Săliște

Săliște (en latin Magna Villa Valachicalis, dans le dialecte saxon de Transylvanie Selischte, en allemand Großdorf, Grossdorf, Langendorf, Langesdorf, en hongrois Szelistye) est une ville du județ de Sibiu. En dehors de la ville elle-même, Sǎlişte a sous sa juridiction 8 villages, tous intégrés à la commune.

Săliște
ROU SB Saliste CoA.png
SalisteSB (8).JPG
Nom local
(ro) SălișteVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Săliște (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Capitale de
Superficie
226,78 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Saliste jud Sibiu.jpg
Démographie
Population
5 421 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
23,9 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Horațiu-Dumitru Răcuciu (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Săliște (d), Aciliu (d), Amnaș (d), Crinț (d), Fântânele (d), Galeș (d), Mag (d), Săcel (d), Sibiel, Vale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
557225Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Săliște a reçu le statut de ville en 2003.

Elle est considérée comme le centre le plus important de la région de la Mărginimea Sibiului.

HistoireModifier

GéographieModifier

Située à proximité de la DN1 et de la voie ferrée Sibiu-Alba Iulia, Săliște est une ville bien desservie, à 23 km à l'ouest de Sibiu.

Elle est située à une altitude de 542 m, au pied des monts Cindrel.

Le territoire de la juridiction de Săliște comprend les territoires suivants[1] :

  • la ville de Săliște elle-même.

Les villages suivants, avec tout leur territoire et leurs dépendances :

Au total, le territoire sous la juriction de Săliște couvre 226,78 km2.

DémographieModifier

La région de la Mărginimea Sibiului a toujours été peuplée d'une très large majorité de Roumains.

Selon les recensements hongrois, en 1850, il y avait 5335 habitants (dont 5 199 Roumains, 91 Tziganes, 35 Hongrois).

En 1900, il y avait 3 592 habitants (3 240 Roumains, 125 Hongrois, 110 Allemande, 62 Tziganes). La baisse était surtout imputable à l'exode rural et au début de l'afflux de Roumains sur Sibiu.

Malgré la politique très favorable au hongrois sous la domination autro-hongroise, seuls 4 % des habitants pouvaient parler hongrois comme langue seconde dans la commune. L'allemand était beaucoup plus courant.

Sa population était de 5 795 habitants en 2002[2] (dont 2830 pour la ville de Sălişte et 2965 pour les 7 villages dépendants).

La base militaire de Crinț (qui ne compte que deux habitants permanents) située à 12 km plus au sud de Sibiel, en pleine montagne, relève aussi de Săliște.

Lors du recensement de 2011, 88,28 % de la population se déclarent roumains, 3,04 % comme roms (7,83 % ne déclarent pas d'appartenance ethnique et 0,83 % déclarent appartenir à une autre ethnie)[3].

Au recensement de 2011, la population n'était plus que de 5 040 (en baisse de 17,3% en 9 ans). La région est en effet confrontée à une faible fécondité et à une émigration des jeunes vers Sibiu, d'autres régions de la Roumanie ou l'étranger. Malgré la proximité de Sibiu, la région peine à attirer de nouveaux habitants, la ville de Sibiu elle-même connaissant un important déclin démographique.

PolitiqueModifier

 
Hôtel de ville
Élections municipales de 2016[4]
Parti Sièges
Parti national libéral (PNL) 10
Parti social-démocrate (PSD) 2
Indépendants 2
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 1

JumelageModifier

Elle est jumelée à la commune de   Saint-Genis-Laval (France).

ÉconomieModifier

Bien que l'agriculture et le tourisme représentent des secteurs importants, la ville a aussi un artisanat local.

Des PME-PMI sont aussi présentes sur le territoire de la commune : textile, travail du bois en particulier.

Le secteur agricole joue un rôle essentiel dans la vie économique de la commune de Săliște.

Quelques-unes des productions importantes (chiffres 2007[5]):

La majorité des fruits et des légumes sont vendus sur Sibiu. Les fruits permettent de fabriquer l'alcool traditionnel la țuicǎ.

Le bois est aussi une ressource importante (20 900 m3 en 2007). 37 % de la superficie de la commune est composée de forêts.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :