Ouvrir le menu principal

Rue de la Chaussée à Argenteuil

tableau d'Alfred Sisley
Rue de la Chaussée à Argenteuil
Alfred Sisley 048.jpg
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
47 × 66 cm
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
RF 1692Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Rue de la Chaussée à Argenteuil, aussi appelé Place à Argenteuil, est un tableau d'Alfred Sisley. Il se trouve au musée d'Orsay au 5e étage dans la section 31 (collection Moreau-Nélaton). Dans la collection de François Depeaux jusqu'à sa vente en 1906 par la Galerie Georges Petit à Étienne Moreau-Nélaton qui le légua à la France la même année, le tableau est exposé au musée d'Orsay depuis 1986[1].

Sommaire

ContexteModifier

Claude Monet, ami de Sisley, s'installe en décembre 1871 au village d'Argenteuil, sur la rive nord de la Seine. Le nombre de peintures d'Argenteuil et de la Seine adjacente par Sisley indique qu'il a souvent rendu visite à Monet[2].

A printemps 1872, Monet représente Camille et Marie-Eugénie, la compagne de Sisley, au jardin[3].

Sisley profite du bateau atelier de Monet pour peindre à proximité de l'île Marande[3]. Au moins deux fois, les deux artistes ont installé leurs chevalets côte à côte. Il s'agit de cette toile et de Boulevard Héloïse, Argenteuil (1872), aux titres identiques dans l'oeuvre de Monet[2].

DescriptionModifier

La toile représente un paysage urbain, une perspective[4] de la rue de la Chaussée. Le clocher de la basilique Saint-Denys d'Argenteuil est figuré en arrière plan[5].

AnalyseModifier

Les deux toiles de Sisley semblent supérieures à celles de Monet. Leur composition est plus équilibrée et l'observation atmosphérique plus succincte. Cela est particulièrement vrai pour Rue de la Chaussée à Argenteuil avec sa tonalité rappelant Corot et l'air décousu, d'un soleil de fin d'après-midi, de ses volets verts et des enfants timides[2].

 
Claude Monet Rue de la Chaussée, Argenteuil, 1872, collection particulière.
 
Angle de la rue de la Chaussée et de la rue Notre Dame dans les années 1900.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :