Russo-Balt

ancien constructeur automobile
Russo-Baltique C24-40 de 1913
Réclame de Russo-Balt, vers 1910.
Action de 250 roubles de l’usine de wagons russo-balte, émise en 1906

L’usine de wagons russo-balte (en russe : Русско-Балтийский вагонный завод, acronyme Р.Б.В.З. - R.B.V.Z.) est une entreprise de construction mécanique de l'Empire russe active dans le domaine automobile entre 1909 et 1923 avec la marque Russo-Balt (aussi Russobalt ou Russo-Baltique).

HistoriqueModifier

Wagons de chemin de ferModifier

Fondée en 1869 à Riga[1] comme filiale de la société allemande van der Zypen & Charlier (de), l’usine produisait des wagons de chemins de fer. En 1874 la filiale devint une société de droit russe : l’usine de wagons russo-balte.

En 1900 elle produit 5 513 wagons de marchandise et 219 wagons de personnes et est une des plus importantes usines de constructions mécanique de l’empire.

Lors de la Première Guerre mondiale, les ateliers de constructions de wagon sont évacués à Tver. Nationalisés en 1918, ils sont intégrés à l’usine de construction de wagons de Tver (Тверской вагоностроительный завод).

AutomobilesModifier

En 1908 un atelier de production d'automobiles est créé sous la direction de l'ingénieur suisse Potterat et le le premier véhicule de la marque « Russo-Baltique » quitte l’usine. En 1910 la « Fabrique d’équipages Frese & Cie », pionnier de l'automobile en Russie, est rachetée par Russo-Balt.

Seule marque russe significative avant la Révolution d'Octobre, le tsar Nicolas II lui donna l'accord d'utiliser le symbole impérial de l'aigle bicéphale, notamment sur le bouchon des radiateurs.

 
Russo-Balt blindé type T1, printemps 1915.

Lors de la Première Guerre mondiale l’usine développe plusieurs types de véhicules blindés. En 1915 l’atelier automobile est évacué de Riga (menacé par les troupes allemandes) à Moscou. Le premier juillet 1917 la production prend le nom de « Deuxième usine automobile Russo-Balt ». En 1918 l’usine est nationalisée sous le nom de « Première usine de blindés d'État ».

AviationModifier

En 1911, un atelier de construction aéronautique est créé et transféré la même année à Saint-Pétersbourg. En avril 1912 Igor Sikorsky y devient le constructeur principal. L’atelier est nationalisé en 1918.

Constructions navalesModifier

En 1914 un atelier de construction navale voit le jour, il est transféré à Petrograd en .

Notes et référencesModifier

  1. Afin de pouvoir répondre à la commande de 500 wagons par la Russie sans avoir à régler de droits de douane.

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Galerie d'imagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.