Ouvrir le menu principal

Theodor Matham

peintre et graveur néerlandais
Theodor Matham
Biographie
Naissance
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
HaarlemVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Père
Fratrie

Theodor Matham (Haarlem, entre 1589 et 1606 - Amsterdam, 1676) et un peintre et graveur néerlandais.

BiographieModifier

Theodor Matham est né à Haarlem entre 1589[1] et 1606[2]. Il est le fils de Jacob Matham et le frère d'Adriaen et Jan, tous également artistes[2],[3].

Matham commence à être actif comme graveur dans sa ville natale à partir de 1621 et jusqu'en 1625[2],[1]. Il se marie le à Amsterdam avec Clara Huybrechts[2].

Il a voyagé à Paris, et est parti à Rome (1629-1630) pour étudier auprès de Cornelis Bloemaert[1]. Il a, conjointement à ses élèves Reinier van Persijn et Michel Natalis, gravé les marbres du palais Giustiniani[1].

Les informations sur la suite de sa vie est lagunaire : on n'a des registres de ses activités à Haarlem qu'à partir de 1637 et jusqu'à 1641[2]; on sait qu'il y a produit un grand nombre de gravures, dans un style très libre[1]. On ignore à nouveau ce qu'il a fait jusqu'en 1652, où on le sait à Amsterdam, puis à La Haye en 1656[2].

Il s'installe enfin définitivement à Amsterdam en 1662[2].

Theodor Matham meurt le [2].

ŒuvresModifier

Il a principalement produit des sujets historiques, des paysages, des portraits et des vues architecturales, le tout dans un style italianisant, probablement à la suite de son séjour à Rome[2].

Les œuvres présentées ci-dessous sont rapportées par Spooner[1], sauf mention :

PortraitsModifier

 
Portrait de Gaspard van Baerle, d'après Joachim von Sandrart (1632-1649)

Autres sujetsModifier

 
Figure allégorique de la Peinture auréolée par Cupidon (ca. 1650)
  • La Vierge et l'Enfant avec Saint Jean, d'après Bassano[Lequel ?] ;
  • La Sainte Famille, d'après Sandrart ;
  • Diane et Actéon (original) ;
  • La Descente de la croix avec les Martyrs, Saint Jean et Joseph d'Arimathie, gravé par Jacob Matham à partir du dessin de Theodor d'après la peinture de Gerardus Leydanus ;
  • Figure allégorique de la Peinture auréolée par Cupidon (original)[5].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :