Shogun (mini-série)

film sorti en 1980
Shogun

Type de série Mini-série
Titre original Shōgun
Série adaptée Shōgun
de James Clavell
Genre Aventure historique
Création James Clavell
Eric Bercovici
Acteurs principaux Richard Chamberlain
Toshirō Mifune
Yōko Shimada
Damien Thomas
John Rhys-Davies
Musique Maurice Jarre
Richard Bowden (arrangement)
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 10

Production

Durée 547 minutes
Format d'image couleur
Production Eric Bercovici
Ben Chapman
James Clavell
Kerry Feltham
Société de production Paramount Television

Diffusion

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Japon Japon
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale

Shogun (Shōgun) est une mini-série d'aventure historique américano-japonaise en dix épisodes de 55 minutes, créée par James Clavell et Eric Bercovici et diffusée en deux épisodes de trois heures et trois épisodes de deux heures (avec publicités) du au sur le réseau NBC aux États-Unis et en simultané sur le réseau CTV[1] au Canada. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de James Clavell (1975).

Au Québec, elle est diffusée en douze épisodes du au à la Télévision de Radio-Canada[2], et en France, à partir du sur TF1 et rediffusée sur La Cinq, TMC et M6. En 2010, elle est rediffusée sur Arte dans le cadre de sa thématique du mois sur le Japon.

SynopsisModifier

En 1600, le navire hollandais de commerce L'Érasme s'échoue sur les côtes japonaises à la suite d'une tempête maritime très violente. Il est capturé ainsi que son équipage par un seigneur local, son pilote maritime anglais John Blackthorne découvre un pays dont il ignore tout et dans lequel les missionnaires Jésuites portugais ont acquis avec le temps un pouvoir considérable et tentent de garder l'exclusivité de leur accès au Japon pour des raisons politique, commerciales et religieuses. Il apprend dans la douleur les coutumes et mœurs locales surprenantes pour un anglais.

Intrigué par cet étranger au discours différent des jésuites portugais (qui lui révèle des informations méconnues de lui concernant le reste du monde), le général en chef des armées de l'Est, le seigneur Toranaga, se prend d'intérêt puis d'affection pour John Blackthorne, devenu nominativement "Anjin-San" pour les Japonais (« Honorable Pilote »).

Le seigneur le protège mais surtout le garde captif subtilement, le récompensant pour ses contributions utiles lors de leurs échanges verbaux privé, d'abord dans les domaines de la géographie, la politique européenne, les religions, nombres technologies méconnues au Japon et surtout pour lui avoir révélé l'existence du Traité de Tordesillas .

Ce traité est inconcevable et inacceptable pour lui un seigneur japonais de haut rang, car il stipule unilatéralement du point de vue européen que le Japon et sa population appartiennent intégralement et légalement aux Portugal donc à son roi selon les lois valides en Europe au nom du Pape et de la foi chrétienne catholique.

Anjin-san/sama connaîtra une ascension sociale au mérite fulgurante et deviendra Samouraï puis Hatamoto (et plus encore tel un favori du seigneur, limite un ami) traité d'abord comme une curiosité, puis un précieux conseiller technique du seigneur, puis presque un ami à la suite d'un échange culturel sur le thème de la danse.

Mais vu son importance en qualité de conseiller entre autres, le seigneur gardera Anjin-san (devenu Anjin--sama) captif le reste de sa vie durant dans une cage dorée faite de terres et de revenus octroyés ainsi que d'autres faveurs faisant de lui un personnage riche et important localement.

Les autres membres de l'équipage connaissent des destins assez divers...

DistributionModifier

ProductionModifier

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

RécompensesModifier

  • Emmy Award 1981 :
    • Meilleure mini-série
    • Meilleurs costumes
  • Golden Globe Award 1981 :
    • Meilleure série télévisée
    • Meilleur acteur dans une série télévisée pour Richard Chamberlain
    • Meilleure actrice dans une série télévisée pour Yôko Shimada

CommentairesModifier

James Clavell, auteur du roman, s'est inspiré de la vie du navigateur anglais William Adams pour écrire son histoire[réf. nécessaire].

  • À l'origine, selon le documentaire The Making of Shogun, présenté sur l'édition DVD nord américaine, James Clavell voulait Sean Connery pour interpréter le rôle de Blackthorne, mais Sean Connery ne voulait pas faire de télévision. D'autres acteurs furent considérés pour le rôle, entre autres Roger Moore et Albert Finney[réf. nécessaire].
  • La version originale de la série comporte des passages narratifs en voix-off, lus par Orson Welles, qui expliquent le comportement des personnages dans certaines scènes et traduisent en anglais quelques extraits de dialogue. Cette voix-off est quasiment absente de la VF, à l'exception des textes d'introduction et de conclusion dans le premier et le dernier épisode, tous deux lus par Jean-Claude Balard.
  • La série a été diffusée sur Arte entre le 8 et le 20 mars 2010. À cette occasion et exceptionnellement, tous les dialogues et passages en japonais ont été sous-titrés en version française.

Sortie vidéoModifier

  • La série est sortie en France dans une intégrale sur le support DVD :

Shogun (Coffret 5 DVD-9) édité le par Paramount Pictures et distribué par Universal Pictures Vidéo France. Le ratio écran est celui d'origine en 1.33:1 plein écran 4:3. L'audio est en Français 2.0 Mono et Anglais 5.1 avec présence de sous-titres français et anglais. La durée des épisodes est de 526 minutes. En suppléments le commentaire audio du réalisateur sur certaines scènes ; Making of ; Mini-documentaires sur les samourais, la cérémonie du thé et les geishas. Il s'agit d'une édition Zone 2 standard[3].


RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier