Seckendorff

La famille von Seckendorff (ou Seckendorf) est une famille de la noblesse immémoriale allemande, originaire de Franconie.

Blason des Seckendorff

HistoriqueModifier

La famille tient son nom du village de Seckendorf, près de Cadolzburg en Franconie. Elle a été référencée pour la première fois par écrit avec Heinrich von Seckendorff, le [1], puis avec les frères Arnold, Burkhard et Ludwig von Seckendorff en 1259. Un Seckendorff est nommé par les burgraves de Nuremberg bailli du château de Hohenberg.

Elle se divise en plusieurs lignées qui obtiennent des titres de noblesse à différentes époques :

  • Branche Aberdar : elle obtient le titre de baron du Saint-Empire à Vienne, le , pour le capitaine de cavalerie Christoph Sigmund von Seckendorff, seigneur des domaines de Sugenheim, Obernzenn… Elle obtient le titre de comte du royaume de Wurtemberg, le , pour le ministre d'État et chambellan, le baron Christoph von Seckendorff.
  • Branche Gudent : elle obtient le titre de comte du Saint-Empire à Vienne, le , pour le maréchal de camp Friedrich Heinrich von Seckendorff (1673-1763) ; et le titre de comte du royaume de Prusse, le à Berlin, pour le baron Adolf von Seckendorff, conseiller secret du royaume de Saxe, ainsi que la reconnaissance en 1912 du titre de baron prussien pour les descendants du baron Gerald von Seckendorff, colonel de l'armée du duché de Brunswick.
  • Branche Rinhofen : reconnaissance en 1912 du titre de baron prussien pour les descendants du baron Carl von Seckendorff (mort en 1840).

PersonnalitésModifier

 
Pierre tombale de Kaspar von Seckendorff à la cathédrale d'Eichstätt

Quelques anciens domaines et seigneuriesModifier

 
Vitrail de l'église de Langenfeld (Bavière) avec les armes des Seckendorff

Notes et référencesModifier

  1. (de) Günther Schuhmann et Gerhard Hirschmann, Urkunden-Regesten des Zisterzienserklosters Heilbronn 1, 1957, N° 89

SourceModifier