La Bonzesse
Réalisation François Jouffa
Scénario Jean-Pierre Gambert
François Jouffa
Acteurs principaux
Sociétés de production Labrador Films
Unité Un
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Érotique
Durée 98 minutes
Sortie 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Bonzesse (ou La Bonzesse ou les Concessions d'une enfant du siècle) est un film érotique français coécrit et réalisé par le journaliste François Jouffa, sorti en 1974.

Tourné en 1973, sous la présidence de Georges Pompidou, le film fut interdit et bloqué par la censure en raison de ses allusions politiques et de scènes de sexe soft jusqu'à l'arrivée de Valéry Giscard d'Estaing au pouvoir en mai 1974. Après avoir subi quelques légères coupes, La Bonzesse, interdit aux moins de 16 ans, sortit sur les écrans le 24 mai 1974 et ne rencontra pas finalement le succès public escompté comme d'autres films érotiques comme Emmanuelle, sorti un mois plus tard.[1]

SynopsisModifier

Étudiante en philosophie et en quête d'absolu, Béatrice a quitté sa famille et la province pour faire ses études à Paris. Un jour, par ennui et désir de liberté, elle se rend chez une maquerelle dans un discret appartement pour explorer l'art de la sexualité. Charmée par sa silhouette élancée et son regard ingénu, madame Renée l'engage immédiatement. Sous le nom de Julie, elle se prostitue et se vend à des hommes fortunés. Elle y rencontre des clients plus divers les uns que les autres : des diplomates, des évêques, des pères de familles insatisfaits par leurs épouses ou bien des fétichistes dont un homme qui se déguise en crocodile pour coucher avec elle ! Elle tombe amoureuse de l'un d'entre eux, un certain Jean-François, au point de s'installer chez lui mais il est frigide et évite les relations sexuelles. Frustrée, elle s'en retourne chez Mme Renée, s'installe ensuite dans un ménage à trois avec son amie Martine et le mari de cette dernière, Gérard. Mais, lassée de cette vie de débauche dans ce bordel de luxe et attirée par la philosophie orientale, elle décide de tout quitter pour trouver la paix intérieure dans un monastère de Ceylan. Les cheveux tondus pour renoncer à sa sensualité et sa féminité, elle devient nonne bouddhiste ...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La bonzesse », sur SueursFroides.fr (consulté le 27 novembre 2018)

Lien externeModifier

  • (en) La Bonzesse sur l’Internet Movie Database
    • https://www.culturopoing.com/cinema/sorties-dvdblu-ray/francois-jouffa-la-bonzesse/20180328 [archive]
    • https://www.on-mag.fr/index.php/video-hd/blu-ray-dvd/17804-la-bonzesse-une-curiosite-post-soixante-huitarde-datee-en-dvd-et-vod [archive]