Sudarat Keyuraphan

femme politique thaïlandaise

Sudarat Keyuraphan
Illustration.
Sudarat en 2019
Fonctions
Ministre thaïlandaise de l'Agriculture et des Coopératives

(1 an, 6 mois et 8 jours)
Premier ministre Thaksin Shinawatra
Prédécesseur Wan Muhamad Noor Matha
Successeur Theera Sutabut
Ministre thaïlandaise de la Santé

(4 ans et 21 jours)
Premier ministre Thaksin Shinawatra
Prédécesseur Korn Dabbaransi
Successeur Suchai Jarernrattanakul
Vice-ministre thaïlandaise de l'Intérieur

(2 mois et 17 jours)
Premier ministre Banhan Sinlapa-acha
Prédécesseur Anusorn Wongwan
Successeur Arsa Meksawan
Vice-ministre thaïlandaise des Transports

(6 mois et 24 jours)
Premier ministre Chuan Likphai
Prédécesseur Pinit Jarusombat
Successeur Dej Boonlang
Membre de la Chambre des représentants de Thaïlande

(8 ans)
Élection 22 mars 1992
Réélection 13 septembre 1992
2 juin 1995
17 novembre 1996
6 janvier 2001
Législature 17ème
18ème
19ème
20ème
21ème
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Bangkok (Thaïlande)
Nationalité Thaïlandaise
Parti politique Thai Rak Thai (1998-2006)
Pheu Thai (depuis 2018)
Conjoint Somyos Leelapanyalert

Sudarat Keyuraphan (en thaï : สุดารัตน์ เกยุราพันธุ์, RTGS: Sudarat Keyuraphan, prononcé [sù(ʔ).dāː.rát kēː.jú(ʔ).rāː.pʰān|pron]; née le à Bangkok) est une femme politique thaïlandaise, du Pheu Thai[1],[2].

Elle a été membre de la Chambre de représentants thaïlandaise à partir de 1993, puis réélue 4 fois à celle-ci. Elle est nommée à des postes sous 3 gouvernements successifs : ceux de Chuan Likphai, de Banhan Sinlapa-acha et enfin de Thaksin Shinawatra.

Carrière politiqueModifier

Elle commence sa carrière politique après avoir été élue à la Chambre des représentants à l'élection de . Elle sera alors réélue quatre fois de suite (aux élections de , de , de et de ).

En , elle est nommée porte-parole adjointe du gouvernement de Chuan Likphai. En , elle est nommée vice-ministre des Transports sous le même gouvernement. Elle est également nommée secrétaire générale du parti Palang Dharma.

En 1996, elle est nommée vice-ministre de l'Intérieur sous le gouvernement de Banhan Sinlapa-acha.

En 1998, elle co-fonde alors le parti Thai Rak Thai avec Thaksin Shinawatra et 21 autres personnes. Elle est ausstôt nommée chef adjointe du parti.

En , elle est nommée ministre de la Santé publique. sous le gouvernement de Thaksin Shinawatra. Elle sera alors impliquée dans un scandale concernant des achats d'ordinateurs très coûteux pour les hôpitaux, par son ministère.

En 2006, le Thai Rak Thai remporte les élections à 61% et devient alors le parti majoritaire. Elle est nommée d'ailleurs dès 2005 ministre de l'Agriculture et des Coopératives, mais perd son titre après le coup d'état de septembre 2006. Elle est alors bannie de la vie politique pendant 5 ans après le coup d'état.

Sudarat Keyuraphan revient en politique en 2019, pour mener la liste du parti Pheu Thai en tant que chef de file, mais aussi Première ministre pour les élections législatives de la même année. Malheureusement, malgré la victoire du parti sur les sièges de circonscription, celui-ci n'a remporté aucun siège dans sa liste.

Notes et référencesModifier