Sylvie Matton

actrice, scénariste et écrivaine française

Sylvie Matton, née à Paris le (67 ans), est une femme de lettres française, qui a exercé également d'autres activités dans les domaines artistiques et médiatiques[1].

Sylvie Matton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfants
Autres informations
Genres artistiques
Distinction

CarrièreModifier

ApprentissageModifier

Après une scolarité à Neuilly-sur-Seine et des études littéraires, elle participe à dix-neuf ans à des émissions télévisées écrites et présentées par Gérard Sire (homme de radio, auteur et scénariste) sur La Première chaîne de l'ORTF. En 1973, collaboratrice du journal télévisé de cette même chaîne[2], elle réalise sujets et reportages.

Durant cette décennie, elle est comédienne pour des réalisateurs tels François Jouffa, Pierre Granier-Deferre, Jean Yanne, Bertrand Blier, Franck Cassenti, Federico Fellini ou Jacques Rivette[3].

Femme d'artisteModifier

En 1976, elle rencontre Charles Matton. Elle vivra 32 ans avec lui, jusqu'à sa mort en 2008. Elle est commissaire de plusieurs de ses expositions, telles celles du Palais de Tokyo[4] en 1987, de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1991, ou du Centre d'art contemporain de Fréjus en 1992[5].

Depuis le décès de son mari, Sylvie Matton continue à promouvoir son œuvre par des expositions, publications et films.

ExpositionsModifier

  • Londres, galerie All Visual Arts, en septembre 2011[6];
  • Paris, galerie Agathe Gaillard en 2011[7];
  • Berlin, galerie Michael Haas, en mai 2012[8];
  • Toronto, galerie Stephen Bulger, en novembre 2013[9].

PublicationsModifier

  • Directrice d'ouvrage en 2009 du livre Charles Matton, Emboîtements, préface de Paul Virilio, aux éditions Flammarion, elle en écrit le texte principal[10]. Elle dirige également sa version anglaise : Charles Matton, Enclosures, en 2010.

FilmModifier

  • Elle réalise en 2009 un documentaire titré Charles Matton, visiblement, diffusé plusieurs fois sur Arte en 2009 et 2012[11].

ScénaristeModifier

Elle est coscénariste d'un long métrage que réalise son mari en 1994, La Lumière des étoiles mortes[12].

En 1997, elle écrit le scénario de Rembrandt, lauréat 1997 du Grand Prix du meilleur scénario, dont Charles Matton écrit les dialogues et qu'il réalise en 1998.

ÉcrivainModifier

Sylvie Matton publie chez Plon son premier roman à la rentrée littéraire de 1997, L'Éconduite, salué par la critique[13].

Son second roman, Moi, la Putain de Rembrandt, publié chez Plon en 1998, sera traduit en 17 langues[14].

Les deux livres qui suivent sont des ouvrages qui engagent l'auteur dans une voie plus politique, et l'amènent à écrire de très nombreux articles dans divers médias sur le sujet du génocide bosniaque[15] : Océane et les Barbares[16] chez Plon en 2003 et, en 2005 aux éditions Flammarion, Srebrenica, un génocide annoncé[17]. Ce livre connaît un fort retentissement international ainsi que de nombreux articles dans la presse et sur des sites étrangers[18],[19].

Elle publie chez Grasset, en janvier 2014, Guillaume Depardieu, bande originale, écrit en collaboration avec François Bernheim, un portrait musical et littéraire de Guillaume Depardieu[20].

Et en octobre 2014, aux éditions Don Quichotte, L'Homme à la bulle de savon, un « roman de non fiction » qui raconte l'histoire de Patrick V., « un homme ordinaire commettant un acte extraordinaire : il vole le 14 juillet 1999 une peinture présentée comme un Rembrandt dans le musée de Draguignan, France. Quinze ans plus tard, malade tandis que le tableau caché se porte bien, cette antithèse de Dorian Gray se sent contraint de se libérer de l'œuvre... Une histoire véridique. Un clip résume le livre, publié sur YouTube[21] et sur le site de l'éditeur[22].

JournalisteModifier

Après la publication de Srebrenica, un génocide annoncé, Sylvie Matton est sollicitée par Paris Match pour un long entretien avec Carla Del Ponte (alors procureur général du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie). L'interview sera maintes fois traduite ou chroniquée sur des sites ex-yougoslaves, anglais et américains[23]. Les conséquences médiatiques et politiques en sont très nombreuses[24],[25], tant pour certains propos du procureur Carla del Ponte que pour une révélation de Richard Holbrooke, publiée dans l'encadré de la dernière page[26], à l'origine d'une polémique internationale.

Sylvie Matton est désormais sollicitée pour débattre et publier sur les sujets du génocide bosniaque et de la justice internationale : à la radio [27], à la télévision [28], dans la presse papier[29],[30], des revues[31] ou la presse web[32]. En octobre 2009 elle participe à un documentaire de la BBC sur Srebrenica[33].

