Siboy

musicien français
Siboy
Surnom Marabout
Naissance (30 ans)
Brazzaville,
République du Congo
Activité principale Rappeur, beatmaker
Genre musical Hip-hop, rap hardcore, trap, gangsta rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2014
Labels 92i Records (2015-2020) 2l Music (depuis 2020) Capitol, Universal, Marabouts Music

Siboy, né le à Brazzaville, est un rappeur et beatmaker français originaire de Mulhouse, dans le Haut-Rhin.

BiographieModifier

Jeunesse et débutsModifier

Siboy naît le à Brazzaville. En 1998, ses parents fuient la guerre civile et débarquent près de Tours avant d'aller à Paris. Sans domicile fixe, Siboy et ses parents dormaient dehors et dans les bouches du métro parisien avant d'être logés dans des hôtels par l'État. Sa famille déménage de nombreuses fois avant de définitivement s'installer à Mulhouse[1],[2].

Grand fan de rap, notamment de la scène trap d'Atlanta, Siboy devient beatmaker et collabore notamment avec Kozi, Kennedy et Seth Gueko. Il dit être devenu rappeur de manière assez hasardeuse, un ami ayant oublié son matériel de studio chez lui, Siboy s'essaye au rap et vit ça comme un déclic[3],[4]. À présent lancé dans une carrière, il décide d'arborer une cagoule pour préserver son anonymat[5].

Notoriété et Spécial (2014-2017)Modifier

Son titre Mailler, sorti en 2014, gagne l'attention du rappeur des Hauts-de-Seine : Booba, qui le signe sur son label 92i Records en [6]. Booba l'invite à figurer sur son album Nero Nemesis dans le morceau Zer, aux côtés de Benash. À ce titre, Siboy participe au concert de Booba à Bercy le .

Son morceau Enemy figure sur la bande originale du film Divines, récompensé par la Caméra d'or au festival de Cannes 2016[7].

En il révèle le morceau Éliminé, puis invite Booba sur le titre Mula sorti le . Siboy participe au premier album studio de son acolyte Benash dans le morceau Check tout en laissant planer le doute sur l'avancée de son propre projet. Finalement c'est Au revoir, merci, sorti le , qui annoncera clairement la sortie imminente d'un album.

Le , Siboy sort son premier album studio intitulé Spécial pour lequel il collabore avec Nk.F et qui s'écoule à 5 856 exemplaires lors de sa première semaine d'exploitation[8]. Avec 15 titres, l'album montre un style très varié, de la trap à l'afro tout en restant dans l'univers particulier de Siboy. Parmi les morceaux cités plus haut, seul Au revoir, merci sera présent sur l'album qui n’inclue d'ailleurs qu'une seule collaboration : Mobali avec Damso et Benash.

Ce morceau, grand public et dansant, est particulièrement remarqué. En juillet, un clip tourné en Guadeloupe[9] couronne le succès de Mobali qui sera finalement certifié single de platine en septembre avec 20 millions d'équivalent streams[10].

Twapplife et silence (depuis 2018)Modifier

Après avoir sorti son premier album Spécial, Siboy est apparu sur le projet Jeune loup de Nyda.

En été 2018, Siboy reviens avec un nouveau single Cagoulé, morceau marqué par son instru rythmé qui a pris plusieurs par surprise. Après 2 mois, il revient avec Goût cerise, morceau sombre comme ceux qu'il faisait à ces débuts. Ensuite en fin 2018, il sort Nwaar, le premier extrait de son prochain album : Twapplife.

Il apparaît sur le titre Ennemis de l'EP Obscvr de Bridjahting, le rappeur guadeloupéen qui avec déjà collaboré avec Booba sur son album D.U.C, sur le morceau Mové lang avec Gato Da Bato.

Siboy sort ensuite le morceau Pistolet et il est ensuite invité sur Îcone, le premier album de Cheu-B du groupe XVBARBAR, où il pose sur le titre Tout va bien, et ensuite il est invité par Jok'Air sur Jok’Travolta : La fièvre, la version augmentée de son album Jok'Travolta, là il posera sur le morceau Ocho cinco accompagné de M.O Thug.

Après avoir apparu avec Kodes, Skaodi et Koba LaD sur le clip de morceau Du lundi au lundi de Niska, Siboy est invité par le groupe 4Keus sur leur album Vie d'artiste, où il posera sur le morceau En bas avec Bné, Djeffi Jack et Tiakola. Et finalement, il sort le deuxième et dernier extrait de son album intitulé Qu’est-ce que tu fais ?, le morceau a surpris et choqués plusieurs de ses fans dû à l'ambiance dansante du titre.

Son deuxième album Twapplife sort le 8 novembre 2019, le seul invité présent est Naza, qu'il avait donné un clin d'oeil sur son couplet dans Ocho cinco de Jok'Air. L'album a reçu des réactions mixes, et beaucoup de ses fans trouvent que Siboy s'est adouci pendant son absence. Quelque semaines plus tard, Siboy rajoute ses 3 singles : Cagoulé, Goût cerise et Pistolet comme bonus sur l'album en streaming.

