Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 2001-2002

compétition de handball
Division 1 2001-2002
Description de l'image Handball_France.svg.
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 50e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 15 équipes
Site web officiel www.lnh.fr

Hiérarchie
Niveau inférieur Division 2

Palmarès
Vainqueur Montpellier Handball (5)
Deuxième Stade olympique de Chambéry
Relégué(s) SLUC Nancy
Livry-Gargan
Girondins de Bordeaux
Meilleur joueur Daniel Narcisse[1]
Meilleur(s) buteur(s) Irfan Smajlagić (185)

Navigation

Le championnat de France masculin de handball 2001-2002 est la cinquante édition de cette compétition.

À noter qu'exceptionnellement, cette saison se joue à 15 clubs à la suite de la réintégration de Livry-Gargan qui avait relégué pour raisons financières à l'issue de la saison 1999-2000.

Le Montpellier Handball remporte son cinquième titre de champion de France en devance le Stade olympique de Chambéry, tenant du titre.

Le Livry-Gargan handball et les Girondins de Bordeaux sont quant à eux relégués en Division 2. Enfin, le SLUC Nancy est relégué en Nationale 1 pour des raisons financières[2],

Sommaire

ParticipantsModifier

Club Classement 2000-2001
Stade olympique de Chambéry 1er
Montpellier Handball 2e
US Créteil 3e
PSG-Asnières 4e
US Ivry 5e
US Dunkerque 6e
Spacer's de Toulouse 7e
AC Boulogne-Billancourt HB 8e
Istres Sports 9e
Girondins de Bordeaux HBC 10e
SC Sélestat 11e
Angers Noyant Handball 13e
USAM Nîmes 1er de Division 2
SLUC Nancy 2e de Division 2
Livry-Gargan HB réintégré en D1 sur décision judiciaire[3]

Transferts et effectifsModifier

Parmi l’ensemble des transferts[4], on peut noter les changements suivants :

Joueur Club de départ Club d'arrivée
  Michaël Guigou centre formation Montpellier Handball
  Eric Gull   CB Ademar León SC Sélestat
  Christophe Kempé   CD Bidasoa Irun Spacer's de Toulouse
  Bastien Lamon Villeneuve-d'Ascq US Dunkerque
  Bernard Latchimy PSG-Asnières   SG Hameln
  Claude Onesta Spacer's de Toulouse (Entr.)   France (Entr.)
  Damien Scaccianocce centre formation Montpellier Handball
  Sobhi Sioud   BM Ciudad Real Montpellier Handball
  Nebojša Stojinović   RK Lovćen Cetinje Istres Sports
  Yerime Sylla US Dunkerque UMS Pontault-Combault
  Igor Tchoumak   Eintracht Hildesheim SC Sélestat
  Marc Wiltberger SC Sélestat SO Chambéry

Pour les effectifs, voir : « Le championnat de France 2001-2002 reprend ses droits », Hand'mag, Fédération française de handball, nos 57/58,‎ , p. 36 à 45 (lire en ligne, consulté le 16 février 2018)

CompétitionModifier

Classement finalModifier

À l'issue de la saison, le classement final est le suivant[5],[6],[7] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Montpellier Handball (C) 80 28 25 2 1 813 600 213
2 SO Chambéry (T, L) 73 28 22 1 5 748 642 106
3 US Dunkerque 70 28 20 2 6 723 638 85
4 US Créteil 65 28 16 5 7 691 614 77
5 PSG-Asnières 62 28 15 4 9 728 719 9
6 US Ivry 58 28 13 4 11 707 691 16
7 Istres Sports 57 28 14 1 13 694 707 -13
8 Spacer's de Toulouse 56 28 13 2 13 734 711 23
9 SLUC Nancy (P) 50 28 10 2 16 717 740 -23
10 USAM Nîmes (P) 50 28 10 2 16 627 685 -58
11 Angers Noyant HBC 47 28 8 3 17 644 710 -66
12 AC Boulogne-Billancourt 45 28 8 1 19 639 730 -91
13 SC Sélestat 44 28 7 2 19 677 747 -70
14 Livry-Gargan (P) 44 28 6 4 18 698 790 -92
15 Girondins de Bordeaux HBC 39 28 5 1 22 702 818 -116
Légende 
Qualification pour la Ligue des champions
Qualification pour la Coupe des coupes
Qualification pour la coupe de l'EHF
Qualification pour la coupe Challenge
Relégation administrative en Nationale 1[2]
Relégation en Division 2
(T) Tenant du titre
(P) Promu de Division 2 en début de saison
(C) Vainqueur de la Coupe de France
(L) Vainqueur de la Coupe de la Ligue

