Matsuyama (Ehime)

ville japonaise

Matsuyama-shi
松山市
Matsuyama (Ehime)
Drapeau de Matsuyama-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Shikoku
Préfecture Ehime
Maire Katsuhito Noshi
Code postal 〒790-8571
Démographie
Population 510 963 hab. (2018)
Densité 1 191 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 50′ nord, 132° 46′ est
Superficie 42 903 ha = 429,03 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Ehime
Voir sur la carte administrative de Préfecture d'Ehime
City locator 12.svg
Matsuyama-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Matsuyama-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Matsuyama-shi
Liens
Site web http://www.city.matsuyama.ehime.jp/

Matsuyama (松山市, Matsuyama-shi?) est une ville du Japon, capitale de la préfecture d'Ehime, sur l'île de Shikoku.

GéographieModifier

DémographieModifier

En 2018, Matsuyama comptait 510 963 habitants, répartis sur une superficie de 429,03 km2 (densité de population de 1 200 hab./km2). Elle est la ville la plus peuplée de la préfecture d'Ehime et de l'île et région de Shikoku.

 
Vue panoramique de la ville depuis le château de Matsuyama.

HistoireModifier

En 1732, la famine de l'ère Kyōhō (1716-1736) fait 3 489 morts, la production de riz passe de 120 000 koku à une quantité négligeable[1].

Matsuyama a été fortifiée au début du XVIIe siècle. En 1945, sa base aérienne abrite le 343 kōkūtai de l’aéronautique de la Marine impériale japonaise.

Natsume Sôseki s'installe à Matsuyama en 1895. Il évoque cette cité dans « Botchan », célèbre roman publié en 1906 et qui marque le début de la littérature japonaise moderne.

TransportsModifier

La ville de Matsuyama possède un réseau de tramways composé de cinq lignes.

La gare de Matsuyama permet de relier la ville à Takamatsu et à Okayama.

Culture locale et patrimoineModifier

 
Dogo Onsen Hot Spring, bâtiment principal.

Patrimoine architecturalModifier

Matsuyama possède de nombreux sites historiques, notamment le château de Matsuyama, fondé en 1603. Huit temples du pèlerinage de Shikoku se trouvent sur le territoire de la ville.

ÉvénementsModifier

Les festivals traditionnels Matsuyama matsuri et Matsuyama-minato matsuri ont lieu chaque année dans la ville.

Le film Give It All (Ganbatte ikimasshoi), réalisé par Itsumichi Isomura en 1998, a été tourné à Matsuyama.

JumelagesModifier

Personnalités liées à la villeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hiroyuki Ninomiya (préf. Pierre François Souyri), Le Japon pré-moderne : 1573 - 1867, Paris, CNRS Éditions, coll. « Réseau Asie », (1re éd. 1990), 231 p. (ISBN 978-2-271-09427-8, présentation en ligne), chap. 6 (« Les temps difficiles »), p. 165.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :