Saara Kuugongelwa-Amadhila

femme politique namibienne

Saara Kuugongelwa-Amadhila, née le , est une femme d'État namibienne[1],[2], Première ministre depuis le . Elle est la première femme chef d'un gouvernement en Namibie.

Saara Kuugongelwa-Amadhila
Illustration.
Saara Kuugongelwa-Amadhila en 2020.
Fonctions
Première ministre de Namibie
En fonction depuis le
(9 ans, 2 mois et 2 jours)
Président Hage Geingob
Nangolo Mbumba
Gouvernement Geingob I et II
Prédécesseur Hage Geingob
Députée à l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(29 ans, 2 mois et 2 jours)
Élection 4 et 5 décembre 1994
Réélection 30 novembre et 1er décembre 1999
15 et 16 novembre 2004
27 et 28 novembre 2009
28 novembre 2014
27 novembre 2019
Législature IIe, IIIe, IVe, Ve, VIe, VIIe
Groupe politique SWAPO
Ministre des Finances

(12 ans)
Président Sam Nujoma
Hifikepunye Pohamba
Premier ministre Theo-Ben Gurirab
Nahas Angula
Hage Geingob
Successeur Calle Schlletwein
Biographie
Nom de naissance Saara Kuugongelwa
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Ovamboland (Sud-Ouest africain)
Nationalité namibienne
Parti politique SWAPO
Conjoint Loini Kandume (divorcés)
Diplômée de Université Lincoln

Saara Kuugongelwa-Amadhila
Premiers ministres de Namibie

Biographie modifier

Née à Otamanzi (Omusati), Saara Kuugongelwa-Amadhila s'exile dans le sillage de la SWAPO en 1980, alors âgée de 13 ans. Elle part ensuite pour la Sierra Leone en 1982, à l'âge de 15 ans. Elle fréquente les écoles secondaires de filles Koidu (1982-1984) et de Saint Joseph's (1984-1987). De 1991 à 1994, elle étudie à la Lincoln University en Pennsylvanie (États-Unis), où elle obtient un diplôme en économie.

Carrière politique modifier

Saara Kuugongelwa rentre en Namibie après avoir obtenu son diplôme universitaire et occupe le poste de responsable du bureau du président sous le mandat de Sam Nujoma. À l’âge de 27 ans, en 1995, elle est nommée directrice générale de la Commission nationale de la planification, un poste ministériel. Elle est nommée ministre des Finances en 2003.

Le Jour des héros de 2014, elle reçoit l'ordre du Soleil le plus brillant, deuxième classe.

Elle prête serment comme Première ministre le aux côtés du président Hage Geingob. Elle est la première femme à occuper ce poste.

En mai 2016, Saara Kuugongelwa-Amadhila prend part à une discussion du projet « Femmes dans la fonction publique du Wilson Center ». Elle évoque l'égalité des sexes à de nombreuses reprises, citant notamment la visite de l'homme d'État malien Modibo Keita et le discours lu par Christine Hoebes au nom de ce dernier lors du 10e sommet des femmes namibiennes, où elle a déclaré qu'il faudrait 70 ans pour combler l'écart de rémunération entre hommes et femmes en Afrique.

Notes et références modifier

Articles connexes modifier