RésultatsModifier

Résultats (dom.\ext.) ANG BOR BOU CHA CRE DUN IST IVR LIV MON NAN NÎM PAR SEL TOU
Angers Noyant 29-28 22-23 21-23 16-19 18-23 22-20 29-27 35-29 25-26 24-26 26-26 28-21 26-20 23-26
Girondins de Bordeaux HBC 24-27 23-28 21-27 26-35 20-25 29-30 25-28 37-28 25-36 25-29 23-24 25-26 36-32 26-25
AC Boulogne-Billancourt 24-23 29-30 20-27 21-24 15-23 27-21 23-20 24-28 15-28 25-24 23-21 25-34 22-21 21-28
SO Chambéry 29-18 30-21 25-18 22-19 19-21 27-23 35-23 30-19 20-25 31-26 31-24 28-25 34-23 28-24
US Créteil 26-18 23-22 27-22 25-26 18-19 24-23 20-20 33-24 25-26 33-17 32-16 20-20 23-21 34-24
US Dunkerque 30-18 34-18 29-23 27-22 21-21 28-22 28-29 33-27 24-22 24-17 24-18 29-30 24-23 27-26
Istres Sports 29-24 33-27 20-20 20-21 26-29 22-25 23-17 25-24 23-29 26-23 26-21 30-21 31-30 33-28
US Ivry 27-27 32-19 23-21 21-22 24-24 25-24 29-19 33-22 21-25 23-22 24-26 26-22 33-28 18-17
Livry-Gargan 28-29 31-31 29-20 20-27 26-29 25-25 37-27 30-26 19-31 20-23 28-23 16-16 28-29 15-26
Montpellier Handball 31-12 32-20 36-25 27-27 26-16 32-20 30-18 29-22 38-23 33-23 30-18 34-30 26-16 29-24
SLUC Nancy 30-21 22-23 29-25 30-31 19-22 31-28 25-26 25-36 34-28 24-27 31-27 25-25 24-24 23-25
USAM Nîmes 22-21 23-22 20-17 20-30 19-19 21-25 18-21 26-20 25-22 19-22 26-30 25-27 20-19 22-18
PSG-Asnières 24-17 36-29 29-17 28-23 23-22 25-27 25-22 26-25 33-23 26-26 27-26 26-28 27-25 32-31
SC Sélestat 27-23 37-26 32-30 25-23 19-26 20-27 20-22 24-25 21-21 19-31 27-33 20-19 29-24 24-28
Spacer's de Toulouse 22-22 27-21 34-26 28-30 28-23 31-29 27-33 30-30 27-28 21-26 28-26 26-22 28-20 27-20
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Récompenses et statistiquesModifier

À l'issue du championnat, les Sept d'or du handball 2002[1] ont été décernées à :

Meilleurs buteurs[8],[7]
Rang Joueur Club Buts 7 m MJ Moy.
1 Irfan Smajlagić Livry-Gargan Handball 185 62 27 6,9
2 Tewfik Sadaoui Angers Noyant Handball 177 64 27 6,6
3 Seufyann Sayad SC Sélestat 163 34 28 5,8
4 Daniel Narcisse SO Chambéry 156 12 28 5,6
5 Salim Nedjel AC Boulogne-Billancourt 149 69 26 5,7
6 Pascal Léandri US Ivry 142 69 28 5,1
7 Sébastien Ostertag Livry-Gargan Handball 132 17 28 4,7
8 Ragnar Þór Óskarsson US Dunkerque 131 40 27 4,9
9 Eric Gull SC Sélestat 130 31 26 5,0
10 Benoît Chevalier USAM Nîmes 126 35 25 5,0
Meilleurs gardiens de buts[9],[7]
Rang Joueur Club Arrêts 7 m MJ Moy.
1 Yohann Ploquin Spacer's de Toulouse 326 8 28 11,64
2 Sébastien Mias Livry-Gargan Handball 315 11 28 11,25
3 Sorin Toacsen USAM Nîmes 296 11 28 10,57
4 Dragan Mladenović US Dunkerque 284 23 28 10,14
5 Dragan Počuča SLUC Nancy 281 22 28 10,04
6 Igor Tchoumak SC Sélestat 249 17 28 8,89
7 Patrick Bos Girondins de Bordeaux HBC 244 6 27 9,04
8 Nicolas Lemonne US Créteil 242 15 28 8,64
9 Bruno Martini Montpellier Handball 219 10 28 7,82
10 Fabien Arriubergé SO Chambéry 217 20 28 7,7
Meilleurs passeurs[7]
Rang Joueur Club PD MJ Moy.
1 Daniel Narcisse SO Chambéry 62 28 2,2
2 Fabrice Guilbert US Créteil 49 26 1,9
3 Salim Nedjel AC Boulogne-Billancourt 47 26 1,8
4 Jiří Tancoš SLUC Nancy 45 28 1,6
5 Yann Balmossière USAM Nîmes 43 27 1,6
6 Irfan Smajlagić Livry-Gargan Handball 41 27 1,5
7 Andrej Golic Montpellier Handball 39 27 1,4
8 Sébastien Bosquet US Dunkerque 38 23 1,7
9 Cédric Burdet Montpellier Handball 37 26 1,4
10 Christophe Kabengele Spacer's de Toulouse 34 23 1,5

Effectif du championModifier

L'effectif du Montpellier Handball, champion de France 2001-2002 et vainqueur de la Coupe de France 2001-2002, est[10] :

Quant au vice-champion et vainqueur de la Coupe de la Ligue 2001-2002, le Stade olympique de Chambéry, son effectif est[10] :

Notes et référencesModifier

  1. a et b [PDF]« Sept d'or du handball 2002 », sur FFHB, (consulté le 16 novembre 2014)
  2. a et b « Nancy au Purgatoire ou en Enfer ? », sur handzone.net, (consulté le 23 novembre 2017)
  3. « Livry-Gargan réintégré en D1 », sur sport.fr, (consulté le 16 novembre 2014)
  4. « Les transferts de D1 Masculins et Féminins », sur Handzone.net, (consulté le 23 novembre 2017)
  5. « LNH 2001-2002 », sur handzone.net (consulté le 10 juillet 2013)
  6. « Championnat D1 Masculin 2001/2002 », sur les-sports.info (consulté le 10 juillet 2013)
  7. a b c et d « Hand mag n°65 : Classements et statistiques », Fédération française de handball, (consulté le 30 août 2018)
  8. « Meilleurs buteurs D1 2001-2002 (titre de la page erroné) », sur car.fr (consulté le 30 août 2018)
  9. « Meilleurs gardiens D1 2001-2002 », sur car.fr (consulté le 30 août 2018)
  10. a et b « Les transferts de D1 Masculins et Féminins », sur Handzone.net, (consulté le 16 novembre 2014)

Voir aussiModifier