The Gazette

quotidien anglophone de Montréal

The Gazette
Image illustrative de l’article The Gazette

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Anglais
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 140 778 ex. (2004)
Date de fondation 1778
Ville d’édition Montréal

Propriétaire Postmedia Network
Rédacteur en chef Marilena Lucci
ISSN 0384-1294
Site web www.montrealgazette.com

The Gazette (ou Montreal Gazette), fondé en 1778, est le principal quotidien de langue anglaise publié au Québec. Établi à Montréal, il est disponible partout au Québec et dans les provinces anglophones du Canada.

C'est une filiale de Postmedia Network, un groupe de presse canadien détenu par le fonds américain Chatham Asset Management.

Histoire modifier

 
Ancien siège social sur la rue Sainte-Catherine à Montréal avec l'ancienne enseigne The Gazette.

Fondé le par Fleury Mesplet, le journal est d'abord nommé Gazette littéraire de Montréal. Il cesse d'être publié lorsque Fleury Mesplet et Valentin Jautard sont jetés en prison pour avoir tenté d'agiter le peuple lors de la guerre d'indépendance américaine. La même année, le libéral Mesplet fondait une loge maçonnique. Le journal aime faire valoir le fait qu'il est le plus ancien quotidien québécois — Quebec's oldest daily newspaper — en première page.

Le , le journal revient, cette fois dans une édition bilingue français-anglais. Il est finalement acheté par un propriétaire anglophone qui le transforme en journal de langue anglaise seulement.

Le , The Gazette publie une édition spéciale dans laquelle son rédacteur en chef James Moir Ferres appelle les Britanniques aux armes à la suite de la sanction royale d'une loi d'indemnisation pour le Bas-Canada. C'est le déclencheur de l'incendie de l'hôtel du Parlement à Montréal. Ferres sera arrêté subséquemment.

Pendant plusieurs années, le tirage de la Gazette de Montréal est éclipsé par l'autre quotidien anglophone de Montréal, le Montreal Star, qui est beaucoup plus lu. Cependant, le Star est fermé à la suite d'une longue grève, cessant sa publication en 1979, moins d'une année après la fin de la grève.

Aujourd'hui[Quand ?], le lectorat de The Gazette est concentré dans les communautés anglophones et allophones anglicisées de Montréal. De nombreux francophones lisent aussi l'anglais ; plus de la moitié de la population montréalaise est bilingue[1]. Récemment[Quand ?], le journal a lancé une vaste campagne de publicité pour cibler les francophones bilingues, ajustant du même coup le style de ses reportages culturels.


Il est détenu par Postmedia Network.

Identité visuelle (logotype) modifier

Ligne éditoriale modifier

Soutien lors des élections modifier

Soutien lors des élections générales québécoises modifier

1985 Parti libéral du Québec[3]
1989 Soutien partagé[4]
2012 Coalition avenir Québec[5]
2014 Parti libéral du Québec[6]
2018 Parti libéral du Québec[7]
2022 Pas de soutien mais appel à aller voter[8]

Soutien lors des élections fédérales modifier

1980 Parti progressiste-conservateur du Canada[9]
1984 Parti progressiste-conservateur du Canada[9]
1988 Parti progressiste-conservateur du Canada[9],[10]
1993 Parti libéral du Canada[9]
1997 Parti libéral du Canada[9]
2000 Parti libéral du Canada[9]
2004 Parti libéral du Canada[9]
2006 Parti conservateur[9]
2008 Parti conservateur[9]
2011 Parti conservateur[9]
2015 Parti conservateur[9]
2019 Parti conservateur[9]
2021 Parti conservateur[9]

Éditorialistes, chroniqueurs et journalistes modifier

Controverse modifier

Tout au long de son histoire, The Gazette s'est fait accuser de xénophobie voire de racisme envers les québécois francophones. Par exemble, en 2009, Josh Freed va dénoncer le refus de la société Saint-Jean Baptiste de faire jouer deux groupes anglophones lors de la Fête nationale du Québec. Il comparera ensuite l'Office québécois de la langue française aux SS et les souverainistes québécois à des nazis[11].

Notes et références modifier

  1. Statistique Canada, « Population selon la connaissance des langues officielles, par région métropolitaine de recensement (Recensement de 2011) » (consulté le )
  2. (en) Montreal Gazette, « The Montreal Gazette launches revamped website », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Change and renewal », The Gazette,‎ , B2
  4. (en) « Monday's dilemma », The Gazette,‎ , B-2
  5. (en) Montreal Gazette Editorial Board, « The Gazette's View: If change is to come, let it be for the better », Montreal Gazette,‎ , B6 (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Montreal Gazette Editorial Board, « The Gazette's View: The Couillard Liberals deserve to govern Quebec », Montreal Gazette,‎ , B6
  7. (en) Montreal Gazette Editorial Board, « Editorial: Philippe Couillard's Liberals have earned a new mandate », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en) Montreal Gazette Editorial Board, « Editorial: Why it's important to vote in the Quebec election », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. a b c d e f g h i j k l et m (en) « Documenting The Past 40 Years Of Media Election Endorsements », sur Passage, (consulté le ).
  10. (en) Clark W. Davey, « A historic choice », The Gazette, Montréal,‎ , A1
  11. « Wikiwix's cache », sur archive.wikiwix.com (consulté le )

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier