Sonia Asselah

judokate algérienne

Sonia Asselah
Image illustrative de l’article Sonia Asselah
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Biographie
Nationalité sportive Algérien
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Tizi Ouzou
Taille 1,76 m
Poids -78 kg
Palmarès
Jeux olympiques - - -
Championnats du monde - - -
Championnats d'Afrique 3 7 7

Sonia Asselah, née le à Tizi Ouzou est une judokate algérienne évoluant dans la catégorie des plus de 78 kg.

Elle est la sœur de Sabrina Asselah.

BiographieModifier

Sonia Asselah remporte la médaille de bronze en plus de 78 kg aux Championnats d'Afrique de judo 2010 et aux Championnats d'Afrique de judo 2011.

Sonia Asselah a décroché une médaille d’or aux 33e championnats d’Afrique de judo, qui se sont déroulés du 4 au à Agadir, au Maroc, qualificatifs pour les Jeux de Londres 2012 ; elle est éliminée au premier tour de ces Jeux par la Britannique Karina Bryant, qui sera médaillée de bronze. Lors de la coupe du monde à Bucarest (en Roumanie), Sonia remporte l'argent en s'inclinant en finale face à une Vénézuélienne.

Médaillée de bronze en plus de 78 kg aux Championnats d'Afrique de judo 2013, elle remporte l'or en open et le bronze en plus de 78 kg aux Championnats d'Afrique de judo 2014. Aux Championnats d'Afrique de judo 2015, elle est médaillée d'argent en open et médaillée de bronze en plus de 78 kg. Elle est également médaillée d'argent en plus de 78 kg aux Jeux africains de 2015 ; aux Championnats d'Afrique de judo 2016, elle obtient l'argent en open et en plus de 78 kg.

Aux Jeux olympiques d'été de 2016, elle est désignée porte-drapeau de la délégation sportive algérienne[1]. Elle est éliminée au deuxième tour de ces Jeux par la Chinoise Yu Song, qui terminera médaillée de bronze.

Elle est médaillée d'or en plus de 78 kg et médaillée d'argent en open aux Championnats d'Afrique de judo 2017, puis médaillée d'argent en plus de 78 kg aux Championnats d'Afrique de judo 2018 et médaillée de bronze en plus de 78 kg aux Jeux méditerranéens de 2018 ainsi qu'aux Championnats d'Afrique de judo 2019. Elle obtient la médaille d'argent aux Championnats d'Afrique de judo 2020 à Antananarivo[2] ainsi qu'aux Championnats d'Afrique de judo 2021 à Dakar[3].

Elle obtient la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 78 kg aux Championnats d'Afrique de judo 2022 à Oran.

RéférencesModifier

  1. David Kalfa, « JO 2016 : les porte-drapeaux africains à Rio », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Nancy Gillen, « Ndiaye and Abd el Akher retain titles at African Judo Championships », sur www.insidethegames.biz, (consulté le )
  3. Mohamed Kermia, « Judo - Championnats d’Afrique (3e J) : 6 nouvelles médailles pour l’Algérie, dont 2 en or », sur radioalgerie.dz, (consulté le )

Liens externesModifier