Pour son article publié sur Rue89, Arrêter Ratko Mladić, ce serait enfin assumer la vérité sur Srebrenica[34], elle est présentée par le Bosnian Institute comme the author of the most important book on the 1995 Srebrenica massacre[35].

Travaillant en indépendant, ses sujets répondent à des engagements éthiques et politiques, comme pour la Syrie[36] ou l'affaire Boulin, pour laquelle Sylvie Matton réclame la réouverture du dossier d'instruction[37],[38].

BibliographieModifier

Titre Édition originale Année ISBN
L'Éconduite Plon 1997 (ISBN 2259186645)
Moi, la Putain de Rembrandt Plon 1998 (ISBN 9782259189293)
Océane et les Barbares Plon 2003 (ISBN 2259193358)
Srebrenica, un génocide annoncé Flammarion 2005 (ISBN 2080687905)
Charles Matton, Emboîtements Flammarion 2009 (ISBN 2081237288)
Guillaume Depardieu, bande originale Grasset 2014 (ISBN 224681104X)
L'Homme à la bulle de savon Don Quichotte 2014 (ISBN 2359493868)

FilmographieModifier

comme actrice
(sous le nom de Sylvie Matton) :
(sous le nom de Sylvie Meyer) :
comme scénariste

Vie privéeModifier

Sylvie Matton est mère de deux enfants nés de son union de 32 ans avec Charles Matton : Léonard Matton, né en 1983 (metteur en scène) et Jules Matton, né en 1988 (compositeur).

RécompensesModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sylvie Matton sur Babelio
  2. (fr) Sylvie Meyer sur Inamediapro
  3. (en) Sylvie Matton sur l'IMDb
  4. (fr) « Matton, le réducteur de lieux », Le Nouvel Observateur,
  5. (fr) Site du Centre Georges Pompidou
  6. (en) http://amisdecharlesmatton.com/assets/docs/exposition-enclosures-1-press-release.pdf Exposition des Boîtes de Charles Matton à la galerie All Visual Arts
  7. (fr) Exposition de photographies de Charles Matton à la galerie d'Agathe Gaillard
  8. (en) http://vimeo.com/41504389 Exposition des Boîtes de Charles Matton à la galerie Michael Haas
  9. (en) Exposition de photographies de Charles Matton à la galerie Stephen Bulger
  10. (fr) Charles Matton, emboîtements, éditions Flammarion, (ISBN 9782081237285)
  11. (fr) Page 34 : Critique du film Charles Matton, visiblement, par Catherine Schwaab dans Paris Match, 5 décembre 2009
  12. (en) La Lumière des Étoiles mortes sur l'IMDb
  13. (fr) « Premiers romans, premiers coups de cœur », L'Express,
  14. (fr) « Le vieux peintre et sa jeune servante », L'Express,
  15. (fr) « Sylvie Matton », Paris Match,
  16. (fr) « Le calvaire d'une petite Albanaise », L'Express,
  17. (fr) « Un silence de mort », Le Nouvel Observateur,
  18. (en) « Srebrenica, a genocide foretold », srebrenicagenocide1995,
  19. (fr) « La complicité de la communauté internationale continue », Bosnie Block,
  20. (fr) « Guillaume Depardieu, l'histoire singulière de son album », L'Express,
  21. clip L'Homme à la bulle de savon de Sylvie Matton
  22. Site des éditions Don Quichotte
  23. (fr) Interview de Carla del Ponte
  24. (en) Reports on Bosnian Murders Fuel Debate. Marc Perelman, The Jewish Daily, November 10th 2006
  25. (fr) « Nouvelles révélations sur Srebrenica », Le Figaro,
  26. {en} Richard Holbrooke's interview during the 10th anniversary of the Dayton accords, december 19th 2005
  27. (fr)Interview sur France Inter, 3 juillet 2011 Débat sur Srebrenica
  28. (fr) Journal télévisé de France 24 le 4 juillet 2012
  29. (fr)Articles de Sylvie Matton pour Libération
  30. (fr)Pas de marché de dupes en Serbie. Le Monde, 17 décembre 2007
  31. (fr) Interview de Danilo Tuk pour Politique Internationale no 119, Printemps 2008
  32. (fr) Les Enjeux du procès de Radovan Karadzic. Rue89, 10 septembre 2008
  33. (en) BBC documentary about Srebrenica, interview of Sylvie Matton (9 min 50 s)
  34. (fr) Arrêter Ratko Mladić sur Rue89, 14 juillet 2010
  35. (en) Article du Bosnian Institute, July 20th 2010
  36. (fr)Syrie 2012, Silence ont tue. Le Monde, 9 avril 2012
  37. (fr) Mon père nous avait dit : Ce sont des assassins, ils nous tueront. Interview de Fabienn Boulin pour Paris Match, 24 janvier 2011
  38. (fr) Moraliser sérieusement devrait commencer par le dossier Boulin. Rue89, 24 avril 2013
  39. (fr) La Bonzesse : la critique de Virgile Dumez sur le site à Voir, à Lire, site consulté le 31 décembre 2014.

(en) Sylvie Matton sur l’Internet Movie Database

Liens externesModifier