Sikule

langue

Le sikule (ou sichule) est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans le Nord de l'île de Simeulue. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Sikule
Pays Indonésie
Région Simeulue
Nombre de locuteurs 20 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 skh
IETF skh

Localisation géographiqueModifier

Le sikule est parlé dans la partie centrale de Simeulue. Dans le reste de l'île, on parle simeulue.

ClassificationModifier

Le sikule fait partie des langues sumatra du Nord-Ouest qui sont un des sous-groupes du malayo-polynésien occidental[2].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent la phonologie du sikule[3].

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɨ [ɨ] u [u]
Moyenne e [e]  ö[4] ə [ə] o [o]
Ouverte a [a]

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Fricative s [s] x [x] h [h]
Affriquée Sourde c [t͡ʃ]
Sonore j [d͡ʒ]
Nasale m [m] n [n] ñ [ɲ] ŋ [ŋ]
liquide l [l]
roulée r [r]
semi-voyelle y [j]

Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Adelaar, 2005, p. 22.
  3. Nothofer, 1986, p. 96, d'après Kähler (1940).
  4. Valeur phonétique non décrite par Nothofer.

SourcesModifier

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, (ISBN 0-7007-1286-0)
  • (en) Nothofer, Bernd, The Barrier Island Languages in the Austronesian Language Family, Focal II: Papers From the Fourth International Conference on Austronesian Linguistics, pp. 87-109, Pacific Linguistics, Series C no 94, Canberra, Research School of Pacific and Asian Studies, The Australian National University, 1986.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier