Ouvrir le menu principal

Saint-Flavien (Québec)

municipalité du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Flavien.

Saint-Flavien
Saint-Flavien (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Lotbinière
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Normand Côté
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Saint-Flaviennois, oise
Population 1 618 hab. ()
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 00″ nord, 71° 36′ 00″ ouest
Superficie 6 580 ha = 65,8 km2
Divers
Code géographique 2433052
Devise Générosité et Solidarité
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Flavien

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Flavien

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Flavien

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Flavien
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Flavien est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de Lotbinière au Québec (Canada), située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches.

Sommaire

GéographieModifier

Dans la MRC : Lotbinière

Saint-Flavien se situe à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Québec. D'une superficie totale de 65,89 km², Saint-Flavien est géographiquement positionné au cœur de la municipalité régionale de comté de Lotbinière dont elle compose environ 4 % du territoire[1]. Délimitée par des propriétés agricoles, la route Saint-André constitue sa frontière Ouest.

La municipalité est principalement traversée par le rang Saint-Joseph (route 271), du nord au sud, et par le rang des Pointes, d'est en ouest. Le noyau villageois se trouve au carrefour de ces deux axes routiers. Accessoirement, l'autoroute Jean-Lesage passe à travers la municipalité, mais dans un très court segment au nord-ouest. La municipalité compte quelques petits ruisseaux agricoles. Son relief est plat, l'altitude variant entre 110 et 140 mètres.

Avant les années 1990, le sous-sol de Saint-Flavien se caractérisait par la présence de gaz naturel. Depuis 1997, le gisement épuisé sert d'espace de stockage pour l'entreposage saisonnier du gaz, le plus grand réservoir souterrain au Québec[2].

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

La colonisation des environs de Saint-Flavien débute à la toute fin du régime français, dans les années 1750. L'endroit est alors partagé entre la seigneurie de Sainte-Croix (dont il constitue la 7e concession) et la seigneurie des Plaines. Le défrichement est l'activité principale jusqu'au début du XIXe siècle. Des familles originaires des paroisses de Sainte-Croix et de Saint-Antoine-de-Tilly s'y installent ensuite et commencent à cultiver la terre.

À la demande des résidents, la paroisse de Saint-Flavien est érigée canoniquement le . Elle est nommée en l'honneur de Mgr Pierre-Flavien Turgeon. Elle est érigée civilement le . Saint-Flavien est scindé en deux municipalités en 1912 : la municipalité du village de Saint-Flavien et la municipalité de la paroisse Saint-Flavien-de-Sainte-Croix[3]. Les deux municipalités seront refusionnées en 2000.

L'église actuelle est construite dans le village en 1880. Le village se développe plus significativement au début du XXe siècle, avec l'arrivée d'un médecin résident (1889), de la Banque provinciale (1908), d'un barbier (1909) et d'un notaire (1913). Au niveau économique, en plus de l'agriculture, s'ajoute une manufacture de couture (1900) et une fabrique de beurre (1910). Saint-Flavien est électrifié en 1928. Une seconde manufacture de vêtements ouvre ses portes en 1951. La Société québécoise d'initiatives pétrolières exploite le gaz naturel de son sous-sol entre 1980 et 1994[4].

DémographieModifier

En forte croissance démographique à la fin du XIXe siècle, Saint-Flavien atteint un pic de population dans les années 1910 avant de diminuer lentement jusque dans les années 1990. Depuis, la population est en faible augmentation.

Évolution démographique
1856 1861 1871 1881 1891 1901 1911 1921 1931
≈ 8001 0251 4051 6031 7171 7121 8411 6351 605
1941 1951 1956 1961 1966 1971 1976 1981 1986
1 6131 3861 4641 4331 4271 3551 3641 4481 424
1991 1996 2001 2006 2011 2016 - - -
1 3991 4531 4921 5851 5781 618---

AdministrationModifier

 
Église Saint-Flavien

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts[5].

Saint-Flavien
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Daniel Gringras Voir
2005 Roland Gagnon Voir
2009 Voir
2013 Normand Côté Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier