Ouvrir le menu principal

Shenzhousaurus

Genre de dinosaure théropode du Crétacé inférieur retrouvé en Chine.

Shenzhousaurus orientalis

Shenzhousaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Illustration d'artiste de Shenzhousaurus orientalis.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Micro-ordre Coelurosauria
Clade Tyrannoraptora
Clade Maniraptoriformes
Clade  Ornithomimosauria

Genre

 Shenzhousaurus
Ji et al.[1], 2003

Nom binominal

 Shenzhousaurus orientalis
Ji et al.[1], 2003

Shenzhousaurus est un genre éteint de dinosaures théropodes, un ornithomimosaurien basal. Il appartient au biote de Jehol et a été découvert dans Crétacé inférieur au nord-est de la Chine, dans la province du Liaoning.

L'espèce type et seule espèce, Shenzhousaurus orientalis, a été décrite en 2003 par Qiang Ji, Mark Norell, Peter J. Makovicky, Keqin Gao, Shu-An Ji et Chongxi Yuan en 2003[1].

Sommaire

ÉtymologieModifier

Le mot de genre est composé du nom du mandarin « Shenzhou », l'ancien nom de la Chine, et du mot du grec ancien « σαῦρος / saûros », « lézard » pour donner, avec le nom d'espèce orientalis, « lézard de la Chine de l'Est ».

DescriptionModifier

L'holotype (NGMC 97-4-002) a été retrouvé dans la partie inférieure de la formation géologique d'Yixian, à Beipiao, dans l'ouest du Liaoning. Ce niveau est daté du Barrémien, soit il y a environ entre ≃129,4 et ≃125,0 millions d'années. Le spécimen est constitué d'un squelette partiel retrouvé dans une posture opisthotonique.

Sa longueur totale est estimée à 2 mètres[2], ce qui en fait un ornithomimosaurien de taille moyenne. Le crâne holotype mesure 18,5 centimètres de long.

Quoique considéré comme un ornithomimosaurien primitif, il a déjà perdu une partie de sa denture qui est limitée à quelques dents sur la symphyse de sa mandibule. Ce caractère le distingue du genre Pelecanimimus dont il est proche par ailleurs[3],[4],[5].

Comme pour beaucoup d'ornithosauriens, des gastrolithes ont été découverts au niveau de sa cavité thoracique[1].

ClassificationModifier

Le cladogramme, établi en 2014 par Yuong-Nam Lee, Rinchen Barsbold, Philip J. Currie, Yoshitsugu Kobayashi, Hang-Jae Lee, Pascal Godefroit, François O. Escuillié et Tsogtbaatar Chinzorig, évalue les principaux genres (les mieux documentés) d'ornithomimosauriens[4]. Il montre la place de Shenzhousaurus comme un ornithomimosaurien basal, mais plus évolué que les genres Nqwebasaurus et Pelecanimimus porteurs de dents sur leurs deux mâchoires[3] :

Ornithomimosauria

Nqwebasaurus  




Pelecanimimus  




Shenzhousaurus  




Harpymimus  



Deinocheiridae

Beishanlong




Garudimimus



Deinocheirus  




Ornithomimidae

Anserimimus




Gallimimus  




Ornithomimus  



Struthiomimus  










Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Q. Ji, M. Norrell, P. J. Makovicky, K. Gao, S. Ji et C. Yuan, « An Early Ostrich Dinosaur and Implications for Ornithomimosaur Phylogeny », American Museum Novitates, no 3420,‎ , p. 1–19 (lire en ligne)
  2. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  3. a et b (en) Andrew Cuff, 2014. Composite tree of Ornithomimosauria| url=https://arcuff.blogspot.fr/2014/12/ornithomimosaurs-birdy-mimicking.html]
  4. a et b (en) Yuong-Nam Lee, Rinchen Barsbold, Philip J. Currie, Yoshitsugu Kobayashi, Hang-Jae Lee, Pascal Godefroit, François O. Escuillié et Tsogtbaatar Chinzorig, « Resolving the long-standing enigmas of a giant ornithomimosaur Deinocheirus mirificus », Nature, vol. 515, no 7526,‎ , p. 257–260 (PMID 25337880, DOI 10.1038/nature13874, Bibcode 2014Natur.515..257L)
  5. (en) P. J. Makovicky, Y. Kobayashi et P. J. Currie, The Dinosauria, University of California Press, , 2e éd., « Chapter Six: Ornithomimosauria »

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Références taxinomiquesModifier