Rue du Cirque (Paris)

rue de Paris, France

8e arrt
Rue du Cirque
Image illustrative de l’article Rue du Cirque (Paris)
La rue du Cirque vue depuis l'avenue Gabriel.
Situation
Arrondissement 8e
Quartier Madeleine
Début 40, avenue Gabriel
Fin 63, rue du Faubourg-Saint-Honoré
Morphologie
Longueur 240 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1847
Dénomination février 1849
Ancien nom Rue de Joinville
Géocodification
Ville de Paris 2046
DGI 2049
Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Rue du Cirque
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Cirque
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Cirque est une voie du 8e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

Longue de 240 mètres, elle commence 40, avenue Gabriel et se termine 63, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Le quartier est desservi par les lignes     à la station Champs-Élysées - Clemenceau, par les lignes     à la station Franklin D. Roosevelt, ainsi que par les lignes de bus RATP 42 52 73.

Origine du nomModifier

Elle porte ce nom parce qu'elle débouchait en face de l'ancien cirque des Champs-Élysées, ou Cirque d'Été, situé dans le carré Marigny et qui fut démoli vers 1900.

HistoriqueModifier

 
No 6.

Cette voie est ouverte, sur des terrains appartenant au duc de Galliera, par une ordonnance du sous le nom de « rue de Joinville » en l’honneur du prince de Joinville, fils du roi Louis-Philippe[1] avant de prendre sa dénomination actuelle en .

Selon le marquis de Rochegude, le célèbre jardinier André Le Nôtre (1613-1700) avait une maison de campagne à cet emplacement au XVIIe siècle[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
No 10.

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire administratif et historique des rues et monuments de Paris, 1855.
  2. a b et c Rochegude, op. cit., p. 70.
  3. 1904, Décès, 08, Archives départementales de Paris, 8D113.
  4. Bernard Gavoty, Reynaldo Hahn : le musicien de la Belle Époque, 1976.
  5. Bulletin municipal officiel de la ville de Paris, 11 mai 1956, sur gallica.bnf.fr.
  6. La vie de la France sous l’Occupation, Hoover Institut, 2014.
  7. Il s'agit vraisemblablement de Charles Jules Sédille (1806-1871), auteur des grands magasins du Printemps, père de l'architecte Paul Sédille.
  8. « Rue du Cirque, toute une histoire », Le Point, no 2 159, semaine du 30 janvier 2014, p. 34.
  9. Jean-Michel Normand, « « Sexe et pouvoir » : Miss Howard, maîtresse et bienfaitrice du futur Napoléon III », sur Le Monde, (consulté le 11 septembre 2020)

SourcesModifier

  • Félix de Rochegude, Promenades dans toutes les rues de Paris. VIIIe arrondissement, Paris, Hachette, 1910.