En 2019, après la sortie de son deuxième projet, Siboy ne posta plus rien sur les réseaux sociaux jusqu'à ce jour.

On append par la suite que le rappeur ne fait plus partie du 92i, label de Booba, qui n'a encore rien communiqué à ce sujet.

DiscographieModifier

Album studioModifier

SinglesModifier

  • 2014 : O'Yebi
  • 2014 : Ouragan
  • 2014 : Kiubb 1
  • 2014 : Kiubb 2
  • 2014 : Mailler
  • 2014 : Kiubb 3
  • 2014 : C'est faux
  • 2014 : Miranda
  • 2015 : Pas de maladresse
  • 2015 : Doué
  • 2015 : Lelo
  • 2015 : Low
  • 2015 : Barbarie
  • 2015 : Enemy
  • 2015 : Exécution
  • 2015 : JIA
  • 2017 : Mula (feat. Booba)
  • 2017 : Kiubb 4
  • 2017 : Au revoir merci
  • 2017 : Kiubb 5
  • 2017 : Téléphone
  • 2017 : Mobali (feat. Benash & Damso)
  • 2018 : Spécial
  • 2018 : Cagoulé
  • 2018 : Goût Cerise
  • 2018 : Nwaar
  • 2019 : Pistolet
  • 2019 : Qu'est-ce que tu fais ?
  • 2019 : Twapplife
  • 2019 : YPDQ
  • 2019 : Bourbier

ApparitionsModifier

  • 2015 : Juicy P feat. Siboy - Mollo (sur la compile Bikrav Tour de Juicy P)
  • 2015 : Siboy - Enemy (sur la bande originale par Demusmaker pour le film Divines)
  • 2015 : Cahiips feat. Gradur & Siboy - Fucked up
  • 2015 : Booba feat. Benash & Siboy - Zer (sur l'album Nero Nemesis de Booba)
  • 2017 : Benash feat. Siboy - Check (sur l'album CDG de Benash)
  • 2017 : Cahiips feat. Nyda & Siboy - Maudit ou béni
  • 2018 : Nyda feat. Siboy - Qu’est-ce qui se passe ? (sur la mixtape Jeune loup de Nyda)
  • 2019 : Bridjahting feat. Siboy - Ennemies (sur l'EP Obscvr de Bridjahting)
  • 2019 : Jok'Air feat. M.O Thug & Siboy - Ocho Cinco (sur Jok'Travolta : La Fièvre, la version augmentée l'album Jok'Travolta de Jok'Air)
  • 2019 : Cheu-B feat. Siboy - Tout va bien (sur l'album Icône de Cheu-B)
  • 2019 : 4Keus (Bné, Djeffi Jack & Tiakola) feat. Siboy - En bas (sur l'album Vie d'artiste du 4Keus)

ProductionsModifier

  • 2014 : Siboy - O'Yebi (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2014 : Siboy - Ouragan (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2014 : Siboy - Kiubb 1
  • 2014 : Siboy - Kiubb 2 (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2014 : Siboy - C'est faux (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2015 : Siboy - Pas de maladresse (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2015 : Siboy - Doué (avec son label et collectif Marabouts Music)
  • 2015 : Juicy P feat. Siboy - Mollo (avec son label et collectif Marabouts Music sur la compile Bikrav Tour de Juicy P)
  • 2016 : SLC feat. Rimkus - #Bipolaire

RéférencesModifier

  1. Maxime Retailleau, « Siboy, le rappeur cagoulé dans l’ombre de Booba », Les Inrocks, (consulté le )
  2. Rachid Majdoub, « FRENCHMEN #3 : Siboy, le "marabout" prêt à braquer 2017 », sur Konbini, (consulté le )
  3. B2, « Un quart d'heure avec Siboy », sur abcdrduson.com, (consulté le )
  4. Yérim Sar, « Sous la cagoule de Siboy », Vice, (consulté le )
  5. Benjamin Chapon, « Cagoulé, hard-core et fan d’Alain Souchon, Siboy est le nouveau poulain de Booba », 20 minutes, (consulté le )
  6. Malko, « Booba signe le rappeur Siboy sur son label 92i ! », sur Booska-p.com, (consulté le )
  7. Luc Chessel, « «Divines», idylle en herbe », Libération, (consulté le )
  8. Thomas Renard, « Siboy, les chiffres de ventes de son album « Spécial » », sur Booska-p.com, (consulté le )
  9. Maxime de Abreu, « Siboy, Damso et Benash réunis dans le clip de "Mobali" », Les Inrocks, (consulté le )
  10. Tiffany S., « Siboy: « Mobali » feat Damso et Benash certifié single de platine, Booba le félicite ! », sur MCETV, (consulté le )

Liens externesModifier