Ouvrir le menu principal

Sodebo Ultim'
Image illustrative de l’article Sodebo Ultim'
Sodebo Ultim' peu de temps avant le départ de la Route du Rhum 2014.
Type Trimaran
Classe Ultime
Fonction Course au large et régate
Gréement Sloop
Histoire
Architecte VPLP
Chantier naval Multiplast
Fabrication Fibre de carbone
Lancement Mai 2014
Caractéristiques techniques
Longueur 31 m
Maître-bau 21,2 m
Tirant d'air 35 m
Hauteur de mât 35 m
Voilure 444 m2 au près
663 m2 au portant.
Carrière
Pavillon Pavillon national français France

Sodebo Ultim' est un voilier trimaran destiné à la course au large. Certains de ses éléments structurels, dont les bras de liaisons et les flotteurs, sont issus du trimaran Geronimo lancé en 2001 et skippé la plupart du temps par Olivier de Kersauson. En 2013, la société agroalimentaire Sodebo rachète l'ancien trimaran et lui fait subir un grand nombre de modifications.

En novembre 2014, il est inscrit au départ de la Route du Rhum. Son skipper, Thomas Coville est contraint à l'abandon dans la première nuit, lorsqu'il entre en collision avec un porte-conteneurs. L'année suivante, Sodebo Ultim' termine second de la Transat Jacques-Vabre derrière le trimaran Macif de François Gabart. En 2016, à l'occasion du renouveau de la transat anglaise, Thomas Coville s'incline de nouveau face à François Gabart et termine une nouvelle fois deuxième. En fin, d'année Thomas Coville s'élance de Brest pour tenter de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire, détenu par Francis Joyon en 57 j 13 h 34 min 06 s. À bord de Sodebo Ultim', il devient le premier navigateur à réaliser le tour du monde en moins de 50 jours (49 j 03 h 04 min 28 s).

Sommaire

Un trimaran fabriqué à partir de GeronimoModifier

Aspects techniquesModifier

Article détaillé : Géronimo (voilier).

Le trimaran Geronimo est transformé au chantier naval de Multiplast à Vannes où il subit un très grand nombre de modifications. La coque centrale de 35 m est changée pour une coque d'une longueur de 31 m. Les bras de liaisons sont conservés, mais ils sont renforcés dans l'objectif de pouvoir supporter des charges plus grandes grâce à l'ajout de foils. En outre, de nouveaux tronçons d'étrave sont ajoutés, afin d'optimiser les entrées d'eau. Enfin, le système de barre est transformé pour qu'il puisse accueillir trois nouveaux safrans[1].

PerformancesModifier

En 2014, avant la Route du Rhum, pendant une séance d'entraînement qui a lieu au large de Belle-Île-en-Mer, le trimaran atteint des vitesses de pointe de l'ordre de 43 nds dans un vent de 25 nds. Pour Thomas Coville, le nouveau bateau n'est pas simple à dompter : « Le gros danger, c'est le chavirage. Je fais un bon binôme avec mon bateau, je suis vraiment en confiance, mais pour naviguer sur une telle machine, il faut avoir de l'appréhension, il faut anticiper sans arrêt »[2].

Histoire en courseModifier

En 2014, à l'occasion de la Route du Rhum, sa première compétition, Sodebo Ultim' entre en collision avec un cargo lors de la première nuit de course. L'avant du flotteur droit est arraché[3].

En juin 2017, Sodebo Ultim' est aligné au départ de The Bridge[4],[5].

En juillet, Thomas Coville reprend le record de la traversée de l'Atlantique nord à la voile d'ouest en est, battu trois jours plus tôt par Francis Joyon[6]. Il améliore de 15 h 45 et établit un nouveau temps de référence en 4 j 11 h 10 min 24 s, devenant ainsi le premier navigateur à descendre sous la barre des cinq jours[6],[7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. « Mise à l'eau du trimaran Sodebo Ultim' de Thomas Coville », sur multiplast.eu (consulté le 1er novembre 2017)
  2. Chloé Lottret, « Mais quelle est la vitesse que peut atteindre le trimaran Sodebo Ultim' de Thomas Coville ? », sur bateaux.com, (consulté le 1er novembre 2017)
  3. Florian Maussion, « Sodebo Ultim’, le bateau de l’exploit pour Thomas Coville », sur leparisien.fr, (consulté le 1er novembre 2017)
  4. « Une année multi-format pour Sodebo Ultim’ », sur adonnante.com, (consulté le 1er novembre 2017)
  5. Thierry Peigné, « The Bridge : un équipier de Sodebo Ultim' victime d'un traumatisme cranien », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 1er novembre 2017)
  6. a et b « Voile : l’Atlantique en moins de cinq jours, nouveau record de Thomas Coville », sur lemonde.fr, (consulté le 1er novembre 2017)
  7. « Thomas Coville. L'Atlantique nord en 4 jours 11 h 10' 23 », sur letelegramme.fr, (consulté le 1er novembre 2017)
  8. (en) « WSSR Newsletter No 291. Sodebo4. Thomas Coville. Transatlantic Singlehanded. 10/08/17 », sur sailspeedrecords.com, (consulté le 1er novembre 2017)