Sauber C7

automobile

Sauber C7
Marque Drapeau : Suisse Sauber
Années de production 1983 - 1984
Production 1 exemplaire(s)
Classe Sport-prototypes
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne (BMW) puis V8 (Chevrolet)
Position du moteur Longitudinale centrale arrière
Cylindrée 3496 puis 6000 cm3
Transmission Propulsion
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes
Suspensions Doubles triangles
Direction A crémaillère
Chronologie des modèles

La Sauber C7 est une voiture de course de l'écurie suisse Sauber, construite pour les 24 Heures du Mans 1983, qu'elle terminera à la 9e place derrière les redoutables Porsche 956. Après la saison 1983 du Championnat du monde des voitures de sport, Sauber vend la voiture à l'écurie Fomfor Racing. La voiture part donc aux États-Unis, où elle va courir dans le Championnat IMSA Camel GT (saison 1984). L'équipe conservera le moteur 6 cylindres BMW pour les cinq premières courses de la saison, avec un meilleur résultat à la 7e place à Road Atlanta avant que l'équipe ait abandonné le championnat. Ils referont une apparition à la dernière course de la saison à Daytona, mais à la place du moteur BMW se trouve un moteur Chevrolet V8 6.0L, l'équipe finira 11e au classement général. Fomfor Racing a tenté de poursuivre en 1985, mais il apparaît pour seulement deux courses, à Miami, où ils abandonne la course et à Mosport où ils finirent à la 7e place. Cependant, l'équipe se retira peu de temps après, portant ainsi la carrière de la C7 à une fin rapide après seulement un peu plus d'une saison complète d'utilisation. Sauber reviendra au développement de sport après une année sabbatique de leur partenariat avec Mercedes-Benz pour la Sauber C8, qui a effectué plus d'un grand nombre de traits de conception que la C7.

RésultatsModifier

  • 24 Heures du Mans :
    • 1983 : 9e place
  • Championnat du monde des voitures de sport :
  • IMSA Camel GT
    • 1984 : 11e place
    • 1985 : 7e place