Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Splendide.

Le splendide isolement (en anglais : Splendid Isolation) renvoie à une politique étrangère mise en place par le Royaume-Uni à la fin du XIXe siècle, sous les gouvernements conservateurs des Premiers ministres Benjamin Disraeli et le marquis de Salisbury. L'expression est utilisée pour la première fois par un homme politique canadien, George Eulas Foster, pour faire l'éloge de la position britannique consistant à se tenir à l'écart des affaires européennes.

Ainsi, ce splendide isolement fut mis à pied par un rapprochement franco-britannique effectué le 8 avril 1904 : il s'agit de l'Entente cordiale. Associé à un rapprochement franco-russe opérant depuis les années 1890, cette fin de l'isolement britannique signera l'avènement de la Triple-Entente.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier