Sanjuanada

conspiration politique en Espagne

La Sanjuanada[1] fut une conspiration pour renverser le gouvernement d'Espagne dans la nuit du , c'est-à-dire durant la nuit de la Saint Jean, San juan en espagnol, d'où son nom.

HistoireModifier

L'objectif de l'opération, qui prend la forme d’un pronunciamiento libéral classique à la manière du XIXe siècle[2], était d'expulser du pouvoir Primo de Rivera et de confier la présidence du gouvernement au général Aguilera, qui restaurerait la Constitution de 1876[3].

Les militaires qui dirigèrent la tentative furent les généraux Valeriano Weyler et Aguilera, avec l'appui des généraux Riquelme, Batet, gouverneur militaire de Tarragone et Gil Dolz del Castellar, capitaine général de Valladolid, d'autres groupes militaires de Madrid, Valence, Galice et Catalogne, deux ou trois régiments de Madrid, des troupes de Galice, d'Andalousie, de Catalogne et de Saragosse ainsi que des marins de Cadix et Carthagène.[réf. nécessaire]

La Sanjuanada échoua car ses responsables furent découverts et arrêtés[3].

Notes et référencesModifier

  1. Littéralement coup de la Saint Jean en espagnol. Sanjuanada est ainsi le nom donné à la nuit de la Saint-Jean dans la comarque de Bierzo, en Espagne.
  2. Fernández López 2003, p. 259.
  3. a et b Moreno Luzón 2009, p. 540

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier