Ouvrir le menu principal

Liste des dirigeants actuels des États

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Liste des dirigeants actuels)

Cette page dresse la liste des dirigeants actuels des États, c’est-à-dire les chefs d’État et de gouvernement (ainsi que, le cas échéant, des dirigeants de facto ou des Premiers ministres n’ayant pas le statut de chef de gouvernement) des 196 États généralement reconnus comme tels : les 193 États membres de l’ONU, le Vatican[1] (observateur à l’ONU), Taïwan et le Kosovo[2] (membres [parfois de facto pour Taïwan] de plusieurs organisations internationales).

Dix neuf entités s’y ajoutent :

Les dirigeants des territoires à souveraineté spéciale se trouvent sur la page Liste des dirigeants des dépendances et territoires à souveraineté spéciale.

États indépendantsModifier

Pays Statut Nom Depuis (le)
  Afghanistan Président de la République Ashraf Ghani
Chef de l’exécutif Abdullah Abdullah
  Afrique du Sud Président de la République Cyril Ramaphosa
  Albanie Président Ilir Meta
Premier ministre Edi Rama
  Algérie Président de la République Abdelkader Bensalah (intérim)
Premier ministre Noureddine Bedoui
  Allemagne Président fédéral Frank-Walter Steinmeier
Chancelière fédérale Angela Merkel
  Andorre Coprince français[5] Emmanuel Macron
Coprince épiscopal[6] Joan-Enric Vives i Sicília
Chef du gouvernement Xavier Espot Zamora
  Angola Président de la République João Lourenço
  Antigua-et-Barbuda Reine Élisabeth II
Gouverneur général Rodney Williams
Premier ministre Gaston Browne
  Arabie saoudite Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
Premier ministre Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
  Argentine Président de la Nation Mauricio Macri
Chef du cabinet Marcos Peña
  Arménie Président de la République Armen Sarkissian[7]
Premier ministre Nikol Pachinian
  Australie Reine Élisabeth II
Gouverneur général David Hurley
Premier ministre Scott Morrison
  Autriche Président fédéral Alexander Van der Bellen
Chancelière Brigitte Bierlein
  Azerbaïdjan Président İlham Aliev
Premier ministre Ali Asadov
  Bahamas Reine Élisabeth II
Gouverneur général Cornelius A. Smith
Premier ministre Hubert Minnis
  Bahreïn Roi Hamed ben Issa al-Khalifa[8]
Premier ministre Khalifa ben Salmane al-Khalifa[9]
  Bangladesh Président de la République Abdul Hamid[10]
Premier ministre Sheikh Hasina[11]
  Barbade Reine Élisabeth II
Gouverneur général Dame Sandra Mason[12]
Premier ministre Mia Mottley
  Belgique Roi Philippe
Première ministre Sophie Wilmès
  Belize Reine Élisabeth II
Gouverneur général Sir Colville Young
Premier ministre Dean Barrow
  Bénin Président de la République Patrice Talon
  Bhoutan Roi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck
Premier ministre Lotay Tshering
  Biélorussie[13] Président Alexandre Loukachenko
Premier ministre Siarhiej Rumas
  Birmanie Président de la République Win Myint
Conseillère de l’État Aung San Suu Kyi
  Bolivie Président de l’État (par intérim) Jeanine Áñez
Vice-président de l'État Vacant
  Bosnie-Herzégovine Président du collège présidentiel[14] Željko Komšić[15]
Président du Conseil Zoran Tegeltija
Haut Représentant international Valentin Inzko (Autriche)
  Botswana Président de la République Mokgweetsi Masisi
  Brésil Président de la République Jair Bolsonaro
Vice-président Hamilton Mourão
  Brunei Sultan Hassanal Bolkiah
Premier ministre Hassanal Bolkiah
  Bulgarie Président de la République Roumen Radev
Premier ministre Boïko Borissov[16]
  Burkina Faso Président de la République Roch Marc Christian Kaboré[17]
Premier ministre Christophe Dabiré
  Burundi Président de la République Pierre Nkurunziza
  Cambodge Roi Norodom Sihamoni
Premier ministre Hun Sen[18]
  Cameroun Président de la République Paul Biya[19]
Premier ministre Joseph Dion Ngute
  Canada Reine Élisabeth II
Gouverneure générale Julie Payette
Premier ministre Justin Trudeau
  Cap-Vert Président de la République Jorge Carlos Fonseca
Premier ministre Ulisses Correia e Silva
  Centrafrique Président de la République Faustin-Archange Touadéra[20]
Premier ministre Firmin Ngrebada
  Chili Président de la République Sebastián Piñera[21]
  Chine Secrétaire général du Parti communiste chinois Xi Jinping
Président de la République Xi Jinping
Vice-président de la République Wang Qishan
Premier ministre Li Keqiang
  Chypre Président de la République Níkos Anastasiádis
  Colombie Président de la République Iván Duque
  Comores Présidents de la République Azali Assoumani[22]
  Congo (Brazzaville) Président de la République Denis Sassou-Nguesso[23]
Premier ministre Clément Mouamba
  Congo (Kinshasa) Président de la République Félix Tshisekedi
Premier ministre Sylvestre Ilunga
  Corée du Nord[24] « Dirigeant suprême » Kim Jong-un[25]
Président du Parti du travail de Corée Kim Jong-un[26]
Président de la Commission des affaires de l'État [27] (Chef de l'État depuis le 29 août 2019) Kim Jong-un[28]
Premier ministre Kim Jae-ryong
  Corée du Sud Président Moon Jae-in
Premier ministre Lee Nak-yeon
  Costa Rica Président de la République Carlos Alvarado
  Côte d’Ivoire Président de la République Alassane Ouattara[29]
Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
  Croatie Présidente de la République Kolinda Grabar-Kitarović
Premier ministre Andrej Plenković
  Cuba Secrétaire général du Parti communiste cubain Raúl Castro[30]
Président de la Republique Miguel Díaz-Canel[31]
Président du Conseil des ministres Miguel Díaz-Canel[32]
  Danemark Reine Margrethe II
Ministre d’État Mette Frederiksen
  Djibouti Président de la République Ismail Omar Guelleh
Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed
  République dominicaine Président de la République Danilo Medina
  Dominique Président Charles Savarin
Premier ministre Roosevelt Skerrit
  Égypte Président de la République Abdel Fattah al-Sissi
Premier ministre Mostafa Madbouli[33]
  Émirats arabes unis Président Khalifa ben Zayed Al Nahyane[34]
Premier ministre Mohammed ben Rachid el-Maktoum
  Équateur Président de la République Lenín Moreno[35]
  Érythrée Président de l’État Isaias Afwerki[36]
  Espagne Roi Felipe VI
Président du gouvernement Pedro Sánchez
  Estonie[37] Présidente de la République Kersti Kaljulaid
Premier ministre Jüri Ratas
  Eswatini Roi Mswati III
Premier ministre Ambrose Mandvulo Dlamini
  États-Unis Président Donald Trump
Vice-président Mike Pence
  Éthiopie Présidente de la République Sahle-Work Zewde
Premier ministre Abiy Ahmed
  Fidji Président de la République Jioji Konrote
Premier ministre Frank Bainimarama[38]
  Finlande Président de la République Sauli Niinistö
Premier ministre Antti Rinne
  France Président de la République Emmanuel Macron
Premier ministre Édouard Philippe
  Gabon Président de la République Ali Bongo Ondimba
Premier ministre Julien Nkoghe Bekalé
  Gambie Président de la République Adama Barrow[39]
  Géorgie Président Salomé Zourabichvili
Premier ministre Giorgi Gakharia
  Ghana Président de la République Nana Akufo-Addo
  Grèce Président de la République Prokópis Pavlópoulos
Premier ministre Kyriákos Mitsotákis
  Grenade Reine Élisabeth II
Gouverneur général Cecile La Grenade
Premier ministre Keith Mitchell[40]
  Guatemala Président de la République Jimmy Morales
  Guinée Président de la République Alpha Condé
Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana
  Guinée-Bissau Président de la République José Mário Vaz (intérim)
Premier ministre Aristides Gomes[41],[42]
  Guinée équatoriale Président de la République Teodoro Obiang Nguema Mbasogo
Premier ministre Francisco Pascual Obama Asue
  Guyana Président de la République David Granger
Premier ministre Moses Nagamootoo
  Haïti Président de la République Jovenel Moïse
Premier ministre Jean-Michel Lapin[43]
  Honduras Président de la République Juan Orlando Hernández
  Hongrie Président de la République János Áder
Premier ministre Viktor Orbán[44]
  Inde Président de la République Ram Nath Kovind
Premier ministre Narendra Modi
  Indonésie Président de la République Joko Widodo
  Irak Président de la République Barham Salih
Premier ministre Adel Abdel-Mehdi
  Iran Guide Ali Khamenei[45]
Président Hassan Rohani
  Irlande Président Michael D. Higgins
Premier ministre Leo Varadkar
  Islande Président de la République Guðni Th. Jóhannesson
Premier ministre Katrín Jakobsdóttir
  Israël Président de l’État Reuven Rivlin
Premier ministre Benyamin Netanyahou[46]
  Italie Président de la République Sergio Mattarella
Président du Conseil Giuseppe Conte
  Jamaïque Reine Élisabeth II
Gouverneur général Patrick Allen
Premier ministre Andrew Holness[47]
  Japon Empereur Naruhito
Premier ministre Shinzō Abe[48]
  Jordanie Roi Abdallah II[49]
Premier ministre Omar Razzaz
  Kazakhstan Président Kassym-Jomart Tokaïev[50]
Premier ministre Askar Mamin[51]
  Kenya Président de la République Uhuru Kenyatta
  Kirghizistan Président de la République Sooronbay Jeenbekov[52]
Premier ministre Muhammetkaly Abulgazev[53]
  Kiribati Président Taaneti Mwamwau
  Kosovo[54] Administrateur de l’ONU[55] Zahir Tanin (Afghanistan)
Président de la République Hashim Thaçi[56]
Premier ministre Ramush Haradinaj[57]
  Koweït Émir Cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah[58]
Premier ministre Cheikh Sabah al-Khalid al-Sabah[59]
  Laos Secrétaire général du
Parti révolutionnaire populaire lao
Boungnang Vorachit[60]
Président de la République Boungnang Vorachit
Premier ministre Thongloun Sisoulith
  Lesotho Roi Letsie III[61]
Premier ministre Tom Thabane[62]
  Lettonie Président de la République Egils Levits[63]
Premier ministre Arturs Krišjānis Kariņš
  Liban Président de la République Michel Aoun[64]
Premier ministre Saad Hariri[65]
  Liberia Président de la République George Weah
  Libye Président de la Chambre des représentants Aguila Salah Issa[66]
Président du Conseil présidentiel Fayez el-Sarraj
Premiers ministres Abdullah al-Thani[67]
Fayez el-Sarraj
  Liechtenstein Prince souverain Hans Adam II[68]
Prince Aloïs (régent)
Chef du gouvernement Adrian Hasler
  Lituanie Président de la République Gitanas Nausėda
Premier ministre Saulius Skvernelis
  Luxembourg Grand-duc Henri
Premier ministre Xavier Bettel
  Macédoine du Nord Président de la République Stevo Pendarovski
Premier ministre Zoran Zaev
  Madagascar Président de la République Andry Rajoelina[69]
Premier ministre Christian Louis Ntsay
  Malaisie Roi Abdullah Shah
Premier ministre Mahathir ibn Mohamad[70]
  Malawi Président de la République Peter Mutharika
  Maldives Président de la République Ibrahim Mohamed Solih
  Mali Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta
Premier ministre Boubou Cissé
  Malte Président de la République George Vella
Premier ministre Joseph Muscat
  Maroc Roi Mohammed VI
Chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani
  Îles Marshall Présidente de la République Hilda Heine
  Maurice Présidente de la République Pritvirajsing Roopun
Premier ministre Pravind Jugnauth
  Mauritanie Président de la République Mohamed Ould Ghazouani
Premier ministre Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya
  Mexique Président de la République Andrés Manuel López Obrador
  États fédérés de Micronésie Président David W. Panuelo
  Moldavie Président de la République Igor Dodon[71]
Première ministre Ion Chicu
  Monaco Prince souverain Albert II[72]
Ministre d’État Serge Telle
  Mongolie Président Khaltmaagiin Battulga
Premier ministre Khürelsükh Ukhnaagiin
  Monténégro Président Milo Đukanović[73]
Premier ministre du Monténégro Duško Marković
  Mozambique Président de la République Filipe Nyusi
Premier ministre Carlos Agostinho do Rosário
  Namibie Président de la République Hage Geingob[74]
Première ministre Saara Kuugongelwa-Amadhila
  Nauru Président de la République Lionel Aingimea
  Népal Présidente de la République Bidya Devi Bhandari
Premier ministre Khadga Prasad Sharma Oli[75]
  Nicaragua Président de la République Daniel Ortega[76]
  Niger Président de la République Mahamadou Issoufou
Premier ministre Brigi Rafini
  Nigeria Président de la République Muhammadu Buhari[77]
  Norvège Roi Harald V[78]
Premier ministre Erna Solberg
  Nouvelle-Zélande Reine Élisabeth II
Gouverneur général Dame Patsy Reddy
Premier ministre Jacinda Ardern[79]
  Oman Sultan Qabous ben Saïd
Premier ministre Qabous ben Saïd
  Ouganda Président de la République Yoweri Museveni
Premier ministre Ruhakana Rugunda
  Ouzbékistan Président de la République Chavkat Mirzioïev[80]
Premier ministre Abdulla Oripov
  Pakistan Président de la République Arif Alvi
Premier ministre Imran Khan
  Palaos Président Tommy Remengesau[81]
  Panama Président de la République Laurentino Cortizo
  Papouasie-Nouvelle-Guinée Reine Élisabeth II
Gouverneur général Bob Dadae
Premier ministre James Marape
  Paraguay Président de la République Mario Abdo
  Pays-Bas Roi Willem-Alexander
Premier ministre Mark Rutte
  Pérou Président de la République Martín Vizcarra
Président du Conseil des ministres Vicente Zeballos
  Philippines Président Rodrigo Duterte
  Pologne Président de la République Andrzej Duda
Président du Conseil des ministres Mateusz Morawiecki
  Portugal Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa
Premier ministre António Costa
  Qatar Émir Tamim ben Hamad Al Thani
Premier ministre Abdullah ben Nasser ben Khalifa Al Thani
  Roumanie Président Klaus Iohannis
Premier ministre Ludovic Orban
  Royaume-Uni Reine Élisabeth II
Premier ministre Boris Johnson
  Russie Président Vladimir Poutine[82]
Président du gouvernement Dmitri Medvedev[83]
  Rwanda Président de la République Paul Kagame[84]
Premier ministre Édouard Ngirente
  Saint-Christophe-et-Niévès Reine Élisabeth II
Gouverneur général Tapley Seaton[85]
Premier ministre Timothy Harris
  Sainte-Lucie Reine Élisabeth II
Gouverneur général Neville Cenac
Premier ministre Allen Chastanet
  Saint-Marin Capitaines-régents Luca Boschi
Mariella Mularoni
  Saint-Vincent-et-les-Grenadines Reine Élisabeth II
Gouverneur général Susan Dougan
Premier ministre Ralph Gonsalves
  Salvador Président de la République Nayib Bukele
  Îles Salomon Reine Élisabeth II
Gouverneur général David Vunagi
Premier ministre Manasseh Sogavare[86]
  Samoa Chef de l’État Va'aletoa Sualauvi II[87]
Premier ministre Tuilaepa Sailele Malielegaoi
  Sao Tomé-et-Principe Président Evaristo Carvalho
Premier ministre Jorge Bom Jesus
  Sénégal Président de la République Macky Sall
  Serbie Président de la République Aleksandar Vučić[88]
Président du gouvernement Ana Brnabić
  Seychelles Président de la République Danny Faure
  Sierra Leone Président de la République Julius Maada Bio[89]
Ministre Chef David J. Francis
  Singapour Président Halimah Yacob
Premier ministre Lee Hsien Loong
  Slovaquie Présidente de la République Zuzana Čaputová
Président du gouvernement Peter Pellegrini
  Slovénie Président de la République Borut Pahor[90]
Président du gouvernement Marjan Šarec
  Somalie Président de la République Mohamed Abdullahi Mohamed[91]
Premier ministre Hassan Ali Khayre
  Soudan Président du Conseil souverain de la République du Soudan Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan[92]
Premier ministre Abdallah Hamdok
  Soudan du Sud Président de la République Salva Kiir[93]
  Sri Lanka Président de la République Gotabaya Rajapaksa
Premier ministre Mahinda Rajapakse[94]
  Suède Roi Carl XVI Gustaf
Premier ministre Stefan Löfven
  Suisse Président de la Confédération[95] Ueli Maurer[96]
  Suriname Président de la République Desi Bouterse[97]
Vice-président[98] Ashwin Adhin
  Syrie Président de la République Bachar el-Assad
Premier ministre Imad Khamis
  Tadjikistan Président de la République Emomalii Rahmon[99]
Premier ministre Kokhir Rasulzoda
  Taïwan Présidente Tsai Ing-wen
Président du Yuan exécutif Su Tseng-chang[100]
  Tanzanie Président de la République John Magufuli
Premier ministre Majaliwa K. Majaliwa
  Tchad Président de la République Idriss Déby
  République tchèque Président de la République Miloš Zeman[101]
Premier ministre Andrej Babiš
  Thaïlande Roi Vajiralongkorn (Rama X)
Premier ministre Prayuth Chan-ocha[102]
  Timor-Oriental Président de la République Francisco Guterres
Premier ministre Taur Matan Ruak[103]
  Togo Président de la République Faure Gnassingbé[104]
Premier ministre Komi Sélom Klassou
  Tonga Roi Tupou VI[105]
Premier ministre Pohiva Tu'i'onetoa
  Trinité-et-Tobago Président de la République Paula-Mae Weekes
Premier ministre Keith Rowley
  Tunisie Président de la République Kaïs Saïed
Chef du gouvernement Youssef Chahed[106]
  Turkménistan Président de la République Gurbanguly Berdimuhamedow[107]
  Turquie Président de la République Recep Tayyip Erdoğan[108]
  Tuvalu Reine Élisabeth II
Gouverneur général Iakoba Taeia Italeli
Premier ministre Kausea Natano
  Ukraine Président Volodymyr Zelensky
Premier ministre Oleksi Hontcharouk
  Uruguay Président de la République Tabaré Vázquez[109]
  Vanuatu Président de la République Tallis Obed Moses
Premier ministre Charlot Salwai
  Vatican (Saint-Siège) Souverain François
Secrétaire d’État Pietro Parolin
  Venezuela Président de la République Nicolás Maduro[110]
Vice-président exécutif Delcy Rodríguez
  Vietnam Secrétaire général du
Parti communiste vietnamien
Nguyễn Phú Trọng
Président de la République Nguyễn Phú Trọng
Premier ministre Nguyễn Xuân Phúc
  Yémen Président de la République Abd Rabo Mansour Hadi[111]
Mehdi Hussein al-Machat (président du Conseil politique suprême)
Premier ministre Maeen Abdul Malik
Abdel Aziz ben Habtour (gouvernement houthi)
  Zambie Président de la République Edgar Lungu
  Zimbabwe Président de la République Emmerson Mnangagwa

Entités proches du statut d’ÉtatModifier

Pays de facto indépendantsModifier

Gouvernements en exil ou alternatifsModifier

Pays Statut Nom Depuis (le)
  Abkhazie[125] Président du Conseil suprême Elguja Gvazava
Président du gouvernement Vakhtang Kolbaia (intérim)
  Biélorussie[126] Présidente de la Rada[127] Ivonka Survilla
  Estonie Président[128] Kalev Ots
Premier ministre[129] Ahti Mänd
  Moluques du Sud Président John Wattilete
  Ossétie du Sud[130] Président de l’administration provisoire Dmitri Sanakoïev[131]
  Syrie[132] Président Anas al-Abdah[133]
Premier ministre (par intérim) Abdurrahman Mustafa
  Tchétchénie (Émirat du Caucase) Émir (vacant)[134]
  Tchétchénie (Itchkérie) Premier ministre Akhmed Zakaïev[135]
  Tibet Dalaï-lama Tenzin Gyatso[136]
Kalon Tripa Lobsang Sangay
  Venezuela[137] Président intérimaire de la République[138] Juan Guaidó

NotesModifier

  1. Juridiquement, c’est le Saint-Siège qui est observateur à l’ONU.
  2. Le Kosovo a proclamé son indépendance le 17 février 2008, indépendance notamment reconnue par la plupart des pays occidentaux (notamment la plupart des pays de l’Union européenne et, en tout, par 114 États membres de l’ONU ; seuls cinq pays de l’Union ne reconnaissent pas cette indépendance : Chypre, l’Espagne, la Grèce, la Roumanie et la Slovaquie). La Serbie, appuyée par, notamment, la Russie, considère la déclaration illégale ; pour elle, le Kosovo fait toujours partie de son territoire et reste sous protectorat de l’ONU. Dans le nord du pays est constitué un Conseil national serbe qui se veut en concurrence avec les instances albanaises ou onusiennes.
  3. Elle noue des relations diplomatiques avec plusieurs dizaines d’États mais ne contrôle qu’une partie du territoire du Sahara occidental.
  4. Ne sont repris ici que des gouvernements en exil ayant été auparavant au pouvoir ou leurs continuateurs. D’autres responsables de gouvernement ou de mouvement en exil figurent sur la page Liste des principaux dirigeants locaux
  5. Patrick Strzoda en est le représentant personnel depuis le 14 mai 2017.
  6. Josep Maria Mauri en est le représentant personnel depuis le 20 juillet 2012.
  7. Précédemment, premier ministre du 24 novembre 1996 au 28 février 1997.
  8. Émir jusqu’au .
  9. Président du Conseil d’État jusqu’au .
  10. Par intérim jusqu’au 24 avril 2013. Faisant fonctions pour Zillur Rahman du 14 au 20 mars 2013.
  11. Précédemment du au .
  12. Précédemment par intérim du 30 mai au .
  13. Un gouvernement alternatif, en exil depuis 1919 et dirigé, depuis 1997, par Ivonka Survilla, présidente de la Rada (faisant fonctions de présidente) de la République populaire biélorusse, réside actuellement à Toronto.
  14. La présidence collégiale est tripartite : Šefik Džaferović en est le membre bosniaque (depuis le 20 novembre 2018), Željko Komšić, le membre croate (depuis le 20 novembre 2018 [précédemment du 6 novembre 2006 au 17 novembre 2014]), Milorad Dodik le membre serbe (depuis le 20 novembre 2018).
  15. Précédemment du 10 juillet 2013 au 10 mars 2014, du 10 juillet 2011 au 10 mars 2012, du 6 juillet 2009 au 6 mars 2010 et du 6 juillet 2007 au 6 mars 2008.
  16. Précédemment premier ministre du 27 juillet 2009 au 13 mars 2013 et du 7 novembre 2014 au 27 janvier 2017.
  17. Précédemment, premier ministre du 22 mars 1994 au 6 février 1996.
  18. Président du conseil des ministres jusqu’au 2 juillet 1993, co-Premier ministre du 2 juillet au 21 septembre 1993 et second Premier ministre du 21 septembre 1993 au 30 novembre 1998. S’est vu attribuer le titre honorifique de « Sâmdech » par le roi Sihanouk en 1993.
  19. Auparavant, premier ministre du au .
  20. Précédemment, premier ministre du 22 janvier 2008 au 17 janvier 2013.
  21. Précédemment du 11 mars 2010 au 11 mars 2014.
  22. Précédemment du 30 avril 1999 au 21 janvier 2002 (chef d’état-major de l’Armée nationale de développement jusqu’au 6 mai 1999, ensuite « chef de l’État ») et du 26 mai 2002 au 26 mai 2006. Pendant sa retraite en raison de sa participation à l'élection présidentielle du 13 février au 2 avril 2019, intérim assuré par lMoustadroine Abdou.
  23. Contrôle du pouvoir de facto depuis le . Précédemment un des 11 membres du Comité militaire du Parti du travail congolais (présidence collégiale en place du au ) et président du au (« chef de l’État » jusqu’au )..
  24. Le 5 septembre 1998, Kim Il-sung, mort le 8 juillet 1994, s’est vu attribuer le titre posthume de « président éternel ». En 2012, Kim Jong-il, mort le 17 décembre 2011, est proclamé « Leader éternel » (janvier), « Secrétaire général éternel du Parti du travail de Corée » (11 avril) et « président éternel de la Commission de défense nationale » (13 avril).
  25. « Grand Successeur » du 17 au 29 décembre 2011.
  26. Premier secrétaire du Parti du travail de Corée jusqu’au 9 mai 2016.
  27. Fonctions cérémoniales de chef d’État uniquement.
  28. Premier président de la Commission de défense nationale, déclaré comme étant « le plus haut poste de l’État » le , jusqu'au 29 juin 2016.
  29. En opposition à Laurent Gbagbo jusqu’au 11 avril 2011. Premier ministre du 7 novembre 1990 au 9 décembre 1993.
  30. Faisant fonctions pour Fidel Castro jusqu’au 19 avril 2011.
  31. Précédemment président du Conseil d'État de la République de Cuba du 19 avril 2018 jusqu'au 10 octobre 2019. Président du Conseil des ministres a partir du 19 avril 2018
  32. Président de la République du 10 octobre 2019. Président du Conseil d'État Président de la République du 19 avril 2018 jusqu'au 10 octobre 2019.
  33. Par intérim jusqu'au 14 juin 2018. Précédemment par intérim pour Chérif Ismaïl, pendant son absence due à des raisons de santé à partir du 23 novembre 2017 jusqu'au 27 janvier 2018.
  34. Cheikh Mohammed ben Zayed ben Sultan el-Nahyane dirige de facto la fédération depuis janvier 2014.
  35. Précédemment président par intérim (faisant fonctions pour Rafael Correa) du 15 janvier au 18 février 2013.
  36. Secrétaire général du gouvernement provisoire du 27 avril 1991 au 24 mai 1993.
  37. Un gouvernement « en exil » (avec, comme Premier ministre faisant fonctions de président, Kalev Ots [depuis le 28 novembre 2003] et, comme Premier ministre par intérim, Ahti Mänd [depuis le 7 décembre 2003]) s’est mis en place le 15 septembre 1992. Il a pour objectif de « préserver la continuité constitutionnelle jusqu'à la fin de l’occupation » (en référence à l’importante minorité russe du pays). Il a remplacé le précédent gouvernement en exil, issu du gouvernement de l’avant-Seconde Guerre mondiale, qui a remis son mandat au gouvernement de la République d’Estonie.
  38. Précédemment, président par intérim (faisant fonctions pour Ratu Josefa Iloilo) du 5 décembre 2006 au 4 janvier 2007 et premier ministre par intérim du 5 janvier 2007 au 9 avril 2009. Par intérim jusqu’au 22 septembre 2014.
  39. En concurrence, mais internationalement reconnu, avec Yahya Jammeh jusqu’au 21 janvier 2017. En exil au Sénégal jusqu’au 26 janvier 2017.
  40. Précédemment du 22 juin 1995 au 9 juillet 2008.
  41. Précédemment du 2 novembre 2005 au 13 avril 2007.
  42. En concurrence avec Faustino Imbali du 31 octobre 2019-
  43. Par intérim à partir du 31 mars 2019.
  44. Précédemment du 6 juillet 1998 au 27 mai 2002.
  45. Président du 13 octobre 1981 au 3 août 1989.
  46. Précédemment du 18 juin 1996 au 6 juillet 1999.
  47. Précédemment du 23 octobre 2011 au 5 janvier 2012.
  48. Précédemment du 26 septembre 2006 au 26 septembre 2007.
  49. Régent du 6 au 7 février 1999.
  50. Précédemment, premier ministre du 1 octobre 1999 au 20 janvier 2002.
  51. Par intérim jusqu'au 25 février 2019.
  52. Premier ministre du 13 avril 2016 au 22 août 2017.
  53. Précédemment par intérim du 22 au 26 août 2017.
  54. Carte et liste des États reconnaissant le Kosovo indépendant (en anglais) : International reaction to the 2008 Kosovo declaration of independence.
  55. Sur la position de la MINUK : [1]
  56. Premier ministre du 9 janvier 2008 au 9 décembre 2014.
  57. Précédemment du 23 décembre 2004 au 8 mars 2005.
  58. Premier ministre du 13 juillet 2003 au 7 février 2006.
  59. Petit-fils de l'ancien cheik Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (29 Mars 1921-29 Janvier 1950).
  60. Précédemment, Premier ministre du 27 mars 2001 au 8 juin 2006.
  61. Précédemment du 12 novembre 1990 au 25 janvier 1995.
  62. Précédemment du 8 juin 2012 au 17 mars 2015.
  63. https://bnn-news.com/egils-levits-elected-as-president-of-latvia-201444
  64. Précédemment Premier ministre du 22 septembre 1988 au 13 octobre 1990, en opposition à Salim el-Hoss.
  65. Précédemment du 9 novembre 2009 au 13 juin 2011.
  66. Reconnu internationalement jusqu’en mars 2016.
  67. Par intérim jusqu’au 8 avril 2014. Reconnu internationalement jusqu’en mars 2016.
  68. Régent du 26 août 1984 au 13 novembre 1989.
  69. Précédemment Président de la Haute Autorité de transition de Madagascar (chef de l'État) du 17 mars 2009 au 25 janvier 2014.
  70. Précédemment du 16 juillet 1981 au 31 octobre 2003.
  71. Pendant sa suspension par la Cour constitutionnelle depuis le 9 jusqu'au 14 juin 2019, intérim assuré par intérim par le Premier ministre corevendicator Pavel Filip.
  72. Régent du 31 mars au 6 avril 2005.
  73. Précédemment président de la république du Monténégro (au sein de Serbie-et-Monténégro) du 15 janvier 1998 au 25 novembre 2002 et président du gouvernement du 4 décembre 2012 au 28 novembre 2016, du 29 février 2008 au 21 décembre 2010 et du 5 juin au 10 novembre 2006 et Premier ministre du Monténégro (au sein de Serbie-et-Monténégro) du 15 janvier 1998 au 25 novembre 2002 et du 15 février 1991 au 5 février 1998.
  74. Précédemment, premier ministre du 21 mars 1990 au 28 août 2002 et du 14 décembre 2012 au 21 mars 2015.
  75. Précédemment du 5 octobre 2015 au 4 septembre 2016.
  76. Auparavant, membre de la Junte gouvernementale de reconstruction nationale du 18 juillet 1979 au 10 janvier 1985 (coordinateur à partir du 4 mars 1981) et président du 10 janvier 1985 au 25 avril 1990.
  77. Précédemment chef de l’État (président du Conseil militaire suprême) du 31 décembre 1983 au 27 août 1985. En son absence, intérim de Yemi Osinbajo du 6 au 19 juin 2016, du 19 janvier au 13 mars 2017 et du 7 mai au 20 août 2017.
  78. Régence du prince Haakon du 25 novembre 2003 au 13 avril 2004 et du 29 mars au 7 juin 2005.
  79. Pendant sa absence en raison de la naissance, intérim de Winston Peters du 21 juin jusqu'au 1er août 2018.
  80. Président par intérim jusqu’au . Premier ministre du au .
  81. Précédemment du 1er janvier 2001 au 15 janvier 2009.
  82. Précédemment, président du 31 décembre 1999 au 7 mai 2008 (par intérim jusqu’au 7 mai 2000) et premier ministre du 9 août 1999 au 7 mai 2000 (par intérim jusqu’au 16 août 1999) et du 8 mai 2008 au 7 mai 2012.
  83. Précédemment, président du 7 mai 2008 au 7 mai 2012.
  84. Par intérim jusqu’au 22 avril 2000.
  85. Gouverneur général par intérim jusqu’au 2 septembre 2015.
  86. Précédemment du 30 juin 2000 au 17 décembre 2001, du 14 mai 2006 au 20 décembre 2007 et du 9 décembre 2014 au 15 décembre 2017.
  87. Membre du Conseil des députés faisant fonctions de chef d’État du 11 mai au 20 juin 2007.
  88. Précédemment président du gouvernement du 27 avril 2014 au 31 mai 2017.
  89. Précédemment Président du Conseil suprême d'État de la République de Sierra Leone du 17 janvier au 29 mars 1996.
  90. Précédemment président du gouvernement du 21 novembre 2008 au 10 février 2012.
  91. Premier ministre du 1er novembre 2010 au 19 juin 2011.
  92. Précédemment Président du Conseil suprême de la République du Soudan du 12 avril au 21 août 2019.
  93. Précédemment président du gouvernement autonome de la région du Soudan-Méridional (11 août 2005 - 9 juillet 2011).
  94. Précédemment président de la République du 19 novembre 2005 au 9 janvier 2015 et premier ministre du 6 avril 2004 au 19 novembre 2005 et du 26 octobre au 15 décembre 2018. Dispute le poste à Ranil Wickremesinghe du 26 octobre au 15 décembre 2018.
  95. La présidence suisse est collégiale. Voir Conseil fédéral.
  96. Précédemment du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013.
  97. Précédemment président du Conseil militaire national (dirigeant de facto du pays) du 25 février 1980 au 25 janvier 1988 et faisant fonctions de président (en tant que commandant de l’armée nationale) du 13 au 15 août 1980 et du 4 au 8 février 1982.
  98. Le vice-président préside le conseil des ministres d’office.
  99. Président par intérim jusqu’au 27 novembre 1992 ; président du Conseil suprême du 27 novembre 1992 au 16 novembre 1994.
  100. Précédemment du 25 janvier 2006 au 21 mai 2007.
  101. Précédemment, premier ministre du 17 juillet 1998 au 12 juillet 2002.
  102. Chef du Conseil national pour la paix et le maintien de l’ordre jusqu’au 25 août 2014.
  103. Précédemment président du 20 mai 2012 au 20 mai 2017.
  104. Précédemment du 5 au 25 février 2005 (par intérim à partir du 21)
  105. Précédemment premier ministre (3 janvier 2000 - 11 février 2006).
  106. Pendant sa retraite en raison de sa participation à l'élection présidentielle (du 22 août jusqu’au 13 septembre 2019) intérimaire assuré par Kamel Morjane.
  107. Président par intérim jusqu’au 14 février 2007. Il prend officiellement le surnom d’« Arkadag » (patron protecteur) le 26 octobre 2010.
  108. Précédemment, premier ministre du 14 mars 2003 au 28 août 2014.
  109. Précédemment du 1er mars 2005 au 1er mars 2010.
  110. Par intérim jusqu’au .
  111. Président de la République du depuis le 4 juin 2011 (faisant fonctions pour Ali Abdallah Saleh du 4 juin au 23 septembre 2011, puis détenteur des pouvoirs présidentiels [Ali Abdallah Saleh ne demeurant que président d’honneur], à la suite d’un accord organisant le transfert du pouvoir, du 23 novembre 2011 au 25 février 2012). Démissionne le 22 janvier 2015, est déposé le 6 février puis s’enfuit à Aden d’où il revient sur sa démission le 21 février. S’enfuit vers Riyad le 25 mars. Il retourne à Aden le 22 septembre 2015.
  112. Depuis le 3 janvier 2013, l’Autorité palestinienne se fait appeler État de Palestine (action non reconnue par Israël ; à ne pas confondre avec l’État de Palestine proclamé par l’Organisation de libération de la Palestine, pratiquement inopérant.
  113. Précédemment, premier ministre du 10 mars au 6 septembre 2003. Mahmoud Abbas a prolongé son mandat qui devait se terminer le 9 janvier 2009. De cette date et jusqu’au 2 juin 2014, le Hamas a considéré que le président du Conseil législatif palestinien, Abdel Aziz Doweik, assurait la charge de président.
  114. Par intérim jusqu’au 23 novembre 2008.
  115. Le président du Comité exécutif de l’OLP.
  116. Faisant fonctions pour Yasser Arafat du 29 octobre au 11 novembre 2004.
  117. La République arabe sahraouie démocratique (RASD) est actuellement reconnue par plusieurs dizaines de pays. Elle ne contrôle qu’une faible partie du territoire. Le Maroc contrôle de fait la majeure partie du territoire et le revendique dans sa totalité.
  118. À l’exception de Chypre-Nord (reconnue par la Turquie) et de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud (reconnues par la Russie, le Nicaragua, le Venezuela et Nauru).
  119. Précédemment, premier ministre du au .
  120. Précédemment, président par intérim du 1er juin au 25 septembre 2014.
  121. Par intérim jusqu'au 14 novembre 2018. Précédemment Président du Conseil suprême de la République populaire de Donetsk du 7 avril au 18 juillet 2014.
  122. Par intérim jusqu'au .
  123. Par intérim jusqu'au 13 novembre 2018.
  124. Le Pount (ou Puntland) se considère comme un État autonome au sein de la Somalie. À la différence du Somaliland voisin, il ne recherche pas l’indépendance (quand bien même il est, pour l’instant, indépendant de facto).
  125. Gouvernement pro-géorgien installé à Tbilissi.
  126. République populaire biélorusse.
  127. Faisant fonctions de présidente
  128. Premier ministre faisant fonction de président.
  129. Faisant fonction.
  130. Entité provisoire d’Ossétie du Sud.
  131. Président du gouvernement jusqu’au 10 mai 2007. Précédemment, premier ministre du gouvernement sud-ossète sécessioniste (juin-décembre 2001).
  132. Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution.
  133. Précédemment du 5 mars 2016 jousqu'au 6 mai 2017.
  134. Depuis la proclamation de l’indépendance de la Tchétchénie, au début des années 1990, le mouvement indépendantiste tchétchène était divisé entre des nationalistes partisans d’un État laïc et des islamistes ayant la volonté d’appliquer la charia. La rupture est parvenue à son point le plus critique lors de la proclamation de l’Émirat du Caucase par Dokou Oumarov, Président tchétchène. Une proclamation rejetée par le ministre des affaires étrangères de la même république de l’époque, Akhmed Zakaïev. L’Émirat du Caucase s’étendrait, notamment, outre la Tchétchénie, sur l’Ingouchie, le Daghestan, l’Ossétie.
  135. « Président du cabinet » de la République tchétchène d’Itchkérie (en opposition à l’émir du Caucase).
  136. Dalaï lama et souverain du Tibet depuis le 25 août 1939 (en exil à partir du 31 mars 1959), il a abandonné son rôle politique en 2011. Il reste « le gardien protecteur de la nation tibétaine ».
  137. Gouvernement mis en place par l'Assemblée nationale, le parlement de Venezuela, en opposition au gouvernement du président Nicolás Maduro.
  138. Président de l'Assemblée nationale

Liens externesModifier