Télé-Soir

Télé-Soir
Image illustrative de l’article Télé-Soir
Genre Journal télévisé
Périodicité Quotidien
Création Édouard Sablier
Présentation Léon Zitrone, Maurice Séveno, Georges de Caunes, Bernard Volker, Robert Chapatte
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 4
Production
Lieu de tournage Studio 1 du Centre Alfred Lelluch
Durée 30 minutes
Format d’image 4/3 noir et blanc
Format audio Mono
Société de production ORTF
Diffusion
Diffusion Première chaîne de l'ORTF
Lieu de première diffusion Régie finale ORTF du Centre Alfred Lelluch
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout Public
Chronologie

Télé-Soir est le journal télévisé français de la rédaction de la première chaîne de l'ORTF, créé par Édouard Sablier et diffusé chaque soir à 20 heures du au .

HistoriqueModifier

Édouard Sablier succède à Raymond Marcillac en 1965 à la sous-direction de l'information de la télévision et accentue encore la priorité donnée à l'image dans une nouvelle formule du journal télévisé baptisée Télé-Soir. Il installe le studio dans une salle de rédaction.

Cette formule donnant satisfaction, il décide à la rentrée 1967 de modifier la forme et le fond de Télé-Soir en gardant les éléments positifs et en introduisant des éléments pour rendre le journal plus complet, plus direct et plus agréable. La forme est modifiée dans le décor qui reprend une salle de rédaction télévisée et non plus de presse, avec l'introduction d'éléments électroniques pour donner physiquement plus d'importance au poids des images, comme l'eidophore[1] qui domine dorénavant le plateau du JT à côté du présentateur, l'augmentation du volume d'images diffusées avec l'utilisation des documents d'archives, avec plus de directs et l'arrivée de spécialistes pour éclairer des sujets particuliers[2].

Lors des évènements de Mai 68, le journal ne dit pratiquement rien des manifestations qui tournent à l'émeute à partir du 3 mai, ni des grèves et occupations de locaux universitaires qui suivent. L'interdiction de diffuser un long sujet sur les événements entraîne une mobilisation puis la grève d'une partie des journalistes de l'actualité télévisée à partir du 17 mai pour dénoncer la censure et la mainmise que le pouvoir gaulliste aurait sur la télévision. La grève dure plusieurs semaines et les présentateurs vedettes comme Maurice Séveno sont grévistes. Léon Zitrone, qui n'ose choisir son camp, préfère se mettre en vacances durant ces quelques semaines. Édouard Sablier constitue alors une petite équipe avec les 29 journalistes non grévistes pour continuer à faire fonctionner Télé-Soir dans une forme minimaliste en présentant lui-même certaines éditions[3]. Les grévistes reprennent le travail après le week-end de la Pentecôte. Une partie d'entre eux sont licenciés et l'ensemble des directeurs de l'O.R.T.F. limogés, dont Édouard Sablier, qui laisse sa place à son adjoint Jean-Louis Guillaud et ne retrouve son poste qu'au mois de juillet[4].

En 1969, la réforme de la télévision voulue par le Premier ministre Jacques Chaban-Delmas crée une concurrence entre deux unités autonomes d’information. Chacune est dirigée par un responsable qui a le même rang hiérarchique que le responsable de la chaîne. La direction de l’information de chacune des chaînes ne dépend plus de la direction des programmes. Pierre Desgraupes est nommé directeur de l’information pour la première chaîne en septembre 1969 et Information Première succède à Télé-Soir le .

PrésentateursModifier

Rédacteur en chef : Jean-Louis Guillaud

DécorModifier

Le décor de Télé-Soir se veut résolument moderne, intégrant le pupitre de présentation au sol du studio avec le fauteuil du présentateur intégré dans la structure de présentation. Le pupitre de présentation, qui indique la date et l'heure, ne peut accueillir que le présentateur. La place vouée à l'image est importante dans le décor de 1967 avec un mur d'écran situé à droite et au-dessus du présentateur et la présence de l'eidophore à sa gauche, permettant d'obtenir une image grand format derrière le présentateur. Le fond du studio est fermé d'un mur granité devant lequel tourne une mappemonde en aluminium située juste à droite derrière le présentateur[5].

GénériqueModifier

L'indicatif de Télé-Soir est composé d'un simple titre en lettre blanche sur fond noir accompagné d'un canon de trompettes et tambours[6].

Notes et référencesModifier