Saint-Ludger-de-Milot

municipalité du Québec (Canada)

Saint-Ludger-de-Milot est une municipalité du Québec, située dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est au Saguenay–Lac-Saint-Jean[2].

Saint-Ludger-de-Milot
Saint-Ludger-de-Milot
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Lac-Saint-Jean-Est
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Marc Laliberté[1]
2021-2025
Code postal G0W 2B0
Constitution
Démographie
Gentilé Milotois et Milotoise
Population 637 hab. ()
Densité 5,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ nord, 71° 49′ ouest
Superficie 11 120 ha = 111,2 km2
Divers
Code géographique 2493080
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
Voir sur la carte administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Saint-Ludger-de-Milot
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
Saint-Ludger-de-Milot
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
Saint-Ludger-de-Milot
Liens
Site web www.ville.st-ludger-de-milot.qc.ca

Toponymie modifier

La paroisse est d'abord canoniquement érigée en 1947 sous le nom de Saint-Ludger-de-Milot, avant de devenir puis municipalité de paroisse. L'historien Victor Tremblay estime que le nom serait un hommage à Édouard Milot, guide des premiers explorateurs de la région[3].

Géographie modifier

Municipalités limitrophes modifier

  Passes-Dangereuses  
N
O    Saint-Ludger-
de-Milot 
  E
S
Saint-Augustin Péribonka Sainte-Monique

Histoire modifier

Démographie modifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016 2021
721752764727678651637
(Sources : Statistique Canada)

Administration modifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Saint-Ludger-de-Milot
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Louise Lamoureux-Jean Voir
2005 Marc Laliberté Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
2021 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Culture forestière modifier

La Coopérative forestière de Petit Paris est fondée en 1968. Elle offre des services de travaux sylvicoles et d’exploitation forestière tout en œuvrant dans l’industrie du sciage, par sa filiale Produits forestiers Petit Paris, et dans la production de biomasse. Cette industrie forestière est le moteur économique de la communauté de Saint-Ludger-de-Milot[5]. Elle a mérité le prix d’excellence dans la catégorie Développement durable du Gala des lauréats de la chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est. La Coopérative forestière de Petit Paris est reconnue comme un modèle en matière de développement durable[6]. Pour cette raison, la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot est dépositaire du marqueur identitaire fondé sur l’exploitation durable du territoire forestier de la région Saguenay—Lac-Saint-Jean. Le collectif d’artistes Interaction Qui a souligné ce fait en implantant le Tacon Site des Forêts en 2007 dans le cadre de la Grande Marche des Tacons Sites.

 
Tacon Site des Forêts.








Attraits modifier

Comme activités touristiques, le petit village de Saint-Ludger-de-Milot a un rodéo qui est préparé par un comité de bénévoles. Le rodéo de Milot se déroule sur le site du chalet récréatif (plage municipale), celle-ci est à proximité du chalet récréatif et du camping. Ce terrain de camping possède en tout 42 sites dont 12 qui n'ont aucun service. Il y a aussi un rassemblement de moto annuel au mois de juin avec plein d'activités[7].

Notes et références modifier

  1. Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire, « Élection municipale 2013 : Candidatures et résultats pour Saint-Ludger-de-Milot », Gouvernement du Québec, 3 novembre 2013 (dernière mise à jour)
  2. Répertoire des municipalités du Québec - Saint-Ludger-de-Milot
  3. Commission de toponymie du Québec
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en )
  5. Guy Lavoie, « Petit Paris 2008 À 2018: sur une pente ascendante », sur lemondeforestier.ca, (consulté le )
  6. Lise Lacasse, « Coopérative forestière de Petit Paris : une « PME durable » » [PDF], sur cqdd.qc.ca (consulté le )
  7. Tourisme

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Bibliographie modifier

  • Daniel Fleury, Josée bouchard, Louise Richard, Ralph Brassard, Que de sable..., Corporation municipale de Saint-Ludger de Milot, 1984, 106 pages.

Liens externes modifier