Ouvrir le menu principal

Stephanie Talbot

joueuse de basket-ball australienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Talbot (homonymie).

Stephanie Talbot
Image illustrative de l’article Stephanie Talbot
Sous le maillot des Adelaide Lighting en 2012.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (24 ans)
Katherine, Territoire du Nord
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Poids 88 kg (194 lb)[1]
Situation en club
Numéro Arrière
Carrière universitaire ou amateur
Australian Institute of Sport
Draft WNBA
Année draft WNBA 2014
Position 33e
Franchise Mercury de Phoenix
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018

2017
2018
Adelaide Lightning
Adelaide Lightning
Adelaide Lightning
Canberra Capitals
Canberra Capitals
Gorzów
USO Mondeville

Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
00,8
05,9
05,0
13,3
11,0[2]
15,5
11,7[3]

4,4
en c[4]
Sélection en équipe nationale **
2015-Drapeau : Australie Australie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Stephanie Talbot, née le à Katherine (Territoire du Nord,Australie), est une joueuse australienne de basket-ball. Elle évolue au poste d'arrière.

Sommaire

BiographieModifier

Pour sa première saison en WNBL en 2011-2012 après sa sortie de l'AIS, elle ne joue que quelques minutes avec les Adelaide Lightning, mais elle se révèle la saison suivante où à la faveur de blessures dans l'équipe, elle intègre le cinq de départ. Elle est élue rookie de l'année en WNBL pour 2013 avec des moyennes d'environ six points, cinq rebonds et trois passes décisives et une demi-finale pour le Lightning[5]. Sa saison 2013-2014 est perturbée par une blessure qui la limite à 15 rencontres[2].

Elle est néanmoins choisie en 33e position de la draft WNBA 2014 par le Mercury de Phoenix[5].

Durant l'été 2014, elle signe un contrat de deux saisons avec les Canberra Capitals où elle continue sa progression. En 2014-2015, elle réussit cinq double-doubles avec des moyennes de 13,3 points, 8,0 rebonds et 3,0 passes décisives avec un pic à 28 points contre les Bendigo Spirit[5]. Cette même saison, elle travaille son shoot avec Carrie Graf pour passer à une adresse à trois points de 44 % contre 29 % jusque-là dans sa carrière[5].

Durant l'été 2016, elle signe son premier contrat à l'étranger pour le club polonais de Gorzów[6]. Aux côtés de l'ancienne niçoise Courtney Hurt, elle compte parmi les meilleures joueuses du championnat avec 15,5 points, 6,9 rebonds et 4 passes décisives en moyenne par match[7].

Durant l'été 2017, elle fait ses débuts en WNBA avec le Mercury de Phoenix (5,4 points et 3,5 rebonds en 21 minutes de moyenne par match à mi-juillet) et s'engage pour 2017-2018 avec le club français de l'USO Mondeville[7]. En février 2018, elle est remerciée et remplacée par Kristen Mann[8]. Revenant sur ce départ, l'entraîneur Romain L'Hermitte explique ses capacités n'étaient pas en cause mais ses facultés à encadrer et faire progresser les jeunes joueuses : « Avec Stéphanie, ce n’était pas un problème de talent. Seulement, elle ne pouvait pas remplacer une racine. Quand Kristen [Mann] est arrivée, on a retrouvé cette racine qu’on recherchait depuis le départ de KB Sharp[9] ».

Elle effectue la saison WNBA 2018 avec le Mercury de Phoenix et inscrit 18 points lors de la dernière journée de la saison régulière face au Liberty[10].

Équipe nationaleModifier

Elle est médaillée de bronze avec l'équipe australienne au Mondial U19 de 2013[11]. Elle est élue dans le meilleur cinq de la compétition avec An des moyennes de 13,2 points, 7,8 rebonds et 5,3 passes décisives[5] et nommée dans le meilleur cinq de la compétition aux côtés notamment d'Astou Ndour, Olivia Époupa et Breanna Stewart[7].

Après avoir été conviée en 2013 un premier entraînement avec les Opals[2], elle fait ses débuts en équipe nationale en 2015 pour une tournée en Europe[5], puis participe à la victoire sur la Nouvelle-Zélande qui qualifie l'Australie comme représentante de l'Océanie pour les Jeux de Rio. Elle est retenue dans la sélection pour l'olympiade[12].

PalmarèsModifier

En seniorModifier

Équipe de jeunesModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Stephanie Talbot », wnba.com (consulté le 18 juillet 2017)
  2. a b et c (en) « Stephanie Talbot », foxsportspulse.com (consulté le 9 août 2016)
  3. « Stephanie Talbot », basketlfb.com (consulté le 6 février 2018)
  4. (en) « Stephanie Talbot », wnba.com (consulté le 2 août 2018)
  5. a b c d e et f (en) Grant Richardson, « In Profile: Stephanie Talbot », basketball.net.au, (consulté le 9 août 2016)
  6. (en) David Polkinghorne, « WNBL: Former Canberra Capitals forward Stephanie Talbot to join Polish club », smh.com.au, (consulté le 9 août 2016)
  7. a b et c « MONDEVILLE MISE SUR STEPHANIE TALBOT », bebasket.fr, (consulté le 18 juillet 2017)
  8. Gabriel Pantel-Jouve, « LIBÉRÉE PAR ROCHE VENDÉE EN DÉCEMBRE, KRISTEN MANN SIGNE À MONDEVILLE », bebasket.fr, (consulté le 6 février 2018)
  9. Aline Chatel, « Basket. Mondeville veut être l’« institution de la formation » en Ligue féminine », Sport à Caen, (consulté le 30 août 2018)
  10. (en) « DeWanna Bonner Had 23 Points, Mercury Beat Liberty 96-85 », wnba.com, 19 aoû t2018 (consulté le 20 août 2018)
  11. (en) « Standings », fiba.com (consulté le 9 août 2016)
  12. (en) James Hall, « Rio Olympics: Marianna Tolo, Stephanie Talbot selected for Australian Opals », smh.com.au, (consulté le 9 août 2016)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :