Ouvrir le menu principal

Saint-Thomas-Didyme

municipalité du Québec (Canada)

Saint-Thomas-Didyme
Saint-Thomas-Didyme
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Maria-Chapdelaine
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Denis Tremblay[1]
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Didymien, ienne
Population 676 hab. ()
Densité 1,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ nord, 72° 40′ ouest
Superficie 35 720 ha = 357,2 km2
Divers
Code géographique 2492045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Thomas-Didyme

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Thomas-Didyme

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte administrative de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Saint-Thomas-Didyme

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte topographique de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Saint-Thomas-Didyme
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Thomas-Didyme est une municipalité du Québec située dans la MRC de Maria-Chapdelaine au Saguenay–Lac-Saint-Jean[2].

Sommaire

ToponymieModifier

Le nom de « Saint Thomas » fait référence à Michel-Thomas Labrecque, évêque du diocèse de Chicoutimi entre 1892 et 1927. « Didyme » rappelle quant à lui l'abbé Didyme Tremblay, curé de Saint-Cyrille-de-Normandin[3].

GéographieModifier

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Chronologie municipaleModifier

  • 11 mai 1923 : Élection de la municipalité de Saint-Thomas-Didyme.

DémographieModifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
944855797708677676

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Saint-Thomas-Didyme
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Denis Tremblay Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

PersonnalitéModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier