Celastraceae

famille de plantes

La famille des Celastraceae (Célastracées) regroupe des plantes dicotylédones. Selon Watson & Dallwitz elle comprend 850 espèces réparties entre 74 et 87 genres.

Ce sont des arbres, des arbustes ou des lianes, des régions tempérées à tropicales. En France, c'est la famille du Fusain (Euonymus europaeus).

On peut citer aussi le genre Celastrus qui fournit de nombreuses espèces ornementales. Le khat, mastiqué dans la péninsule Arabique et la « Corne » de l'Afrique, est fourni par les feuilles fraîches de l'espèce Catha edulis

ÉtymologieModifier

Le nom vient du genre type Celastrus dérivé du grec κηλάστρα / kêlastra (« houx, bidon »), nom donné par Théophraste ( - ], philosophe, botaniste et naturaliste grec, à un arbuste à feuillage persistant portant des fruits en hiver, probablement un houx Ilex[1].

ClassificationModifier

La classification phylogénétique APG (1998) et classification phylogénétique APG II (2003) situent la divergence de cette famille à la base des Fabidées (Eurosids I). La famille est augmentée si l'on considère que toutes les Hippocratéacées lui appartiennent. Il faut y ajouter le genre Brexia issu de la famille des Brexiacées et les genres Acanthothamnus et Canotia issus des Canotiacées.

Sous-famillesModifier

  • Celastroideae
  • Hippocrateoideae
  • Salacioideae
  • Stackhousioideae

Liste des genresModifier

La classification phylogénétique APG III (2009) inclut dans cette famille les genres précédemment placés dans les familles Lepuropetalaceae, Parnassiaceae, Pottingeriaceae. Les genres Lepuropetalon, Parnassia et Pottingeria pour être précis.

Selon NCBI (4 mai 2010)[2] (Plus conforme à APGIII puisqu'il incorpore les genres Lepuropetalon, Parnassia et Pottingeria anciennement dans Lepuropetalaceae, Parnassiaceae, Pottingeriaceae) :

Selon DELTA Angio (4 mai 2010)[3] :

Selon ITIS (4 mai 2010)[4] :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :