SAVIEM J / Renault Midliner
SAVIEM J
Renault JN 85

Appelé aussi Renault JK/G
Mack Mid-Liner
Renault S
Marque Saviem (1975-1979)
Renault V.I.(1980-1999)
Années de production 1975 - 1999
Usine(s) d’assemblage Blainville-sur-Orne
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) Saviem 720 4 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 3 600 et 3 800 cm3
Puissance maximale 90 et 98 ch DIN (66 et 72 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 5/6/9 rapports
Chronologie des modèles

Le Saviem J est un camion fabriqué à Blainville-sur-Orne par Saviem de 1975 à 1980. Il inaugure la cabine Club des Quatre issue d'une alliance entre les constructeurs de poids-lourds SAVIEM, Volvo, DAF et Magirus-Deutz.

Il a remplacé les séries « SM » et « SG », modèles allant du SG4 jusqu'au SM8.

HistoriqueModifier

En 1975, Daf, Magirus-Deutz, Saviem et Volvo forment le « Club des Quatre » afin d'étudier et de fabriquer ensemble un camion de moyen tonnage, ce qui permet de partager un investissement important.

La société Europeen truck development (ETD) est créée aux Pays-Bas, elle aura son bureau d'études chez Saviem dans l'Ouest de la région Île-de-France[1], mais le projet de l'usine commune de fabrication complète sera peu à peu abandonné[2].

Le nouveau camion, qui possède un châssis léger et rigide, est facile à carrosser grâce à des longerons droits.

Saviem Série JModifier

La gamme de moyens porteurs JK de 6 à 7,5 tonnes de charge utile possède un moteur 4 cylindres diesel type 720 de 3,59 litres et de 90 chevaux, une transmission à quatre ou cinq rapports et une couchette en option. Il existe une double cabine avec sept places assises pour un équipage.

Renault MidlinerModifier

Après la fusion de Saviem et Berliet en 1978 qui a conduit à la création de Renault Véhicules Industriels le 1er janvier 1980, la marque Saviem a disparu. Après un léger lifting, les modèles Saviem série J ont été commercialisés sous le nom de Renault JK/G puis, à partir de 1985, Renault S et G.

Dès 1979, le modèle était vendu en Australie par Renault Mack Trucks sous le nom de Mack Mid-Liner. Alors qu'il était proposé sur les marchés d'exportation sous le nom de Renault S ou Série G, le nom Midliner a également été utilisé sur certains marchés.

Plusieurs interventions de modernisation ont été opérées à partir de 1987 offrant un design plus moderne de la cabine. La version la plus lourde ressemblait à la série S et était commercialisée sous le nom de Renault Midliner M ou MK ou simplement Renault M/MK. En 1991, la série a été renommée officiellement Renault Midliner. En 1995, la cabine a été retouchée extérieurement et entièrement revue intérieurement. Le véhicule a bénéficié de constantes évolutions techniques, en 1975 avec les moteurs diesel à injection avec chambre de turbulence puis, les moteurs turbocompressés. Dans les années 1980, les moteurs diesel à injection directe ont fait leur apparition, tout comme les systèmes de freinage antiblocage. Les moteurs diesel à injection à rampe commune ont équipé les modèles dans les années 1990. En 2000, la production a été arrêtée et le Renault Midliner a été remplacé par le Midlum.

Cabine Club des QuatreModifier

En France, la cabine a été montée pendant vingt-cinq ans, d'abord sur les châssis Saviem et Berliet. Puis, Renault Véhicules industriels l'a utilisée pour le TRM 2000 et l'a modernisée plusieurs fois à partir de 1986 sur les modèles S Midliner jusqu'au lancement du Midlum.

Le S100 Turbo Midliner, qui est un camion pour des livraisons urbaines, possède un moteur Perkins T 4.38 diesel 4 cylindres de 3,8 litres et de 98 chevaux avec un turbocompresseur, une transmission à 5, 6 ou 9 rapports, avec une longueur carrossable de 3,86 mètres à 5,90 mètres pour un poids total autorisé en charge (P.T.A.C.) de 6 à 8,7 tonnes.

Notes et référencesModifier

  1. Van ordinaire - Truck & Driver (juin 2013)
  2. alexrenault, « Cabine « Club des quatre » », sur lautomobileancienne.com, (consulté le ).

BibliographieModifier