Sosnowiec

ville polonaise

Sosnowiec
Blason de Sosnowiec
Héraldique
Drapeau de Sosnowiec
Drapeau
Sosnowiec
Palais Oscar Schon.
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Silésie
District Sosnowiec
Maire Arkadiusz Chęciński
Code postal 41-200 à 41-225
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 32
Immatriculation SO
Démographie
Population 189 178 hab. (2022)
Densité 2 075 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ 00″ nord, 19° 08′ 00″ est
Altitude 250 m
Superficie 9 116 ha = 91,16 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte topographique de Pologne
Sosnowiec
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte administrative de Pologne
Sosnowiec
Liens
Site web www.sosnowiec.pl

Sosnowiec Écouter (en allemand : Sosnowitz) est une ville industrielle de la voïvodie de Silésie, dans le sud de Pologne. Sa population s'élevait à 189 178 habitants en 2022[1].

Nom modifier

A l'origine Sosnowice, le nom de la ville vient des forêts de pins (en polonais : sosna) qui poussaient dans cette région avant 1830. La ville a été créée à la suite de la fusion de nombreuses villes dans divers processus d'urbanisation, qui ont été enregistrés dans des documents historiques.

Histoire modifier

Jusqu'à la Première Guerre mondiale Sosnowiec était située, comme Będzin, dans l'Empire russe. Katowice, ville voisine, était située en Silésie allemande.

Avant la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive de la ville est de 30 000 personnes soit environ 20 % de la population totale de la ville[2]. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Juifs sont regroupés dans le Ghetto de Sosnowiec, et nombre d'entre eux sont déportés à Auschwitz dans le cadre de la Shoah en Pologne.

Géographie modifier

Communes limitrophes modifier

Population modifier

Sosnowiec est la 14e plus grande ville du pays et la 2e de la voïvodie de Silésie après Katowice. La ville est l'un des principaux centres industriels de Pologne. Elle fait partie de l'agglomération industrielle de Haute-Silésie, une conurbation comptant 3 487 000 habitants (2001).

Économie modifier

L'industrie de l'acier et d'autres minéraux ainsi que plusieurs usines contribuent au développement économique de la ville.

Principaux monuments et attractions touristiques modifier

  • Château Sielecki - château du XVe siècle dans le quartier de Sielec à la frontière du parc historique du château;
  • Palais Oskara Schöna sur la rue du 1er mai - palais éclectique avec une tour néogothique caractéristique dans le style du gothique anglais;
  • Palais Dietla - palais néo-baroque de la fin du XIXe siècle dans le quartier de Pogoń, avec un parc et un lotissement historique;
  • Palais Ernst Schöna avec un complexe de parc et de palais - palais néo-baroque de la fin du XIXe siècle dans le quartier de Środula;
  • Maison populaire dans le style de Zakopane dans le quartier de Ostrowy Górnicze - manoir dans le style qui fait référence à l’architecture montagnarde de la partie polonaise des Tatras;
  • Église Saint-Joachim à Sosnowiec - église de la paroisse catholique romaine du milieu du XIXe siècle située dans le quartier de Zgórze;
  • Église orthodoxe des saints Foi, Espérance, Charité et leur mère Sophie - la seule église du rite gréco-catholique dans un rayon de 80 km;
  • Centre d’éducation environnementale - Exotarium avec parc de biodiversité;
  • Parc Kuronia avec coquille acoustique et mini-zoo;
  • Basilique cathédrale de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie décorée à l’intérieur avec des polychromies de Włodzimierz Tetmajer[3].

Littérature modifier

Le roman graphique Maus écrit et dessiné par Art Spiegelman se déroule en partie dans le ghetto de Sosnowiec.

Personnalités modifier

Jumelages modifier

Notes et références modifier

  1. (pl) GUS, « Powierzchnia i ludność w przekroju terytorialnym w 2023 roku », sur stat.gov.pl (consulté le )
  2. (en) Konrad Charmatz, Nightmares, , 288 p. (ISBN 978-0-8156-0706-9, lire en ligne), p. 28.
  3. (pl) « Monuments à Sosnowiec »   [html], sur Encyclopédie de Zagłebie Dąbrowskie (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :