Ouvrir le menu principal

Saint-Ouen-sur-Maire

ancienne commune française du département de l'Orne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ouen et Maire (homonymie).

Saint-Ouen-sur-Maire
Saint-Ouen-sur-Maire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Magny-le-Désert
Intercommunalité Argentan Intercom
Commune Écouché-les-Vallées
Statut Commune déléguée
Maire délégué Marcel Pillon
2014-2020
Code postal 61150
Code commune 61441
Démographie
Population 102 hab. (2016)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 15″ nord, 0° 10′ 46″ ouest
Altitude Min. 153 m
Max. 200 m
Superficie 5,24 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Écouché-les-Vallées
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Ouen-sur-Maire

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Saint-Ouen-sur-Maire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Ouen-sur-Maire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Ouen-sur-Maire

Saint-Ouen-sur-Maire est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Écouché-les-Vallées.

Elle est peuplée de 102 habitants[Note 1].

GéographieModifier

Saint-Ouen-sur-Maire est à 5 km d'Écouché et à 10 km de Rânes.

La Maire, affluent de l'Orne traverse la commune.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous la forme Sanctus Audonus super Meram en 1255[2].

Paroisse dédiée à Saint Ouen[3] (Sanctus Audoenus Rotomagensis en latin médiéval, issu du germanique Audwin) ou Dadon[4].

La Maire est une rivière, affluent de l'Orne (rive gauche).

HistoireModifier

Le , Saint-Ouen-sur-Maire intègre avec cinq autres communes la commune d'Écouché-les-Vallées[5] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Batilly, La Courbe, Écouché, Loucé, Saint-Ouen-sur-Maire et Serans (Orne) deviennent des communes déléguées et Écouché est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1953[6] mars 2008 Raymond Marrière SE Agriculteur
mars 2008[7] décembre 2015 Marcel Pillon[8] SE puis DVD Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

En 2016, la commune comptait 102 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Saint-Ouen-sur-Maire[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
248233245244272301305307306
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
30725219118715415213011390
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
9710583857578809279
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
9391130129112107108104102
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

RéférencesModifier

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1568, (ISBN 2600028846).
  3. Louis Bergès - 1995 - Orne - Page 215 - (ISBN 2862531839).
  4. Histoire de la vie, mort, passion et miracles des saincts, Volume 2. Pierre Viel, Jacq Tigeou, Clément Marchant, René Benoist. 1608.
  5. « Recueil des actes administratifs du 6 novembre 2015 », sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 20 novembre 2015).
  6. « Municipales dans le canton : onze maires continuent, sept arrêtent », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 juin 2016)
  7. « Marcel Pillon a été élu maire samedi dernier », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 juin 2016)
  8. Réélection 2014 : « Saint-Ouen-sur-Maire (61150) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Saint-Ouen-sur-Maire, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :