Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Score.
The Score
Titre québécois Le Grand Coup
Titre original The Score
Réalisation Frank Oz
Scénario Daniel E. Taylor
Kario Salem
Lem Dobbs
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Thriller
Durée 124 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Score, ou Le Grand Coup au Québec, est un film germano-américain réalisé par Frank Oz, sorti en 2001.

Sommaire

SynopsisModifier

Propriétaire d'un club de jazz à Montréal, Nick Wells (Robert De Niro) décide de prendre sa retraite de cambrioleur de génie, et à qui aucun coffre n'a résisté. C'est compter sans son revendeur et ami de longue date Max Baron (Marlon Brando), qui lui propose un dernier gros « coup ». En effet, un sceptre d'une valeur inestimable appartenant au patrimoine français est justement en transit entre les murs du bâtiment des douanes canadiennes, à deux pas du club de Nick.

En acceptant de monter le plan, il choisit de violer deux règles qu'il s'était fixées, à savoir travailler dans la ville où il réside et de surcroît avec un inconnu, soi-disant sûr. Ce dernier, travaillant dans ledit bâtiment sous une autre identité, Brian (Edward Norton), homme de ménage qui se fait passer pour un attardé mental, profite de la situation pour peaufiner les moindres détails. Durant cette affaire, chacun va devoir apprendre à se faire confiance, sans compter sur l'expérience de l'un et l'avidité de l'autre...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Légende : Version Française (VF)[1] ; Version Québécoise (VQ)[2]

Autour du filmModifier

C'est le seul film où Robert de Niro et Marlon Brando apparaissent ensemble. Ils ont joué le même personnage de Vito Corleone dans deux épisodes de la trilogie culte Le Parrain (I, Vito agé pour Brando ; et II, Vito jeune pour De Niro).

C'est le dernier film de Marlon Brando.

Alors que De Niro a touché 15 millions de dollars pour le film, Brando, monstre sacré du cinéma américain, n'a touché que 3 millions.

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche du doublage français du film » sur VoxoFilm, consulté le 19 mars 2016
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 28 novembre 2014

Voir aussiModifier