym Petroleum Development N.V.) à y établir leurs bureaux. L’oblast de Tioumen est la première région pétrolière et gazière de toute la Russie mais ses activités extractives se traduisent aussi par d’importantes inégalités de revenu[27].

Agriculture modifier

La superficie ensemencée est la suivante :

Superficies ensemencées :
année 1959[28] 1990[29] 2000[29] 2005[30] 2015[30]
Mille ha 1775 1634.3 1181.9 990 1102.7


Culture locale et patrimoine modifier

L'oblast de Tioumen compte 1968 objets patrimoniaux culturels dont 641 qui sont incrits au registre d'État unifié des objets du patrimoine culturel. Ces derniers se répartissent entre 165 objets d'importance fédérale (dont 117 sites archéologiques) et 476 objets d'importance régionale. Le reste est composé de 1 327 objets identifiés[c]. À elle seule, la ville de Tobolsk compte 255 objets patrimoniaux culturels parmi les 641 du registre, suivi de Tioumen avec 221 objets. Le reste de l'oblast comprend le tiers restant des objets du registre[31].

Notes et références modifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tyumen_Oblast » (voir la liste des auteurs).
  1. Superficie 1 464 173 km2 avec les districts autonomes.
  2. Nombre d'après les revendications russes en 2021. Il comprend l'annexion de la Crimée à la Russie à la suite du référendum de 2014, non reconnu par la majeure partie de la communauté internationale, mais non pas le rattachement à la Russie à la suite des référendums de 2022, eux aussi non reconnus par la majeure partie de la communauté internationale.
  3. C'es-à-dire en attente de classement.
  1. (ru) Revenu national par tête
  2. Bruce Forbes, The End of the Earth: Threats to the Yamal Region's Cultural and Biological Diversity
  3. C. Michael Hogan (2008) Polar Bear: Ursus maritimus, sur le site globalTwitcher.com, ed. Nicklas Stromberg
  4. a b c et d Ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie et Université d'État Lomonossov de Moscou 2023, p. 486.
  5. Ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie et Université d'État Lomonossov de Moscou 2023, p. 518.
  6. (ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, Longueur des routes publiques par sujet de la fédération de Russie pour 2022, Moscou, (lire en ligne)
  7. (ru) Service fédéral des statistiques de l'État russe, Longueur d'exploitation et densité des voies ferrées publiques, Moscou, (lire en ligne)
  8. Силаев В.и, Косинцев П.а, Филиппов В.н et Киселёва Д.в, « БАЙГАРИНСКИЙ ЧЕЛОВЕК ЭПОХИ МЕЗОЛИТА: МИНЕРАЛОГО-ГЕОХИМИЧЕСКИЕ ИССЛЕДОВАНИЯ, ПАЛЕОЭКОЛОГИЧЕСКИЕ РЕКОНСТРУКЦИИ И ИСТОРИЯ РАННИХ МИГРАЦИЙ ЧЕЛОВЕКА НА ТЕРРИТОРИЮ ЗАПАДНОЙ СИБИРИ », Вестник института геологии Коми научного центра Уральского отделения РАН, no 5 (317),‎ , p. 5–26 (ISSN 2221-1381, lire en ligne, consulté le )
  9. (ru) « Прямое радиоуглеродное датирование палеолитических людей Евразии: достижения и проблемы », sur antropogenez.ru (consulté le )
  10. Ражев Дмитрий Иванович, Косинцев Павел Андреевич et Кузьмин Ярослав Всеволодович, « ПЛЕЙСТОЦЕНОВАЯ ТАРАННАЯ КОСТЬ (OS TALUS) ЧЕЛОВЕКА С МЕСТОНАХОЖДЕНИЯ БАЙГАРА (центр Западной Сибири) », Вестник археологии, антропологии и этнографии, no 1,‎ (ISSN 1811-7465, lire en ligne, consulté le )
  11. « New Page 1 », sur web.archive.org, (consulté le )
  12. (ru) « КАРТЫ РОССИИ | МУЗЕЙ ИСТОРИИ СТАРОЙ КАРТЫ …………… Карта – не просто гегорафическое изображение земли, она отображает политическое, религиозное и культурное представление общества о самом себе. » (consulté le )
  13. « Тобольская губерния - Территориальная история - Тематические проекты Руниверс », sur runivers.ru (consulté le )
  14. « 100 лет назад Тюменская губерния вошла в состав Уральской области », sur tonb.ru (consulté le )
  15. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Tableau récapitulatif des résultats des votes : Élections du Président de la fédération de Russie : Date du vote : 04/03/2012 », sur web.archive.org, (consulté le ).
  16. « Утверждены окончательные итоги выборов губернатора Тюменской области | ЮГРАПРО », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  17. (ru) « Élections à la Douma d'État - 2016 » [« Выборы в Госдуму — 2016 »], RIA Novosti,‎ (lire en ligne)
  18. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Tableau sommaire des résultats des élections pour la circonscription électorale fédérale : Élections des députés à la Douma d'État de l'Assemblée fédérale de la fédération de Russie de la septième législature » [« Date de vote : 18/09/2016 »]
  19. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Tableau récapitulatif des résultats des élections : Élections du Président de la fédération de Russie : Date de vote : 18/03/2018 », sur web.archive.org, (consulté le )
  20. « Сведения о проводящихся выборах и референдумах », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  21. (ru) Commission électorale centrale de la fédération de Russie, « Élections des députés à la Douma d'État de l'Assemblée fédérale de la fédération de Russie de la huitième législature : Date de vote : 19/09/2021 », sur web.archive.org, (consulté le )
  22. « Определены результаты выборов депутатов Тюменской областной Думы седьмого созыва », sur web.archive.org,‎ (consulté le )
  23. http://www.tyumen.vybory.izbirkom.ru/region/region/tyumen?action=show&root=1&tvd=27220001751093&vrn=27220001751089&region=72&global=&sub_region=0&prver=0&pronetvd=null&vibid=27220001751093&type=234
  24. (ru) « Résultats des élections présidentielles russes » [« Итоги выборов президента России »], RIA Novosti,‎ (lire en ligne)
  25. a et b Ministère des ressources naturelles et de l'environnement de la fédération de Russie et Université d'État Lomonossov de Moscou 2023, p. 485.
  26. (en) Service fédéral des statistiques de l'État russe, Gross regional product by constituent entities of the Russian Federation (gross value added at basic prices), (lire en ligne [xlsx])
  27. T Buccellato et T. Mickiewicz, « Oil and Gas: A Blessing for the few. Hydrocarbons and inequality in Russia », Europe-Asia Studies, vol. 61, no 3,‎ , p. 385–407 (lire en ligne)
  28. (ru) Основные показатели сельского хозяйства по республикам, краям и областям [« Principaux indicateurs de l'agriculture dans les républiques, territoires et régions »], Moscou, URSS, Gosstatizdat TsSU, coll. « Agriculture de l'URSS. Collection statistique »,‎ , 667 p. (lire en ligne)
  29. a et b (ru) Rosstat, Plante en croissance. 14.1 Superficies cultivées de toutes les cultures // Régions de Russie. Indicateurs socio-économiques, Moscou, Rosstat, , 863 p. (ISBN 5-89476-108-5, lire en ligne [rar])
  30. a et b (ru) Rosstat, Plante en croissance. 14.1 Superficies cultivées de toutes les cultures // Régions de Russie. Indicateurs socio-économiques, Moscou, Rosstat, , 1326 p. (ISBN 978-5-89476-428-3, lire en ligne [rar])
  31. (ru) Nina Barinova, « В Тюмени назвали лучший вариант приспособления объектов культурного наследия » [« La meilleure option pour adapter les objets du patrimoine culturel a été désignée à Tioumen »], Tioumenskaïa oblast segodnia,‎ (lire en ligne)

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier