Ouvrir le menu principal

Saint-Damase-de-L'Islet

municipalité du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Damase et L'Islet.

Saint-Damase-de-L'Islet
Saint-Damase-de-L'Islet
Saint-Damase-de-l’Islet.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale L'Islet
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Anne Caron
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Damasien, ienne
Population 552 hab. ()
Densité 2,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 12′ 00″ nord, 70° 08′ 00″ ouest
Superficie 24 960 ha = 249,6 km2
Divers
Code géographique 2417040
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Damase-de-L'Islet

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Damase-de-L'Islet

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Damase-de-L'Islet

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Damase-de-L'Islet
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Damase-de-L'Islet est une municipalité canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de L'Islet et la région administrative de Chaudière-Appalaches[1]. Elle est nommée en l'honneur du Pape Damase Ier et du pionnier Damase Ouellet (1826-1908)[2].

GéographieModifier

Dans la MRC : L'Islet

Cette municipalité est située à proximité de la rive-sud du fleuve Saint-Laurent, dans le secteur de la Côte-du-Sud, entre Saint-Cyrille-de-Lessard, au sud-ouest, et Saint-Onésime-d'Ixworth, à l'est. Le village de Saint-Jean-Port-Joli, à l'ouest, est situé à proximité. Plusieurs rivières y coulent, dont la Rivière Ouelle, la Rivière Damnée et la Rivière Trois Saumons.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Bien que le territoire de Saint-Damase-de-l'Islet ait fait partie du territoire de l'ancienne seigneurie des Aulnaies à l'époque de la Nouvelle-France, son nom actuel rappelle la seigneurie voisine de l'Islet, concédée en 1677 à Geneviève Couillard (1660-1720) par Frontenac, gouverneur général de la Nouvelle-France. Le nom provient de îlet, soit "rocher entouré d'eau" ou "petite île". En 1880, y est fondé une mission catholique nommée ""Mission du Cinquième-Rang", qui deviendra Saint-Damase-des-Aulnaies en 1889, lors de la fondation de la paroisse, dont l'érection canonique aura lieu en 1924. Damase Ouellet (1826-1908) fut en effet l'un des pionniers de la région. Son frère, Pierre Ouellet (1827-1922) avait offert le gîte au prêtre local pour y célébrer la messe entre 1880 à 1885. Le nom de Damase fut cependant préféré puisqu'il était l'aîné et qu'un village voisin se nommait déjà Saint-Pierre-de-la-rivière-du-sud.

Saint-Damase-des-Aulnaies, lorsqu'elle fut formée en municipalité en 1898, prit le nom de "Municipalité du canton d'Ashford", rappelant ainsi le nom d'une ville britannique. En 1955, le nom de la municipalité fut changé pour celui de Saint-Damase-de-l'Islet afin à la fois de rappeler l'histoire de la paroisse et l'appartenance à la municipalité régionale de comté (MRC) de L'Islet.

Comme de nombreux villages et villes québécoises, Saint-Damase-de-l'Islet a son festival local: on y célèbre aujourd'hui annuellement un festival du poulet.

ChronologieModifier

  • 9 novembre 1898 : Érection de la municipalité du canton d'Ashford.
  • 31 décembre 1955 : La "municipalité du canton d'Ashford" devient la "municipalité de Saint-Damase-de-L'Islet".

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[3].

Saint-Damase-de-L'Islet
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jacques Bélanger Voir
2005 Paulette Lord Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Aucune candidature à la mairie Paulette Lord assure l'intérim à la mairie Voir
2018 Anne Caron Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
630627593591552

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier