Magirus-Deutz

Magirus-Deutz est un constructeur de camions, véhicules d'incendie, d'autobus et autocars allemand racheté par FIAT et englobé dans le groupe IVECO le .

Magirus-Deutz
logo de Magirus-Deutz
logo de Magirus-Deutz

Création 1936
Dates clés 1974 - rachat par Fiat V.I.
Disparition 1978 - Fusion dans IVECO
Siège social Ulm
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Actionnaires IvecoVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère IVECO
Calandre d'un Magirus-Deutz à moteur refroidi par air

HistoireModifier

En 1864, Conrad Dietrich Magirus fonde une société qui fabrique des camions et véhicules d'incendie. Il se lance ensuite dans la construction de camions, d'autobus et d'autocar jusqu'à la fin des années 1910. La marque s'associe en 1936 pour devenir Klöckner-Humboldt-Deutz.

En 1964, avec le marché commun naissant, Magirus-France ouvre une usine de montage située à Saint-Ouen, qui reçoit des châssis-cabines d'Allemagne, transportés par chemin de fer. Le marché français s'ouvre et adopte bientôt les camions de la marque grâce à des délais de livraisons courts, et un prix de vente compétitif par rapport aux marques françaises. On voit de plus en plus sur les chantiers de Travaux Publics ces camions robustes et économiques d'entretien.

L'emblème de la marque apposée sur la calandre représentant une fusée, est le symbole de la flèche de la cathédrale d'Ulm où se trouve les usines Magirus-Deutz qui existent toujours.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des camions Magirus-Deutz furent été utilisés comme Gaswagen.[réf. nécessaire]

En 1967, Magirus-Deutz a présenté ses premiers camions modernisés avec une cabine avancée.

Dans les années soixante-dix, Magirus-Deutz était le deuxième plus grand constructeur de véhicules utilitaires en Allemagne. Magirus-Deutz a coopéré avec DAF, Volvo et Saviem pour former, en 1971, le « club des quatre » et produire en commun un modèle de classe médium à partir d'une cellule et d'une cabine commune (Séries MK pour Allemagne).

En 1974, Fiat rachète 75 % du capital de Magirus-Deutz et crée IVECO le . Magirus-Deutz devient une filiale du groupe IVECO. Klöckner-Humboldt-Deutz a gardé 20 % de Magirus-Deutz jusqu'en 1980, puis a vendu à Fiat toutes ses actions. IVECO devient une branche du groupe FIAT à 100 %.

Le label Magirus figure toujours sur les calandres des camions de la division incendie IVECO Magirus.

ImagesModifier

Liens externesModifier