Saison 2011 des Dragons catalans

Saison 2011 des
Dragons catalans
Portail du rugby à XV
Généralités
Stade(s) Stade Gilbert-Brutus
(9 000 places)
Président Drapeau : France Bernard Guasch
Entraîneur(s) Drapeau : Australie Trent Robinson
Capitaine(s) Drapeau : France Grégory Mounis
Résultats
Super League 5e
Challenge Cup 1/8e de finale
Meilleur(s)
marqueur(s)
D.Blanch (8 essais)
S.Dureau (8 essais)
Meilleur(s)
réalisateur(s)
S.Dureau (134 points)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Chronologie
Dernière mise à jour : 10 juin 2011.

En 2011, les Dragons catalans, unique franchise française de rugby à XIII en Super League, disputent leur sixième saison dans cette ligue. À l'occasion de cette saison, l'entraîneur australien Trent Robinson succède à Kevin Walters.

Contexte de la saisonModifier

TransfertsModifier

Pré-saisonModifier

Changements dans l'effectif et le staffModifier

 
Arrivée de Steve Menzies aux Dragons.

Après une saison 2010 très difficile sur le plan sportif où la franchise a terminé à la dernière place après avoir échoué à 90 minutes d'une finale lors de la saison 2009, le club a procédé à de nombreux changements. Tout d'abord, la non-prolongation de l'entraîneur Kevin Walters remplacé par le francophile Trent Robinson qui a déjà joué et entraîné en France (Toulouse Olympique XIII) secondé par le jeune retraité et ancien joueur des Dragons Jérôme Guisset. Au sein de l'effectif, également de nombreux changements ont eu lieu avec le départ à la retraite de Guisset, le départ d'Olivier Elima aux Bradford Bulls et le renouvellement de la colonie étrangère. Dallas Johnson, Dane Carlaw, Chris Walker et Brent Sherwin quittent Perpignan, remplacés par Damien Blanch (remplaçant Dimitri Pelo qui a changé de code pour le rugby à XV), Ian Henderson, Jason Baitieri (né en France, il a déjà revêtu le maillot français), Ben Farrar, Scott Dureau et Lopini Paea, à leurs côtés les Dragons ont enregistré l'arrivée de Steve Menzies (37 ans, un des meilleurs marqueurs d'essais de l'histoire de la National Rugby League)[1]. Le club espère également être épargné par les blessures, une des véritables causes de la saison ratée en 2010 avec les absences de Thomas Bosc ou Clint Greenshields, et compte sur l'espoir Tony Gigot[1].

Matchs de préparationModifier

Les Dragons jouent deux matchs de préparation avant le début du championnat. Tout d'abord ils reçoivent les Crusaders. À l'occasion de ce match, les Dragons arborent d'un tee-shirt de soutien avec l'inscription « Libérez les otages, 389 jours de captivité », en hommage aux deux journalistes français, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, retenus en Afghanistan. Les Crusaders prennent le dessus et l'emportent 34-22. Malgré de bonnes intentions de jeu, les Dragons ont une défense perfectible qui a encaissé six essais et devront rectifier le coche avant le début du championnat[2]. L'entraîneur adjoint Jérôme Guisset analyse le match de la façon suivante : « l'équipe a manqué de repères défensifs, les joueurs n'ont pas beaucoup joué ensemble, nous avons fait de nombreux changements pendant le match. Mais c'est vrai qu'il y a eu des erreurs de défense sur l'homme et dans la communication[3] ».

Ensuite, les Dragons affrontent le Toulouse Olympique XIII (pensionnaire de la Championship, antichambre de la Super League) au stade des Minimes à Toulouse. Ils battent Toulouse 24-0 et se rassurent avec ce résultat où Greenshields s'est mis en évidence avec deux essais, cependant un déficit sur les buteurs est constaté après la contre performance de Scott Dureau dans cet exercice[4].

Récit de la saisonModifier

 
Le Millenium Stadium où se dispute la première journée de la Super League 2011.

Pour son premier match, les Dragons se déplacent au Millenium Stadium à Cardiff pour le Magic Week-end, évènement de la Super League où toutes les matchs d'une même journée se disputent dans un même stade le même wee-end. Ils affrontent les Harlequins le samedi . En raison d'une entame de match ratée, les Dragons encaissent au bout de cinq minutes de jeu deux essais de Luke Gale (0-10), perdent sur blessure leur centre Setaimata Sa et doivent courir après le score toute la rencontre. Malgré de bonnes séquences, les Dragons encaissent un drop de John Gale (0-11) avant de finalement percer la défense londonienne en fin de match par l'intermédiaire de Damien Blanch pour un score final de 4-11[5].

Dans la semaine qui suit, les Dragons se préparent pour leur première rencontre à domicile contre les Wakefield Trinity Wildcats, ils enregistrent l'arrivée de Daryl Millard du club de Wakefield, cependant il n'est pas qualifié pour ce premier match[6].

CalendrierModifier

Statistiques individuelles de la saison régulière et phases finalesModifier

Nota : les différentes sigles veulent dire : MJ=matchs joués, E=essai, T=transformations, D=Drop

Joueur MJ E T D Poste Commentaires
1   Clint Greenshields 18 11 0 0 Arrière
2   Damien Blanch 26 17 0 0 Ailier
3   Ben Farrar 13 3 0 0 Centre
4   Setaimata Sa 22 7 0 0 Centre
5   Cyril Stacul 14 6 0 0 Ailier + 1 match en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
6   Thomas Bosc 4 1 3 0 Demi d'ouverture + 2 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
7   Scott Dureau 23 11 83 5 Demi de mêlée
8   David Ferriol 22 2 0 0 Pilier
9   Ian Henderson 27 4 0 0 Talonneur
10   Rémi Casty 22 1 0 0 Pilier
11   Steve Menzies 21 12 0 0 Deuxième ligne
12   Sébastien Raguin 26 6 1 0 Deuxième ligne
13   Grégory Mounis (c) 27 4 1 0 Troisième ligne
14   Tony Gigot 7 0 1 0 Demi d'ouverture + 12 matchs en Championship avec Toulouse olympique XIII
+ 2 matchss en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
15   Jean-Philippe Baile 21 8 0 0 Centre + 2 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
16   William Barthau 0 0 0 0 Demi de mêlée + 7 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
17   Cyrille Gossard 7 0 0 0 Deuxième ligne + 1 match en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
18   Daryl Millard 20 6 0 0 Centre
19   Frédéric Vaccari 17 11 0 0 Ailier + 4 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
20   Mickaël Simon 18 1 0 0 Pilier + 3 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
21   Sébastien Martins 8 0 0 0 Pilier   A fini la saison avec Toulouse Olympique XIII
22   Jamal Fakir 20 0 0 0 Pilier
23   Lopini Paea 18 3 0 0 Pilier
24   Jason Baitieri 25 5 0 0 Troisième ligne
25   Vincent Duport 3 2 0 0 Centre
26   Eloi Pelissier 22 1 0 0 Talonneur Renfort de l'équipe réserve
+ 11 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
27   Mathias Pala 2 0 0 0 Centre Renfort de l'équipe réserve
+ 16 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
28   Julien Touxagas 2 0 0 0 Deuxième ligne Renfort de l'équipe réserve
+ 10 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
29   Rémy Marginet 2 0 9 0 Demi d'ouverture Renfort de l'équipe réserve
+ 20 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan
30   Thibaut Ancely 2 0 0 0 Deuxième ligne Renfort de l'équipe réserve
+ 6 matchs en Championship avec Toulouse olympique XIII
+ 13 matchs en Élite 1 avec Saint-Estève XIII catalan

Classement de la phase régulièreModifier

Classement — mise à jour : màj le 14/09/2011
Rang Franchise Joués V N D PM PE Diff Pts
1   Warrington Wolves 27 22 0 5 1072 401 671 44
2   Wigan Warriors (T) 27 20 3 4 852 432 420 43
3   St Helens RLFC 27 17 3 7 782 515 267 37
4   Huddersfield Giants 27 16 0 11 707 524 183 32
5   Leeds Rhinos 27 15 1 11 757 603 154 31
6   Dragons Catalans 27 15 1 11 689 626 63 31
7   Hull KR 27 14 0 13 713 692 21 28
8   Hull FC 27 13 1 13 718 569 149 27
9   Castleford Tigers 27 12 2 13 664 808 -144 26
11   Bradford Bulls 27 9 2 16 570 826 -256 20
10   Salford City Reds 27 10 0 17 542 809 -267 20
12   Harlequins RL 27 6 1 20 524 951 -427 13
13   Wakefield Wildcats 27 7 0 20 453 957 -504 10
14   Crusaders RL 27 6 0 21 527 857 -330 8
Qualifié pour les phases finales (no 1 à no 8).
T : tenant du titre ; Pts, points; J, matchs joués; V, victoires ; N, match nuls ; D, défaites ; PM, points marqués ; PE, points encaissés ; Diff, différence de points ; T, tenant du titre.

Attribution des points[7] : Deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul, aucun point en cas de défaite.
Les Crusaders et Wakefield sont sanctionnés d'un retrait de quatre points en début de saison en raison de redressements judiciaires.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Catalans Dragons preview, Rob Lancaster, skysports.com, 8 février 2011, consulté le 14 février 2011.
  2. Les Dragons en apprentissage, Bruno Onteniente, lindependant.com, 23 janvier 2011, consulté le 14 février 2011
  3. Guisset : « Dragons perfectibles », Bruno Onteniente, lindependant.com, 24 janvier 2011, consulté le 14 février 2011
  4. Les Dragons se rassurent à Toulouse, Bruno Onteniente, lindependant.com, 30 janvier 2011, consulté le 14 février 2011
  5. Les Dragons trébuchent d'entrée, G. N., lequipe.fr, le 12 février 2011, consulté le 16 février 2011.
  6. Les Dragons se renforcent, lequipe.fr, consulté le 16 février 2011, le 16 février 2011.
  7. superleague.co.uk

Lien interneModifier

Liens externesModifier