Strasburgeriaceae

famille de plantes

La famille des Strasburgeriaceae ne comportait qu'une seule espèce, un arbre (Strasburgeria robusta) endémique de Nouvelle-Calédonie.

ÉtymologieModifier

Le nom vient du genre type Strasburgeria donné en l’honneur du botaniste germano-polonais Eduard Adolf Strasburger (1844–1912), qui a établi les lois modernes de la cytologie végétale.

En 1854 cette famille s’appelait Ixerbaceae, nommée d’après le genre Ixerba, anagramme de Brexia (Celastraceae), auquel on pensait le genre lié. Cependant le nom le plus récent, Strasburgeriaceae (1908), s'est substitué aux Ixerbaceae[1], sans doute par soucis de rendre hommage à Strasburger, un des plus grands botanistes du XIXe siècle.

ClassificationModifier

Cette famille n'existe pas dans la classification classique de Cronquist (1981).

La classification phylogénétique APG II (2003) la situe à la base des Rosidées (Rosids).

Le Angiosperm Phylogeny Website la situe dans l'ordre des Crossosomatales, choix qui a été confirmée par la classification phylogénétique APG III (2009).

Liste des genresModifier

La classification phylogénétique APG III (2009) inclut dans cette famille les genres précédemment placés dans la famille Ixerbaceae. Le genre Ixerba pour être précis.


Selon Angiosperm Phylogeny Website (2 juin 2010)[2] et NCBI (2 juin 2010)[3] (Plus conforme à APGIII puisqu'il incorpore le genre Ixerba anciennement dans Ixerbaceae) :


Selon DELTA Angio (2 juin 2010)[4] :

Liste des espècesModifier

Selon NCBI (2 juin 2010)[3] :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Maarten J M Christenhusz, Michael F Fay et Mark W. Chase, Plants of the World : An Illustrated Encyclopedia of Vascular Plants, Chicago, The University of Chicago Press, , 792 p. (ISBN 978-0-2265-2292-0, lire en ligne), p. 360
  2. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 2 juin 2010
  3. a et b NCBI, consulté le 2 juin 2010
  4. DELTA Angio, consulté le 2 juin 2010

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :